Publicité

Le blogue de Richard Levesque

22 décembre 2016 - 05:27

Il était une fois…

5 Commentaire(s)

C'est étrange, dans le temps des Fêtes, on est bien plus tournés vers le passé que vers l'avenir.  

Aux alentours de Noël, on devient agréablement nostalgique, on retrouve des gestes devenus rares, on réécoute de vieux airs qui ne vieillissent jamais, on revoit sa vie passée...  Mais souvent, on ne revoit que les meilleurs moments de sa vie passée.  Et c'est très bien comme ça.  D'ailleurs on devrait les raconter, ces moments de bonheur :
 
    —Une fois, j'étais jeune dans ce temps-là...
    —Te rappelles-tu de la fois...
    —C'était donc bon, la fois où...
    —Il était une fois...

    On dirait que nos souvenirs de Noël ont toujours un petit air de conte.  Ils sont parfois peuplés de Pères Noël, de Fées des Étoiles et de lutins mutins.  Parfois de tempêtes mémorables, mais les tempêtes de ce temps-là finissent toujours par être des occasions de rapprochements, de réunions, de rencontres inattendues et enrichissantes.
    On se rappelle des cadeaux qu'on a reçus, mais aussi de ce qu'on a donné :
 
    —La fois où j'ai passé la Guignolée...
    —La fois où j'étais bénévole pour Nez Rouge...
    —La fois où j'ai fait une épicerie pour les paniers de Noël de la Saint-Vincent-de-Paul...
    —La fois où je suis allé rencontrer les gens du Foyer...
    —La fois où j'ai remplacé un(e) camarade pour travailler le soir du Réveillon...

    Le monde continue de tourner.  Il y a des guerres, des séismes, des crises, des maladies, des faillites, de la corruption, de la pollution, d'innombrables problèmes.  Mais pendant un bout de temps, on arrête de ressasser ce qui va mal et on repense à de belles choses.

    —Il était une fois...

    Ces mots sont magiques.

    Je vous souhaite à vous tous, lecteurs et lectrices fidèles, une période des Fêtes pleine d'émerveillement.  Pour que plus tard, quand vous y repenserez, vous ayez le goût de raconter en souriant:

—Il était une fois, autour du Noël 2016...

XXX

J'y pense :  il reste une énigme non résolue de la semaine dernière.  Je vous la ramène ici, ce sera un petit cadeau de Noël.  Bon, je sais, dans le temps des Fêtes on a parfois les neurones un peu au ralenti.  Pourtant je suis sûr que vous finirez par trouver...  Voici :

J’avais un cabinet.
J’ai montré le jour bien des fois!
J’ai été d’un autre cabinet.
Un vaisseau sanitaire navigue sous mon pavillon,
Même si on peut emprunter mon pont.
Tout ça de fil en aiguille…
Qui suis-je?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

5 réaction(s)
  • Erreur: en fin de journée hier, un lecteur (Nicolas) a trouvé la réponse à mon énigme. Cette réponse est: Couturier (docteur Alphonse). Il avait un cabinet (de médecin), il a effectué de nombreux accouchements, donc il a montré le jour à plusieurs dont peut-être certains de mes lecteurs! Il a fait partie du cabinet des ministres du Québec (ministre de la Santé). On peut dire que le Pavillon Couturier au CHRGP est une sorte de vaisseau sanitaire... Le pont Couturier enjambe la rivière du Loup au bout de la rue Beaubien. Et son nom ne rappelle-t-il pas le fil et les aiguilles? Bravo Nicolas!
    Richard - 2016-12-22 06:09
  • Joyeuses Fêtes à tous et à toutes, et merci Richard de nous maintenir é(mer)veillés face à la beauté des choses simples.
    Yoann - 2016-12-22 11:01
  • Richard, peux tu nous éclairer sur l'origine de l'ancien nom du pont Couturier, le pont Dion si ma mémoire est bonne ?
    Nicolas - 2016-12-23 11:47
  • @Nicolas: sais-tu, j'ai complètement oublié quel Dion on a voulu honorer en donnant son nom à ce pont. Je sais qu'il (le pont, pas le gars) a été béni en 1905. Il se serait effondré en 1929, et aurait été reconstruit, puisque je l'ai emprunté à partir de 1969. En 1974, le pont Dion a été remplacé par l'actuel pont Couturier. Je vais m'informer à la Société d'Histoire et de Généalogie de RdL pour savoir en l'honneur de qui le pont Dion avait reçu ce nom. En attendant, si quelqu'un de mes savant lecteurs avait la réponse, qu'il nous renseigne SVP...
    Richard - 2016-12-23 16:19
  • @Nicolas et à tous: mon téléphone sonne: c'est mon ami Gilles Dubé, président de la Société d'Histoire. Lui, il sait à peu près tout sur la ville et la région, et ce qu'il ne sait pas il le trouve que ça ne prend pas goût de tinette! Alors il sait tout à propos du pont Dion, et la petite histoire de ce pont est savoureuse, croyez-moi. Aussi je me contenterai pour l'instant de vous dire que le nom de cet ouvrage d'art lui a été donné en l'honneur de Napoléon Dion... Pour le reste, qui était Napoléon, ce qui est arrivé à l'inauguration, ce qui s'est passé en 1929, ce qui s'est passé en 1974, éh! bien... vous devrez attendre une semaine ou deux, bande de curieux (la curiosité étant, je le rappelle, la maladie des gens intelligents). En janvier, j'emprunterai la plume (ou le clavier) et la verve de Gilles pour tout vous révéler!
    Richard - 2016-12-24 15:40