Publicité
21 octobre 2019 - 13:07

Campagne d’affichage du CISSS du Bas-Saint-Laurent : visitons nos proches

Toutes les réactions 1

Le Comité des usagers du Centre intégré (CUCI) en collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent déploie une campagne d’affichage extérieur afin d’encourager les gens à visiter leurs proches hébergés en CHSLD et de leur offrir une présence bienveillante.

Soucieux que les CHSLD demeurent un milieu de vie animé, le Comité des usagers du Kamouraska a proposé un projet d’affichage extérieur accrocheur afin de souligner et de rappeler l’importance de visiter ses proches hébergés. Cette initiative a rapidement trouvé écho au CUCI qui en a fait un projet régional. Des bannières de grand format se déploieront ainsi sur les façades des CHSLD de la région. Cette initiative amorcée au cours de l’été se poursuivra dans les prochaines semaines.

«Aller prendre une marche, raconter une histoire, prendre une main… ce sont des gestes bien simples qui contribuent à l’amélioration du bienêtre des résidents. Nous rencontrons quotidiennement des proches qui viennent apporter un grand réconfort à nos ainés. Nous souhaitons les remercier de leur présence et du même coup en encourager d’autres à franchir les portes du CHSLD», explique Claire St-Onge, présidente du CUCI.

«Malheureusement, bon nombre des personnes hébergées en CHSLD souffrent d’isolement. En encourageant les gens à visiter leur proche, nous souhaitons contribuer au maintien du tissu social ainsi que créer un réseau de bienveillance pour nos ainés. Faire des CHSLD des milieux de vie animés et accueillants, c’est une priorité pour notre organisation», soutient la présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo.

Au Bas-Saint-Laurent, environ 900 personnes sont actuellement hébergées dans l’un des 13 CHSLD de la région. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent en profite également pour rappeler aux visiteurs de suivre les indications du personnel en matière de prévention et de contrôle des infections afin d’offrir un environnement sécuritaire aux résidents.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Je trouve le message très intéressant, car je crois que les personnes hébergées dans les CHSLD sont trop oubliées. Cependant il y a présentement un «Hic» incompréhensible, car au CHSLD des Basques on installe une guérite, des barrières afin que le stationnement soit payant. Et bien on constate que les personnes hébergées ne reçoivent pas tellement de visites, croyez-vous qu'avec un stationnement à 5.00$ et plus par visite que les proches, les parents, les amis vont se rendre en plus grand nombre à cet endroit. Il me semble qu'il y a un illogisme à la décision du stationnement, d'autant plus que ce dernier est loin d'être un modèle au Québec. Personnellement je vais certainement diminuer mes visites car ma pension «gelée» va y passer. A vous d'analyser la situation, je trouve cela triste .

    Léopold - 2019-10-22 10:16