Publicité
4 juillet 2019 - 11:37 | Mis à jour : 14:41

Palmarès des urgences: le CHRGP et l'Hôpital de Notre-Dame-du-Lac font bonne figure

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 2

La Presse a sorti jeudi matin son «Palmarès des urgences» du Québec et la cote des urgences du Centre hospitalier régional du Grand-Portage (CHRGP) et de l'Hôpital de Notre-Dame-du-Lac s'est maintenue avec respectivement «A» et «B+». Rivière-du-Loup se démarque avec l'un des plus hauts pourcentages de patients âgés de 75 ans et plus au Québec.

D'entrée de jeu, le quotidien montréalais le précise, les meilleurs élèves obtiennent un «A» et les pires, un «D». L'ensemble des urgences du Québec obtient une note de «B+».

Parmi les indicateurs pris en compte, on retrouve la durée moyenne du séjour, les séjours de 48 heures et plus, les patients âgés de 75 et plus, les hospitalisations, les patients ambulatoires et les patients sur civières. Les urgences du CHRGP et de l'Hôpital de Notre-Dame-du-Lac se retrouvent dans la catégorie des «hôpitaux territoriaux de moins de 10 000 civières».

RIVIÈRE-DU-LOUP

À Rivière-du-Loup, la durée moyenne du séjour est de 9 heures 18 minutes, il n'y a eu aucun séjour de plus de 48 heures, on compte 40,3 % d'hospitalisation, 14 879 patients ambulatoires et 6 450 patients sur civières.

En moyenne, pas moins de 40,2 % des patients sont âgés de 75 ans et plus alors que la moyenne québécoise est de 28,1 %. À ce titre, l'urgence du CHRGP se classe troisième au Québec derrière l'Hôpital Santa Cabrini avec 44,9 % et le CHU-Québec - Saint-Sacrement avec 40,8 %.

À titre comparatif, en 2008, l'urgence du CHRGP présentait un taux de personnes âgées de 75 ans et plus à 33,7 % ce qui était déjà considéré comme «un très haut taux» alors que la moyenne québécoise de l'époque était de 23,7 %. La hausse est considérable et indique la difficulté de la clientèle se présentant à l'urgence. Ce taux illustre aussi le vieillissement de la population auquel sont maintenant confrontés les hôpitaux du Québec.

TÉMISCOUATA-SUR-LE-LAC

À l'Hôpital de Notre-Dame-du-Lac, la durée moyenne du séjour est de 8 heures 36 minutes, il n'y a eu aucun séjour de plus de 48 heures, il y a 29,5 % d'hospitalisation, 11 411 patients ambulatoires et 2 902 patients sur civières.

Quant aux patients âgés de 75 ans et plus, ces derniers représentent 33,9 % de la clientèle s'étant présenté à l'urgence, soit 5,8 % de plus que la moyenne provinciale.

CISSS DU BAS-SAINT-LAURENT

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent s'est dit fier du résultat et souligne travailler de façon continue à améliorer sa performance à l’urgence depuis plusieurs années tout en reconnaissant qu’il ne s'agit pas d'une finalité.

«Le constat de l’arrimage entre les différentes équipes des centres hospitaliers pour la trajectoire, en amont et en aval, de la clientèle semble porter fruit. Le déploiement de l’accès adapté dans les GMF est l’un des projets en cours qui permettra de diminuer le nombre de visites à l’urgence en proposant aux usagers qui ont des besoins non urgents, mais nécessitant une visite médicale, d’être vus par un médecin rapidement, sans nécessairement passer par l’urgence», a commenté Ariane Doucet-Michaud, conseillère-cadre aux communications stratégiques au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Cette dernière reconnait que pour les 75 ans et plus, le CISSS poursuivra ses actions pour améliorer les services de proximité et la première ligne, mais constate que la clientèle s’alourdit.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Pour Lise ... c'est la durée moyenne de séjour, donc le temps passé à l'urgence (sur une civière) et non le temps d'attente selon moi

    Jessica - 2019-07-06 13:07
  • J’ai des problèmes à me réjouir d’un temps d’attente de 9h18 minutes a l’urgence du CHRGP mais on nous dore la pilule en nous comparant à la moyenne provinciale de 13 hres....Les 2 temps d’attente sont une preuve que le système de santé est « malade »

    Lise - 2019-07-04 13:36