Publicité
23 octobre 2018 - 11:53

Services de Sécurité spécialisés S3-K9, une entreprise qui a du chien !

Quiconque connait Sylvain Arbour et Arnaud Wery sait à quel point les deux hommes ont des atomes crochus. Les spécialistes du domaine canin, le premier en chien de détection et le second en correction de comportement et en dressage de chiens de sécurité ont fondé S3-K9. Une entreprise de sécurité qui fait appel au meilleur ami de l’homme.

C'est un «hobby» qui passe à une autre dimension», lance Sylvain Arbour. Son chien Shadow n'est pas inconnu aux Louperivois. Le labrador noir a notamment été mis à contribution en recherche et cause dans l'incendie criminel qui a ravagé les anciens locaux de la Société Saint-Vincent-de-Paul.

Avec S3-K9, l'expertise de l'entreprise implique des chiens de détection, notamment, dans le domaine des explosifs, des stupéfiants, des accélérants ou de toute autre substance jugée pertinente par le client.

Les deux partenaires se sont connus à La Pocatière, au centre d'entrainement d'Arnaud Wery. Mais c'est en assurant la sécurité du site de l'aéroport lors du Spectacle aérien de Rivière-du-Loup en aout 2017 qu'a germé l'idée d'aller plus loin.

«Je voulais des chiens de détection à l’entrée, mais aussi des chiens de sécurité qui patrouillaient la nuit. Ç’a très, très, bien été. Alors on s’est dit qu’il y avait un marché. Il nous fallait une licence et maintenant nous l’avons», raconte M. Arbour.

La licence est en fait un permis régulier d'agence émis par le Bureau de la sécurité privée, le fameux BSP, obligatoire pour opérer une agence de sécurité au Québec. De plus, les chiens ont tous reçu une formation offerte au Centre de formation professionnelle de Fierbourg, dans la région de Québec, qui appartient à Arnaud Wery.

S3-K9 dispose actuellement de 10 à 15 chiens et autant de maitres dans le domaine de la détection et de la sécurité. La différence entre les deux ? «En sécurité tu indiques au chien ce que tu attends de lui, en détection, c’est le chien qui guide, tu dois toujours le regarder, car c’est lui qui t’indique où ça se passe. Tu ne fais que le suivre», répond Sylvain Arbour.

L’entreprise cible l’est du Québec, mais elle ne ferme pas la porte aux mandats plus à l’ouest de la province. Elle vise les mandats privés, qu’il s’agisse de détection de diverses substances dans les écoles ou entreprises, ou encore de surveillance de chantier ou de spectacles.

Pour plus d’informations, S3-K9 dispose d’une page Facebook en attendant la mise en ligne de son site Internet.

 

Publicité

Commentez cet article