Publicité
11 avril 2017 - 10:03 | Mis à jour : 16:27

Rue Saint-Pierre : le règlement d'emprunt présenté à nouveau

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le règlement d'emprunt de 7,8 M$ concernant la réfection de la rue Saint-Pierre à Rivière-du-Loup fera encore une fois l'objet d'une signature de registre le 24 avril, de 9 h à 19 h.

L'adoption du projet de règlement a eu lieu le 10 avril lors de la séance ordinaire du conseil. Il s'agit des mêmes plans qui avaient été présentés lors d'une séance d'information le 29 mars à la Maison de la culture de Rivière-du-Loup.

Un montant de 896 310 $ sera fourni par Hydro-Québec, qui profitera de ces travaux de réfection pour passer une ligne électrique souterraine afin de bonifier son réseau. La Ville pense recevoir une somme de 2 884 700 $ en subvention. Il restera donc 4 078 000 $ à financer sur une période de 20 ans.

Tel qu'expliqué lors de la rencontre, l’impact de cet emprunt se ferait sentir sur le compte de taxes 2018; il en couterait donc environ 31 $ annuellement, pour la valeur moyenne des résidences (198 000 $), à tous les contribuables.

Le conseil municipal est d'avis qu'il est grand temps de procéder à ces travaux, puisque le système d'aqueduc actuel est désuet. Certaines conduites du secteur de Saint-François datent de plus de 80 ans, et le réseau situé sous la rue Saint-Pierre est une artère majeure.

Le projet de réfection de la rue Saint-Pierre a demandé la concertation des quatre écoles (Collège Notre-Dame, Saint-François-Xavier, Cégep de Rivière-du-Loup et école secondaire) situées tout près, et du centre sportif. En moyenne, plus de 13 000 véhicules et 1 270 piétons, notamment des étudiants, circulent à l'intersection des rues Saint-Pierre et Frontenac par jour.

Rappelons qu’un premier règlement d’emprunt à cet effet a obtenu 554 signatures de la tenue de la signature de registre, le 13 mars dernier. Dans ces circonstances, la Ville a donc décidé de retirer son premier projet et a planifié une séance d'information afin de mieux informer la population sur la réfection de la rue Saint-Pierre.

Collaboration : Mario Pelletier

Publicité

Commentez cet article