Publicité
8 janvier 2019 - 14:05

L'année de tous les records pour Le Corégone

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le Corégone, qui effectue la traverse entre Saint-Juste-du-Lac et le quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac, a connu une année 2018 des plus intéressantes. La clientèle locale a notamment répondu présente, au plus grand plaisir des administrateurs.

Cette année, c’est plus de 660 cartes-rabais, offertes aux résidents de la MRC de Témiscouata, qui ont été vendues, comparativement à environ 120 en 2017. On parle ici d’une hausse de l’achalandage locale de plus de 250 %, selon le président du conseil d’administration de la Corporation de la Traverse du lac Témiscouata, Claude Ouellet.

«Les gens de la région ont très bien répondu à nos attentes. La vente des vignettes peut être résumée comme cela : 40 % à Saint-Juste-du-Lac, 40 % à Témiscouata-sur-le-Lac et 20 % dans 17 des 19 autres municipalités de la région. C’est numéro 1», a expliqué M. Ouellet.

Il ajoute que le nombre de passagers à vélo ou véhicules tout terrain (VTT) a aussi largement augmenté (plus de 150 % dans les deux cas). «La réponse positive de la clientèle locale nous donne la preuve que Le Corégone a encore sa raison d’être et son importance pour la région est indéniable [...] Les gens ont développé une fierté envers le bateau. Ils sont fiers de la nouvelle vision et de nos nouvelles couleurs», complète-t-il.

En vue de la saison 2019, l’administration de la traverse souhaite attirer davantage de touristes, leur nombre visites étant resté plutôt stable cet été. Claude Ouellet explique cette situation par le fait que la traverse n'est présentement pas répertorié par Google Maps. «Des démarches ont été effectuées auprès de Google. Changer cette situation nous donnerait un sérieux coup de main pour nous aider à atteindre les gens de l’extérieur.»

Reste que les résultats très positifs de 2018 sont encourageants. Après quelques années difficiles, marquées par plusieurs défis au niveau du financement, l’achalandage connu l’été dernier donne espoir pour les années à venir. «Notre gros défi, c’est d’assurer une aide financière pour les prochaines années avec le gouvernement provincial. Notre député s’est engagé et nous croyons en lui.»

La Corporation de la Traverse du lac Témiscouata pense aussi à allonger la saison 2019 en commençant au début juin et en ne prenant pas de pause durant le mois de septembre. Le Corégone est entré en cale sèche pour l’hiver au début du mois de janvier.

 

 

Publicité

Commentez cet article