Publicité
25 septembre 2018 - 11:52

Opposition citoyenne à la construction d'un pont au-dessus de la rivière des Trois-Pistoles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 24

Sous le bruit de quelques klaxons et de la circulation de la route 132 à Notre-Dame-des-Neiges, le porte-parole du regroupement citoyen «Le Pont de la 20 ça tient pas debout», Sébastien Rioux, a rappelé son opposition catégorique à la construction d’un pont de quatre voies au-dessus de la rivière des Trois-Pistoles et au prolongement de l’autoroute 20 de Trois-Pistoles à Rimouski.

Le regroupement souhaite que les impacts environnementaux et économiques pour la région soient remis à l’avant-plan de la campagne électorale provinciale. «L’enjeu de sécurité soulevé par plusieurs partisans du projet peut être réglé en bonne partie par l’amélioration de la route 132, en ajoutant des voies de dépassement et de contournement pour les villages et par l’amélioration des courbes dangereuses», explique Sébastien Rioux. Ce dernier demande à l’ensemble des candidats des circonscriptions touchées par le projet de faire un choix pour l’environnement en prenant conscience de l’urgence climatique.

«C’est un mythe qu’une route amène du développement économique. C’est même souvent l’inverse, l’activité économique qui provoque la construction d’une route (…) Ça peut créer une fuite économique. Les gens plutôt que de venir chez nous vont s’arrêter ailleurs», souligne M. Rioux.

Mikaël Rioux s’est aussi impliqué dans ce regroupement citoyen pour montrer l’envers de la médaille. Il souligne que les bouchons de circulation partagés sur les réseaux sociaux sont observables seulement 1% du temps dans le secteur de Notre-Dame-des-Neiges. «On a le Sentier national, une rivière magnifique, les gens se baignent ici l’été, on a beaucoup de touristes. C’est un secteur récréotouristique en plein où le pont devrait être construit (…) On viendrait briser l’intégrité écologique de la vallée. Du moment qu’on construit un pont, c’est clair qu’on peut briser l’environnement. On craint des problèmes techniques et des dépassements de couts», ajoute Mikaël Rioux.

La construction du pont à quatre voies pourrait toucher aussi économiquement l’entreprise de Véronique Couture de la Ferme du Porc-Pic de Saint-Simon-de-Rimouski. «C’est sûr et certain que le contournement par la 20 va affecter nos activités. On compte là-dessus parce qu’on a une super belle visibilité (de la route 132). On veut que les gens arrêtent chez nous en allant vers la Gaspésie», précise Mme Couture.

Le regroupement propose de créer un Fonds d’urgence climatique québécois avec l’argent économisé en évitant la construction de ce pont (évalué à environ 200 M$). Selon les membres, ces sommes pourraient servir à éponger les couts associés à la protection et à la reconstruction des infrastructures du Québec affectées par l’érosion des berges, notamment.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

24 réactionsCommentaire(s)
  • @André
    Vous ne devez pas voyager souvent à l'est de Trois-Pistoles... le trafic le demande. Mais pour bien des gens il est plus important de conserver un paysage que de penser à la sécurité et aux besoins des gens habitant à l'est de Trois-Pistoles...

    Claude - 2018-09-27 23:35
  • Fais quoi dans la vie Mickaël Rioux à part rouspéter pour défendre l'impossible?
    Peut toujours aller se balancer au dessus de la rivière en attendant les cadeaux de Québec solidaire.

    Gros jambon - 2018-09-27 15:48
  • Si un jour le pont au-dessus de la rivière Trois-Pistoles se construit, c'est la fin de tous les commerces de la 132 entre la sortie de la 20 et la jonction avec la 293. Au contraire, développons dans ce même secteur de multiples commerces pour le plus grand bien de Notre-Dame-des-Neiges et de la MRC des Basques qui en a grand besoin. Plus à l'est, il sera toujours possible de construire une 20 si la démographie et le trafic routier le demande...

    André - 2018-09-27 12:08
  • @Lena DV

    En quoi la non construction de routes va freiner les émissions de gaz à effet de serre? Me semble que moins t'attends moins tu pollues...
    La grosse urgence dans le transport c'est de produire des voitures électriques pratiques

    Claude - 2018-09-26 10:52
  • Presque tout le monde de ce regroupement ne travaillent pas à l'extérieure de leur village OU ne travaillent pas POINT....donc, ils ne sont pas des usagers quotidiens! Pour ceux qui disent qu'une autoroute 20 est un gaspillage de fonds publique : une amélioration de la Route 132 n'est aucunement réaliste - ceci n'éliminera pas les intersections transversales, les autobus scolaires qui arrêtent, la machinerie agricole, l'accès aux cyclistes, le monde qui sortent de leur cours, etc...bref, tout ce qui rend la route 132 démodée et, couplé avec le monde frustré-fâché, dangereuse. L'infrastructure coûte cher, point. Nous en région, nos taxes paient pour les méga-projets d'infrastructure à Montréal mais rien ici pour améliorer la sécurité et l’efficacité du réseau routier par chez nous... Je blâme carrément le MINISTRE pour le Bas-Saint-Laurent Jean D'Amours et les Libéraux pour L'INACTION constante et prolongée dans ce dossier. J'encourage mes concitoyens de voter en conséquence...

    Usager quotidien - 2018-09-26 10:44
  • S'opposer au développement régional tout en encourageant les jeunes à manquer de l'école un mardi matin pour faire comme si il y avait bel et bien un regroupement pour la cause! Bravo! Au lieu d’être contre tout, si vous faisiez quelque chose de concret pour le développement de votre région sans attendre de subventions, vous y trouveriez certainement votre bonheur aussi.

    Entrepreneur Basques - 2018-09-26 09:19
  • Je suis d'avis qu'il faut un nouveau pont à Trois Pistoles, pour toutes les raisons mentionnées ici-bas, la popularité de la fromagerie des basques, victime de son succès, est un problème qui aurait pu être éviter, si l'urbanisme de la MRC et de la municipalité de Rivière Trois Pistoles auraient fait ses devoirs correctement, fermons la parenthèse, bref, contourner ce beau coin de pays ne fera pas trop de blessures permanentes à court et moyen terme, les gens continueront de visiter les commerces en prenant une pause dans les bons restos du coin et pourquoi pas une petite blonde de microbrasserie, la 132 et le paysage resteraient intactes et la 20 passerait un peu plus haut dans les terres , ce qui ne serait pas dramatique, quand j'emprunte la 85 , je suis bien content d'arriver à St Louis du haha, pour pouvoir rouler en tout tranquillité et sécurité, on voit toute de suite la grande différence. C'est l'évidence même, un nouveau pont, la solution et vive Trois Pistoles

    broussepoil - 2018-09-26 09:16
  • C’est facile de sortir des arguments de protégeons la nature, notre environnement Mais la faut pas virer fou!! Le développement économique doit d’operer Tout de même !
    Si tu es contre le développement : car c’est souvent le dada de jeunes qui ne travaille pas, qui tète l’aide, que mes impôts font vivre...
    pour être logique jusqu’au bout vous devriez montrer l’exemple chers jeunes: arrêtons de vivre avec l’electricite , vos iPhones que vos parents vous ont payés , fini l’achat d’automobiles, finis les voyages en avion... soyons logiques et réalistes

    Laissez le progrès d’operer , travaillez un peu, lâchez la marijuana ....après.... vous serez éclairés Allumés et crédibles pour revendiquer quoi que ce soit ! Vous n’avez rien fait encore de vos 10 doigts ( a part fumer le petit joint)

    Oui il faut un nouveau pont. Et la 20 doit être prolongée. Point final . Assez discuter. Ça jase depuis trop longtemps On passe à l’action

    Denis - 2018-09-26 07:59
  • Améliorer la route 132 est la meilleure solution et la plus logique. Il n’y a pas de trafic suffisant pour justifier le gaspillage de millions de dollars pour faire une 20 .

    Eric - 2018-09-26 06:32
  • le gouvernement est tombé dans la marmite des incapablesde basse classe, depuis le temps qu'on parle de diminuer les gaz à effets de serres, c'est pas en forant, en construisant des pipelines, en faisant des routes à grande capacité qu'on va s'en sortir....qu'est-ce qu'ils ont pas compris dans urgence d'agir? Sacrament donnons leur des cours d'écologie accélérés, ça presse!!!!

    Lena DV - 2018-09-26 03:45
  • Le Ministère des transports du Québec est un trou sans fond! Mauvais concept, ils défont à grand coup de pépines. Pas de problème! ils recommence, à coup de millions. ???

    Payeur de taxes et impôts - 2018-09-25 21:35
  • Cher constestataire ! À vous écoutez on reviendrait au temps du canot et du portage vous me fait rire vous conduisez toujours des voitures à essence c'est quoi le problème. Lorsque le pont actuel sera rendu au temps de le refaire, qui a une durée XX, qu'est ce que vous allez faire bloqué le projet et faire la traverser en canot comme il y a 100 ans !

    Jean-Yves D'Amboise - 2018-09-25 21:16
  • Toutes ses personnes ne travaillent pas dans la vie pour avoir le temps d'être là en pleine journée?!?! En tout cas, me semble que j'ai déjà entendu cet argumentaire ... Faut sauver Ali-Baba!! Regardez la région de Kamouraska. Autoroute 20 qui passe mais des saisons touristiques exceptionnels...justement, la 132 n'est pas du tout 'touriste-friendly' avec le monde pressé, les vannes qui collent au cul...pas le fun pour les cyclo-touristes non plus.
    Votre argument, ça ne tient pas debout...

    Usager quotidien de la 132 RDL/Riki - 2018-09-25 20:52
  • Bravo Michel Gagnon et Huot !
    Le problème quand il y a un accident qui bloque la route pendant 4 a 6 heures et pas d'autres routes....
    Moi j'invite les journalistes a revenir les vendredis et dimanches pendant la chasse.

    Linda - 2018-09-25 20:04
  • Cette foi si il n y a pas d arbre pour se suspendre au dessus de la rivière !!!!!!

    Contre les pelleteux de nuagessssss - 2018-09-25 19:57
  • Je trouve vraiment dommage qu'une poignée d'idéalistes veulent freiner tout le développement de l'Est. C'est comme si le monde à l'est de Trois-Pistoles n'avaient pas le droit d'être connecter au reste de la province. C’est partout comme ça dans le monde et pas juste au Québec… pour bien se développer, une région a besoin d'infrastructures comme les autoroutes et une communauté doit en profiter et non empêcher l'autoroute de poursuivre son chemin pou rejoindre le prochain village. Nombreux sont les touristes qui ne veulent pas dépasser Trois-Pistoles, car ils ne veulent pas prendre la ''maudite 132'' et pour le camionnage et les investisseurs, ce n'est pas invitant. Si Trois-Pistoles n'est pas capable de se prendre en main et de se développer si la route ne passe pas chez elle, c'est que son économie ne tient à pas grand-chose et qu'elle n'a pas pris le virage des années 80 encore et ce n'est pas au reste du monde de l'Est à payer pour ça. La 132 passe en plein centre de St-Simon... Avez-vous déjà vu un village aussi mort? C'est aux communautés de se prendre en main pour leur développement. À ce que je sache, St-Jean-Port-Joli et Kamouraska s'en tirent pas si mal malgré l'autoroute. De plus, comme c'est le cas dans les autres provinces, je suis convaincu qu'il y aurait beaucoup de gens qui iraient travailler à Rimouski tout en demeurant à Trois-Pistoles s'il y avait une autoroute, ce qui est pas mal moins évident avec la route actuelle. Pourquoi vous ne parlez pas des quartiers résidentiels et des taxes que vous perdez faute de lien autoroutier décent. En plus, votre discours est très méprisant pour les gens de l'est qui ne méritent pas de subir pareille réaction. Je ne dis pas qu'aucune entreprise ne va peiner, mais ce n'est pas une raison pour ne pas faire le projet au nom du bien commun. Et on pourrait même songer à les dédommager au passage. Personnellement, si j'avais une station service, je m'en irais à côté de la sortie de la 293 lorsque le tronçon sera en place. Il va y avoir de la vogue dans ce coin là avec l'hôtel qui sera très achalandé. Demandez aux gens de Mont-Joli s'ils sont contents d'avoir une autoroute vers Rimouski. Je peux vous dire qu'ils ne reviendraient pas en arrière, même s'ils ont chialé aux débuts...Vous ne pouvez pas demander que la 20 arrive chez vous et ensuite militer contre sa prolongation, ce n’est pas correct…

    Bob - 2018-09-25 19:53
  • La population du Québec en général s'oppose au cannabis. Est-ce que Sébastien et Mikaël Rioux s'y opposent ?
    Non, c'est bien mieux de s'opposer au développement de sa ville et de sa région plutôt que de se relever les manches et de travailler à son progrès. Les touristes qui font vivre notre région ont emprunté la 132 cet été ou sont sortis de la 20 à Trois-Pistoles. À leur grand regret, ils se sont accumulés à attendre de longues minutes pour s'en sortir et ils ont dit qu'ils ne reviendront plus dans ce coin de pays où on est pas capable de rouler en paix. Nombreux ont avoué vouloir arrêter à Trois-Pistoles pour visiter et y magasiner, mais trop fâchés d'attendre dans leurs voitures si longtemps sur une route engorgée, ils ont filé tout droit vers la Gaspésie et sont passés aussi tout droit quand ils sont revenus.
    Donnons-nous une route moins dangereuses. Nous sommes en 2018. Nous y accueillerons nos touristes plus nombreux et plus heureux de visiter notre coin de pays.

    Vivement la 20 - 2018-09-25 19:22
  • Le prolongement de la 132 améliorée , appelé faussement la 20 depuis la construction de divers
    tronçons du Bic à Mont-Joli , ferait parfaitement l'affaire. Qu'on contourne St-Simon et qu'on aménage des sections de dépassement en doublant la voie à plusieurs endroits entre Trois- Pistoles et le Bic et déjà la seule route régionale rempliera sa vocation par rapport à la circulation moyenne sur cette route.
    On passera des années 60 aux années 2000 . La 20 n'empěche pas la fermeture lors de tempêtes , à preuve elle ferme à la hauteur de Montmagny ,comme argumentent certains élus régionaux et locaux pour réclamer la fameuse 20.

    Michel Deschênes - 2018-09-25 17:10
  • Bravo M. Michel Gagnon. Je suis complètement du même avis que vous. Si vous ne l'aviez pas écrit et bien moi je l'aurais fait.

    Marie-L - 2018-09-25 16:30
  • Je suis contre la construction du pont pour les raisons évoquées dans l’article. L’économie des Basques seraient très durement touchée.

    Michel Thuot - 2018-09-25 16:22
  • Encore une petite gang qui comme toujours sont contre le progrès, ce n'est pas l'avis de la population de Rivière-Trois-Pistoles, mais bien l'avis de quelques marginaux qui souhaiteraient revenir aux communes et vivre comme dans les années 1800, le seul problème, il n'y a qu'eux qui chiâlent contre tout les progrès dans la région comme d'habitude..

    Michel Gagnon - 2018-09-25 15:59
  • J'ai hâte de voir quels arguments ils vont amener quand les véhicules seront tous électriques...

    Claude - 2018-09-25 15:36
  • Ce groupe a vraiment une très bonne idée prolonger l’autoroute 20 est une utopie vivement une route 132 améliorer

    Gros bon sens - 2018-09-25 14:35
  • Bravo Mikael Rioux. Je suis de tout cœur contre ce projet. Tant d’autoroute ont détruit la vitalité de nos villages si on pense à l’autotoute 20 et la 40 entre Québec et Montréal. Gardons beau notre Bas-Saint-Laurent

    Marcel Lemieux - 2018-09-25 12:51