Publicité
15 janvier 2019 - 14:58 | Mis à jour : 15:02

De nouvelles responsabilités pour Denis Tardif

Dès le mois de février 2019, Denis Tardif, député de la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata, siègera sur deux Commissions, soit celle des transports et de l’environnement et celle de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles.

En plus de ces deux commissions, M. Tardif pourrait être appelé à participer à d’autres comités parlementaires advenant l’absence de membres en raison de son statut de président de séance. Il se dit «enthousiaste» à la perspective de siéger à ces deux Commissions qui comportent plusieurs défis de taille, entre autres pour la région, au niveau des transports.

M. Tardif travaille de concert avec les mairesses et maires des 43 municipalités de la circonscription. En date d’aujourd’hui, les élus municipaux ont présenté leurs deux principales priorités locales qu’ils aimeraient voir se matérialiser d’ici les quatre prochaines années. De son côté, M. Tardif se dit «confiant» qu’il sera en mesure de répondre à leurs attentes.

Le député de Rivière-du-Loup – Témiscouata profite actuellement du congé parlementaire pour multiplier les activités de circonscription, les rencontres avec les élus municipaux, les entrevues avec les médias régionaux ainsi que les tournées de portes à portes.

À compter du 28 janvier prochain, M. Tardif prendra la direction de Gatineau où se tiendra le caucus du gouvernement avant le retour en chambre à l’Assemblée nationale du Québec. Les activités parlementaires reprendront au début du mois de février dans la Capitale-Nationale.

«C’est gratifiant de pouvoir siéger sur ces deux commissions qui sont toutes les deux importantes pour le développement de notre région. Les commissions parlementaires, c’est une des étapes cruciales avant l’adoption des projets de loi en chambre.»

 

Publicité

Commentez cet article