Publicité
3 juillet 2018 - 10:10 | Mis à jour : 14:14

Le 23e Tour cycliste CIBC Charles-Bruneau à Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

C’est sous les applaudissements de quelques dizaines de citoyens venus les encourager que les cyclistes participants au parcours de l’Espoir du 23e Tour cycliste CIBC Charles-Bruneau ont donné leurs premiers coups de pédale, ce mardi 3 juillet, à Rivière-du-Loup. 

Partis du Centre Premier Tech vers 8 h 30, les trois pelotons rassemblant un total de quarante cyclistes ont pris le chemin vers l’entreprise Premier Tech, puis se dirigeront en direction de Montmagny, leur premier arrêt. Au cours des quatre prochains jours, ils parcourront, ensemble, les 600 kilomètres les séparant de Boucherville. 

«Je reste ébahi devant la mobilisation que nous réussissons à accomplir chaque année (…) Pour moi, c’est une mission d’une vie; j’ai pris cet engagement-là auprès de mon fils et les gens sont entrés avec nous dans cette galère-là», a lancé Pierre Bruneau, porte-parole de la Fondation Charles-Bruneau. «C’est vraiment extraordinaire de voir comment cette collecte de fonds a pu s’étendre de cette façon.»

En participant au défi et à la collecte de fonds minimale qui y est attachée, les athlètes souhaitent pouvoir un jour, mettre fin au cancer pédiatrique. Cette année, l’objectif est de surpasser les 3,3 M$ amassés en 2017 pour la recherche en hémato-oncologie pédiatrique. Un soutien qui permettra, entre autres, aux chercheurs à développer des traitements qui créeront moins de séquelles et de complications aux jeunes malades. 

«Vous savez, pour nous, il est question de quelques heures de souffrance seulement. Ce n’est rien comparativement à ce que vivent les enfants que l’on parraine, qui sont une si belle inspiration», a ajouté le chef d’antenne à TVA, qui partage le rôle de porte-parole avec le comédien Paul Doucet et le journaliste (animateur) Yvan Martineau.

Parmi le groupe de cyclistes, on retrouvait également deux fiers représentants de la région, le Louperivois Louis Vallières et l’Olympien originaire de Trois-Pistoles, Charlie Bilodeau. «Après l’année que je viens de connaître avec les Olympiques où tout était concentré sur moi et ce que je devais faire comme athlète, j’avais besoin de redonner à mon tour. C’est une cause qui me touche énormément», a d'ailleurs partagé l’athlète de 25 ans, prêt pour une belle aventure à vélo. 

Comme chaque année, les enfants atteints ou en rémission d’un cancer sont les héros du Tour CIBC Charles-Bruneau. Leur implication permet un partage avec la communauté d’histoires de courage qui témoignent de l’importance d’investir dans la recherche en oncologie pédiatrique.

L’édition 2018 du Tour CIBC Charles-Bruneau, qui se déroule du 3 au 6 juillet, comprend neuf différents parcours, dont celui de l’Espoir. Depuis le premier Tour en 1995, c’est plus de 25 M$ de dollars qui ont été amassés. 

 

Publicité

Commentez cet article