Publicité
2 juin 2019 - 07:00

500 adolescentes relèvent le défi de la Célébration Fillactive

Plus de 500 adolescentes du Bas-Saint-Laurent, âgées de 12 à 17 ans, étaient réunies à Rimouski le 24 mai dans le cadre de la Célébration Fillactive. De ce groupe, plusieurs filles provenaient du Collège Notre-Dame à Rivière-du-Loup, des écoles des Commissions scolaires du Fleuve-et-des-Lacs et de Kamouraska-Rivière-du-Loup.

Dans une ambiance festive où l’activité physique est valorisée comme source de plaisir, les jeunes filles étaient invitées à découvrir des activités physiques variées et à relever le défi de courir une distance de 5 ou 10 kilomètres. Cette journée représente le point culminant de l’approche Fillactive, déployée par la Démarche COSMOSS.

Basée sur un service d’accompagnement personnalisé et flexible, Fillactive permet aux écoles partenaires de faire bouger leurs filles à travers des activités adaptées à leurs enjeux et réalités afin de les amener à être actives pour la vie. Grâce à l’implication des responsables Fillactive des quatorze écoles secondaires partenaires, plus de 1 000 adolescentes ont bougé à travers une diversité d’activités au cours des derniers mois. Nouveauté cette année, 6 écoles non-partenaires participaient uniquement à la Célébration afin de permettre aux filles de vivre l’expérience de la Célébration.

Alors qu’à la puberté une fille sur deux abandonne le sport, l’École secondaire de Trois-Pistoles a saisi l’offre que propose Fillactive pour tenter de renverser cette tendance chez ses élèves. Depuis 4 ans déjà, la responsable Fillactive Mélanie Perrin motive les filles à être actives et les effets positifs sont bien réels, estime-t-elle. «Deux fois par semaine, on pratique diverses activités physiques en vue de participer à la Célébration Fillactive. C’est une expérience humaine très enrichissante qui a fait naitre des amitiés et qui laissera des souvenirs positifs chez plusieurs, car le but est de s’amuser d’abord et avant tout. J’espère allumer chez elles l’étincelle afin qu’elles puissent cheminer vers un mode de vie sain et actif à long terme. Il faut les encourager à prendre soin de leur santé et ça commence dès maintenant.»

Au terme du secondaire, 9 filles sur 10 ne répondent pas aux normes canadiennes en matière d’activité physique. Le manque de modèles féminins, le corps qui change et la peur d’être jugée sont tous des facteurs qui peuvent contribuer à cette réalité. C’est dans ce contexte que Fillactive aide les adolescentes à être actives pour la vie en les invitant à pratiquer le sport et l’activité physique autrement. Avec l’aide de personnes inspirantes et engagées, Fillactive veut transformer chaque activité proposée aux filles en moment mémorable.

Publicité


Publicité

Commentez cet article