Publicité
6 novembre 2018 - 06:56 | Mis à jour : 8 novembre 2018 - 14:32

Une marche citoyenne pour l’environnement à Cacouna

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 6

Le 10 novembre prochain, le collectif «La planète s’invite au PFarlement» organise une marche à Cacouna dès 14 h. Cet évènement permettra à plusieurs de renouer avec les mobilisations populaires de 2014 contre le projet de port pétrolier et d’Énergie Est.

L’invitation du collectif a été lancée à l’échelle de la province et a trouvé écho à Cacouna, auprès des organisateurs Martin Poirier et Stéphanie Robert. La marche partira dans le stationnement du presbytère de Cacouna et se rendra jusqu’au sommet de la montagne, en passant par le port de Gros-Cacouna.

«Cacouna est un lieu de victoire à la suite de l’abandon du projet de port pétrolier. On veut rappeler que même avec des projets de milliards de dollars, il est possible que la voix citoyenne fasse en sorte qu’on abandonne ce genre de projets, et le temps nous a donné raison», explique Martin Poirier. Les participants sont invités à amener leur propre gourde puisqu’il s’agit d’un évènement qui se veut zéro déchet.

Le mouvement «La planète s’invite au Parlement» s’est constitué le 7 septembre en raison de l’absence des enjeux climatiques dans la campagne électorale provinciale. Selon ses sympathisants, le parti élu est celui qui accordait le moins d’importance à l’environnement dans sa plateforme électorale.

M. Poirier souhaite par cette mobilisation citoyenne pour l’environnement lancer un message à tous les paliers de gouvernements. Il veut rappeler l’opposition de ce groupe de citoyens à l’exploitation des hydrocarbures qui s’inscrit dans une démarche provinciale d’action concernant les changements climatiques. Il demande d’ailleurs aux élus municipaux de s’impliquer.

Martin Poirier souhaite également envoyer un message de solidarité aux citoyens du Saguenay, qui compte plusieurs projets de transport par bateau de produits miniers dans l’estuaire du fleuve Saint-Laurent. Il souligne que la préservation du milieu de vie des bélugas est aussi applicable de l’autre côté de la rive.

De nombreuses marches se dérouleront simultanément dans plusieurs villes du Québec le 10 novembre, dont Trois-Rivières, Sherbrooke, Montréal, Ottawa, Gaspé, Québec (contre le 3e lien). L'objectif visé par le mouvement est de un million de marcheurs partout au Québec pour demander aux pouvoirs publics d'agir en faveur d'une réduction de l'empreinte nationale de carbone. 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • La marche est principalement organisée par des résidents de Cacouna et on salut leur initiative.

    «Selon l’un des organisateurs et citoyen de Cacouna, Hugo Latulippe, la marche sert avant tous à communiquer à tous les élus du Québec ce à quoi la population s’attend d’eux concernant les enjeux environnementaux. «On appelle tous les paliers gouvernementaux à respecter leurs engagements envers les changements climatiques. Il faut parfois faire face à certaines résistances (…) La marche de samedi n’a rien à voir avec le port de Cacouna, mais plutôt avec la planète. Il y a quelque chose de rassembleur dans l’air», estime M. Latulippe. Le député Denis Tardif a confirmé sa présence, de même que la Première Nation malécite de Viger. Les marcheurs se dirigeront vers le parc côtier Kiskotuk vers 14h.»

    Martin Poirier - 2018-11-09 21:46
  • Tout a fait daccord

    Sylvain Dubé - 2018-11-08 07:14
  • The abandonment of the oil port project WAS a great victory. It helped put Cacouna in the spotlight and raised awareness about the environmental issues that were at stake. I talked about this in three lectures I gave during a recent book tour (in Montreal & Vancouver), in context of preserving/restoring the sacredness of our beautiful Saint Lawrence River & the surrounding region, since the river is a habitat to marine life, especially the belugas.

    Barbara Burgess - 2018-11-08 05:52
  • J'y serai. Y a-t-il du co-voiturage?

    André Gamache - 2018-11-06 23:23
  • Très bon: rappeler à nos politiciens que c'est pas touche!!!!!!!!!

    Impensable - 2018-11-06 15:52
  • que vient faire cet individu a Cacouna il devrait voir a montréal pour la polution

    claudedionne - 2018-11-06 11:26