Publicité

Le blogue de Louis Gagnon , par

7 décembre 2016 - 08:47

Les deux façons de gagner un prix

1 Commentaire(s)

C’est comme se faire dire que tu es arrivé à destination alors que tu es encore sur la route. Enfin, ça dépend du genre de prix.

Mais parlons de celui de Rivière-du-Loup dans la foulée de la récompense de meilleure ville pour l’entrepreneuriat au Canada.

C’est bien joli et bien mérité et tout ce que vous voulez. Mais ne nous laissons pas attendrir, ne nous laissons pas flatter dans le sens du poil.

Il faut maintenant le maximiser. Ce n’est pas un prix pour souligner le passé, c’est un prix pour garantir son futur.

Dans une autre vie, j’organisais des spectacles de musique et quand un artiste gagnait un Félix, on savait qu’il allait nous couter pas mal plus cher à partir de maintenant. Son futur venait de «prendre une coche».

Ce prix doit être un tremplin. S’il faut que la Ville engage un ou deux spécialistes supplémentaires pour faire une tournée de promotion agressive au Québec, au Canada et même vers nos amis du Sud et mousser notre ville, qu’elle agisse. Même chose pour nos élus : parlons-en de ce prix mais pas pour se féliciter ou se mettre en avant. Parlons-en pour faire des gains réels. Saisissons l’occasion.

Reste que c’est une excellente nouvelle. Que ceux qui critiquent le fassent. Tout le monde s’en fout des gens négatifs.

Que ceux qui sont dans l’action nous poussent encore plus loin.

Parce que la pire erreur quand on gagne quelque chose, c’est de s’assoir dessus et de se dire qu’on est bon alors qu’il reste tant à faire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Très bon texte, Louis. Voilà qui met les choses dans leur juste perspective.
    Dans autre ordre d'idées, que penses-tu de l'arrivée de Rambo à la tête d'un parti?
    Richard - 2016-12-07 17:36