Publicité
28 octobre 2018 - 06:32

Jeannine Ouellet, première femme en Amérique à obtenir le titre d’Académicienne internationale de généalogie

Toutes les réactions 6

La Louperivoise Jeannine Ouellet a été invitée à titre de conférencière dans le cadre du congrès de la Confédération internationale des sciences généalogiques et Héraldiques, tenu du 2 au 4 octobre, dans l’Hôtel de Guînes, Arras, en France.

La conférencière a entretenu l’auditoire en racontant l’histoire de François Hoüallet (1644-1716), chevau-léger de Monseigneur le Grand Dauphin, régiment de 200 soldats créé par Louis XIV, deux ans après la naissance de son fils ainé Louis de France. François est le frère de Charles Julien, maitre-peintre à Paris, et de René Hoûallet, ancêtre de tous les Ouellet-te d’Amérique.

Après avoir prononcé des conférences en divers lieux au Québec, au Nouveau-Brunswick, en France, en Écosse et aux États-Unis, la Louperivoise est la première femme du continent américain à recevoir la plus haute distinction établie par l’organisme généalogique, celle d’Académicienne internationale de généalogie.

Fondée en 1998 à Turin en Italie, l’Académie internationale de généalogie regroupe des spécialistes compétents représentant les diverses aires du monde. Elle a pour but de favoriser et de coordonner les études généalogiques au niveau international et de promouvoir des rencontres et colloques à l'échelle mondiale, en vue de faire de la généalogie une véritable discipline au sein des sciences humaines.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • GB3, regarder le passé avec nos yeux d'aujourd'hui est une erreur fréquemment commise par les gens qui comme vous ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Vouloir oublier le passé parce que nos ancêtres n'avaient pas les mêmes valeurs que nous est ridicule car ces valeurs ont justement évoluées au fil du temps et des générations passées pour faire de nous ce que nous sommes maintenant. Si on vous écoutais faudrait-il rayer de notre mémoire l'histoire romaine sous prétexte qu'ils possédaient des esclaves?

    Pierre-TP - 2018-11-01 13:47
  • Bravo Mme Ouellet. C'est grâce aux travaux des généalogistes si on a pu résoudre de nombreuses sources de syndromes et ainsi favoriser les recherches en génétique.

    Maurice Roussel
    LesRoussel.org


    Maurice Roussel - 2018-10-29 17:10
  • Bonjour AKHA. Oui, il est bon de connaitre ses origines (lorsqu'on le peut), Mais on doit les surmonter pour se préparer des jours meilleurs. Les guerres le racisme et et la religion ne nous servent à rien pour préparer notre futur. Il faut partir de la prémisse que nous sommes tous faits de la même matière, et que nous courrons tous après le bonheur. La solution n'est pas du tout dans notre passé, mais dans ce que nous faisons pour notre avenir.

    GB3 - 2018-10-29 12:16
  • Je crois qu' il est bon que chacun se penche sur ses origines afin de trouver des remèdes à nos maux.
    Beaucoup de gens souffrent alors que la solution est dans leur passé.

    AKHA DADO NDIAYE - 2018-10-29 11:23
  • Félicitation Jeannine! Vraiment un grand honneur que ce gigantesque prix , en plus la première femme a recevoir ce titre, tu es mon idole de la généalogie ! Splendide

    Lina Saint-Pierre - 2018-10-28 18:30
  • Un énorme bravo pour cette distinction. C’est le résultat de plusieurs années de travail acharné.

    Les administrateurs du centre d’archives se joignent à moi pour souligner cet accomplissement.

    Gaston Pelletier - 2018-10-28 07:07