Publicité
17 mai 2014 - 07:48

Géocaching: le plein air 2.0

Toutes les réactions 1

Le Kamouraska est renommé pour ses sentiers pédestres qui dévoilent des paysages exceptionnels. On peut maintenant ajouter un gros plus à son expérience de randonnée : bienvenue dans l'univers du géocaching!

On a tous des souvenirs d'enfance de chasse au trésor. Le plaisir de fouiller partout, de déchiffrer les indices et de trouver le butin est sans égal. Le géocaching permet de retrouver ce plaisir en pleine nature, peu importe votre âge. Comment ça marche? Il s'agit d'abord de consulter le site www.geocaching.com pour télécharger les coordonnées GPS indiquant l'emplacement de géocaches dans la région qui vous intéresse, ainsi que des indices pour les trouver. Il existe plus de deux millions de ces caches partout à travers le monde, dont plus de 30 000 au Québec. Une fois qu'on a les données, il ne reste plus qu'à trouver le trésor... l'aventure commence.

La géocache n'est pas un butin à empocher. C'est un simple contenant dans lequel on trouve un carnet de visite à signer qu'on remettra soigneusement à sa place. Certaines caches contiennent des babioles à échanger et parfois même des « objets voyageurs » qu'on peut déplacer d'une cache à l'autre avec l'objectif de leur faire atteindre une destination préétablie. On peut suivre le périple de ces objets et partager son expérience de chasseur de trésor sur internet. C'est une véritable communauté virtuelle qui gravite autour du concept de géocaching. Le site internet est le point de ralliement et le monde entier, le terrain de jeu.

Le géocaching au Kamouraska

Au Kamouraska, il existait en 2013 plus de 50 caches réparties dans plusieurs villages. L'initiatrice de cette activité dans la région est Carole Corson, de Mont-Carmel.

Le géocaching est aussi un loisir écologique : avec le volet « Cache in Trash out » (CITO), les adeptes profitent de leur chasse au trésor pour débarrasser la forêt des déchets qui la défigurent. On traîne son sac-poubelle et l’on fait d'une pierre deux coups.

Pour les amoureux de la randonnée en nature, le géocaching est un loisir à découvrir, un prétexte ludique à la découverte et à la préservation des plus belles régions du Kamouraska et de là, pourquoi pas, du monde entier.

Collaboration : Éliane Vincent, leplacoteux.com

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Nous faisons souvent du géocaching avec les enfants. C'est une excellente façon de prendre une marche en famille (sans avoir de protestation de la part des enfants...).

    Steve - 2014-05-17 09:02