Publicité
17 août 2019 - 07:03

Pelletée de terre à la Maison Martin-Matte de Trois-Pistoles

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Les sourires étaient nombreux, ce vendredi 16 aout, sur un terrain de la rue Gagnon à Trois-Pistoles. C’est que la première pelletée de terre qui marque symboliquement la mise en chantier de la Maison Martin-Matte y a été effectuée. 

Les travaux de fondation étaient peut-être déjà entamés, mais cela n’a pas empêché les membres de l’Association de personnes handicapées l’Éveil des Basques, le député Denis Tardif, ainsi que de nombreux dignitaires et partenaires, de fêter l’événement. 

«On réalise maintenant très bien que c’est parti, on va l’avant et il faut livrer la marchandise. Les services vont se mettre en place et on devrait accueillir les résidents quelque part en juin 2020», s’est réjoui Benoit Beaulieu, directeur de l’Éveil des Basques. 

«Dès le départ, beaucoup de locataires potentiels ont levé la main pour habiter une résidence comme celle-ci. Pour certains, ce sera la première fois qu’ils vont avoir la chance d’habiter en appartement. D’avoir un environnement sécurisé, pour les familles, c’est très sécurisant», a-t-il ajouté. 

Après des mois, voire des années de démarches, des revers, un retour en campagne de financement et plusieurs chambardements, la construction de la résidence de 14 unités de logement avait été confirmée en juillet. La Maison Martin-Matte, la première dans l'est du Québec, offrira divers services à sa clientèle, dont l’organisation d’activités quotidiennes et domestiques, de la surveillance, de l’animation, des soins infirmiers et de réadaptation. Elle répondra à un besoin criant dans le milieu. 

«Tout au long du projet, les gens se sont rassemblés ensemble pour trouver des solutions aux divers problèmes qu’on a rencontrés, entre autres au niveau du financement. Ce que je retiens aussi, c’est la persévérance dont l’Éveil des Basques a fait preuve dans tout cela. C’est l’une des seules maisons Martin-Matte qui est construite dans un milieu rural au Québec, alors il faut en être très fiers», a déclaré le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux. «cwwc »

Le cout de la réalisation de la Maison Martin-Matte s’élève à un peu plus de 3,1 M$. De ce montant, plus de 1,3 M$ proviennent d’une subvention accordée par la Société d’habitation du Québec (SHQ).  

La Ville de Trois-Pistoles contribue aussi au financement à la hauteur de plus de 522 000 $ (auxquels s’ajoutent près de 25 000 $ pour les unités de supplément au loyer), tout comme le parc éolien Nicolas-Riou (240 000 $), la Fondation Martin-Matte (200 000 $), l’Agence de santé et des services sociaux (140 000 $), le Fonds d’appui au rayonnement des régions (100 000 $), la Fondation J.A. DeSève (50 000 $) et la MRC des Basques (50 000 $). 

Le projet est également admissible au programme Rénovation Québec, en vertu duquel la SHQ et la Municipalité de Trois-Pistoles verseront à parts égales un peu plus de 114 000 $.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Très bonne initiative et plein succès à cette Maison Martin Matte qui répond à un besoin évident. Bonne continuation !

    lucie béland - 2019-08-18 12:24
  • Quelle bonne nouvelle ! Bravo pour tous ces efforts récompensés et
    merci pour l’engagement passé, présent et à venir de Martin Matte et de tous ceux et celles qui s’impliquent dans ce beau projet. Et vous qui habiterez ces lieux, soyez heureux !

    Nicole Tanguay - 2019-08-17 11:42