Publicité
22 août 2019 - 12:06 | Mis à jour : 12:18

Le Cégep de Rivière-du-Loup exporte son expertise à Chicoutimi

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le Cégep de Rivière-du-Loup a annoncé le 22 aout un nouveau partenariat avec le Cégep de Chicoutimi pour démarrer dès l’automne 2020 une cohorte d’élèves dans une formule hybride de cours à distance et d'autres nécessitant une présence du programme Gestion et intervention en loisir.

L’expertise du corps enseignant du Cégep de Rivière-du-Loup, qui offre des cours en loisir depuis une cinquantaine d’années, sera ainsi exportée dans cet établissement de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, grâce aux nouvelles technologies. «Ce qui est intéressant dans cette entente, c’est que ça représente une façon originale et respectueuse des cégeps de gérer les cartes de programmes. Au lieu de s’entredéchirer pour avoir le programme d’un autre cégep, on a signé une entente gagnant-gagnant. Du côté de Rivière-du-Loup, on consolide l’effectif étudiant en loisir et du côté de Chicoutimi, on diversifie notre offre de programme et en même temps on permet aux étudiants de rester dans leur région pour leurs études collégiales», explique le directeur général du Cégep de Rivière-du-Loup, René Gingras. Cette entente permet à l’établissement d’enseignement louperivois de conserver et de partager son expertise.

Le nombre d’inscriptions réaliste visé à Chicoutimi pour une première année du programme d'une durée de trois ans est fixé entre 10 à 15, selon le directeur des études du Cégep de Chicoutimi, Christian Tremblay. Chaque année, une trentaine d’étudiants fréquentent le programme de Gestion et intervention et loisir du Cégep de Rivière-du-Loup. 

La grille horaire a d’ailleurs été adaptée afin de permettre aux étudiants du programme, tant au Cégep de Chicoutimi qu’à celui de Rivière-du-Loup d’échanger et de développer un sentiment d’appartenance, malgré la distance. «On va s’assurer d’un poteau, d’une personne qui va être en mesure de faire le lien avec l’équipe d’enseignants de Rivière-du-Loup», explique le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil. À noter que M. Gobeil a dirigé de 2011 à 2017 le Service de formation continue du Cégep de Rivière-du-Loup.

Les cours de formation générale seront dispensés directement au Cégep de Chicoutimi, alors que les cours propres au programme se feront à distance, par visioconférence avec les enseignants du Cégep de Rivière-du-Loup.

«Notre programme est exportable parce qu’on a des demandes. Le taux de placement est de presque 100% (…) À Chicoutimi, on a parlé de centres de plein air, de développement des ainés. Ils peuvent travailler aussi dans les milieux scolaires, en récréo-tourisme, du côté institutionnel, c’est très large», précise l’enseignante au programme de Gestion et intervention en loisir, Marie-France Roussel.

Les étudiants intéressés peuvent s’inscrire au Cégep de Chicoutimi avant le 1er mars 2020, par l’entremise du Service régional d’admission du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Une expérience semblable avait été tentée à l’automne 2017 pour le programme en Soins préhospitaliers d’urgence, en collaboration avec le Cégep de Rivière-du-Loup et le Cégep de la Gaspésie et des Iles. Elle n’a finalement pas été concluante et ce programme à distance a été abandonné.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • À quand un partenariat avec le Cégep de Chicoutimi pour offrir le DEC en Hygiène dentaire à RDL ? Une profession très en demande dans la région et sans établissement d'enseignement de proximité pour cet profession

    Programme - 2019-08-22 15:46