Publicité

Le blogue de Richard Levesque

3 janvier 2013 - 10:34

Question d’âge… et de situation

32 Commentaire(s)
Bon, Noël et le Nouvel An sont passés, vous avez fait bombance, vous avez la tête grosse et l’estomac lourd…  Alors quoi de mieux qu’une petite énigme pour vous secouer les méninges?


En voici une toute courte.  Bonne chance!




Madeleine a vingt et un ans de plus que sa fille Julie.


Dans six ans, Julie sera cinq fois plus jeune que sa mère.


Où est le père?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

32 réaction(s)
  • Déjà que j'avais pris comme seule résolution de ne plus tenter d'élucider vos énigmes car la dernière me donne encore des migraines, mais là vous me perdez. J'ai bien hâte de voir les réponses mais pour ma part, je n'essaie même pas d'en trouver une potentielle...
    Annie - 2013-01-03 12:51
  • Ouin, ça part raide en 2013!!!

    En tâtonnant, j’ai tenté de déterminer l’âge de chacun.

    Dans toutes les possibilités, en aucun temps, en ayant 21 ans de différence, la fille peut être 5 fois plus jeune que sa mère.

    Donc, pas d’autre choix que d’y aller avec de l’algèbre et peut-être que là on trouvera un rapprochement avec le soi-disant père.

    Mais pour l’algèbre, j’ai bien hâte de lire ceux qui ont la bosse des mathématiques pour voir ce qui va en ressortir…
    M. Thériault - 2013-01-03 14:24
  • Ah! Méchant comme vous me connaissez, je jubile... non pas de vous donner la migraine, mais disons... de vous embêter un peu!

    Diable, diable! Où est donc le père?
    Richard - 2013-01-03 14:35
  • Bon je me jette à l'eau puisque je n'ai pas pu m'en tenir à ma résolution, mais j'ai encore la migraine... Après y avoir pensé tout l'après-midi, je dirais qu'il est sur ou sous la mère (selon leurs préférences...), en pleine action? Je ne vois vraiment rien d'autre...
    Annie - 2013-01-03 19:46
  • La réponse d'Annie est fort intéressante. Encore faudrait-il expliquer comment elle en arrive à ce résultat. Peut-être un mathématicien comme Louis-Philippe y arriverait-il facilement? Ou quelqu'un d'autre qui, comme le suggère M. Thériault, est familier avec l'algèbre...
    Richard - 2013-01-03 21:04
  • Question de feeling... rien d'autre. M. Thériault parlait de fractions dans son commentaire.

    Si la maman a 20 ans au moment où elle tombe enceinte et qu'elle accouche à 21 ans, dans 6 ans à partir de ce soir fatidique, elle aura 26 ans et des poussières et le bébé aura 5 ans et 3 mois, soit 5 fois et des poussières de moins. J'espère juste que ce ne doit pas être un nombre entier, la réponse...

    Suis-je correcte? Je l'espère sinon je sens que Tylenol vont encore faire de l'argent avec moi cette année!!!
    Annie - 2013-01-03 21:18
  • Bon, j'imagine que le silence de tout un chacun dénote que je me suis gourrée. Je retourne donc à mes réflexions mais je trouvais ça pas pire quand même, à part que ce n'était pas un nombre entier... Mais bon...
    Annie - 2013-01-04 10:30
  • @Annie: je ne dis pas que tu as tort. Mais j'aimerais une explication plus... Scientifique! Ou algébrique?
    Richard - 2013-01-04 13:27
  • Je passe mon tour alors. 0 scientifique la madame... mais 100% feeling!
    Annie - 2013-01-04 13:33
  • Pour moi, c’est pareil. Je suis convaincue que c’est une équation algébrique qu’il faut trouver, mais je suis aussi habile pour résoudre ce genre de problèmes que pour faire des exposés oraux.

    Alors, ceux qui me connaissent comprendront, que diable, que ce n’est certainement pas moi qui trouverai la solution qui semble plus qu’ardue… Bonne chance aux courageux!
    M. Thériault - 2013-01-04 17:40
  • Se peut-il qu'il s'agisse d' un guet-apens et qu'on puisse trouver le père par simple raisonnement, ou bien est-ce vraiment une question purement mathématique?
    Val T - 2013-01-05 17:24
  • Je trouve ça louche de lire "où est le père", alors que tout à rapport à l'âge des personnages. Et si Madeleine et sa fillle étaient très vieilles, et que le père était au cimetière?
    Val T - 2013-01-06 10:42
  • J'y avais pensé aussi mais le problème c'est le 5 fois moins que l'enfant a par rapport à sa mère. Admettons que la mère a 70 ans, la fille aura 49 ans. Ce n'est pas 5 fois moins. Moi, c'est avec cet élément que j'ai de la misère. Je ne trouve aucun autre élément où ça arrive à un peu plus que 5 fois par rapport à celui de la conception.
    Annie - 2013-01-06 11:10
  • Julie a actuellement 20 ans et 3 mois... ou 20 1/4 ou 20.25 ans et elle est en train de concevoir Julie, avec le père. Donc Julie a - 9 mois, ou -3/4 (-9/12).

    Dans 6 ans, Julie aura 26 ans et 3 mois, ou 26 1/4 ou 26.25 ans. Julie aura pour sa part 5 ans et 3 mois ou 5 1/4 ou 5.25 ans, soit exactement 5 fois l'âge de sa mère.

    Son père est donc dans le lit (ou ailleurs) avec sa mère, en train de la concevoir! Espérons pour les deux tourtereaux que la conception fut moins triturante pour les méninges que cette belle énigme!
    Sarah - 2013-01-06 12:30
  • Bien coudonc, je n'aurai jamais passé si près de trouver la solution d'une énigme...

    M. Levesque, aurai-je au moins la moitié des points pour avoir trouvé la solution mais sans avoir fait le problème au complet? S'il-vous-plaît...... J'avais la portion enfant (5 ans et 3 mois) mais sans penser que les 20 ans et des "poussières" de la mère étaient de 3 mois aussi. Vraiment pas scientifique la madame... vraiment pas!

    Merci à la dame qui a solutionné.
    Annie - 2013-01-06 13:34
  • @Sarah: bravo, tu as tout bon, si on excepte le fait que tu mêles les prénoms. La mère s'appelle Julie, c'est la (future?) fille qui s'appelle Julie. Il s'agit en fait d'une équation à deux inconnues, où l'on peut poser que x= l'âge de Madeleine te y l'âge de Madeleine.
    La solution de ce petit problème d'algèbre nous indique que x=moins 3/4 d'année, soit moins neuf mois. Alors comme dit Sarah, le père devait être tout près, vraiment tout près...

    @Annie: tu as droit aux trois quarts des points pour ton intuition!

    Je vous propose tantôt une autre petite énigme!
    Richard - 2013-01-06 16:04
  • Toutes mes excuses! Mon commentaire précédent est bourré d'erreurs: c'est ce qui arrive quand j'essaie d'écrire avec mes gros doigts sur une tablette, au lieu d'utiliser un bon vieux clavier! J'aurais dû écrire:

    @Sarah: bravo, tu as tout bon, si on excepte le fait que tu mêles les prénoms. La mère s'appelle MADELEINE, c'est la (future?) fille qui s'appelle Julie. Il s'agit en fait d’une équation à deux inconnues, où l’on peut poser que x= l’âge de JULIE ET y= l’âge de Madeleine.
    La solution de ce petit problème d’algèbre nous indique que x= -3/4 d’année, soit moins neuf mois. Alors comme dit Sarah, le père devait être tout près, vraiment tout près…

    @Annie: tu as droit aux trois quarts des points pour ton intuition!

    @TOUS: Je vous propose maintenant une autre petite énigme:

    PETIT VOLEUR, PETIT MENTEUR…

    Monique a cuisiné toute une assiettée de succulents biscuits aux framboises. Or pendant qu’elle était sortie pour étendre son linge, quelqu’un en a mangé une bonne demi-douzaine! Était-ce son fils Charles, sa fille Guylaine, son mari Henri ou le voisin Philippe? Monique s’empresse d’interroger tout ce beau monde.

    —C’est Philippe qui les a mangés, dit tout de suite Charles.
    —Non, le corrige Philippe, c’est Guylaine, la gourmande.
    —En tout cas, ce n’est pas moi, se contente de grommeler Henri.
    —Philippe a bien menti quand il a dit que c’était moi, fulmine Guylaine.

    Or une seule personne dit la vérité. Sachant cela, comment Monique peut-elle trouver qui a mangé ses biscuits?
    Richard - 2013-01-06 16:21
  • Elle ne trouvera jamais, c'est moi qui avait une fringale...

    Merci pour les points...

    A ma prochaine intuition...
    Annie - 2013-01-06 18:51
  • Sérieusement, je crois que c'est Henri qui dit la vérité car il n'accuse personne, il dit juste que ce n'est pas lui.
    Annie - 2013-01-06 19:25
  • Bravo les filles pour l’énigme sur l’âge…

    Pour celles des biscuits, personne n’a encore la bouche pleine ou de la confiture qui dépasse?

    Pour qu’une seule personne soit en train de dire la vérité, je pense que c’est probablement Guylaine qui dit vrai et que c’est son père Henri qui a tout bouffé les biscuits en hypocrite. Sinon, il y aurait plusieurs menteurs ou plusieurs qui disent vrai.

    C'est possible?
    M. Thériault - 2013-01-06 20:27
  • Je dirais que c'est Charles qui les a mangés. Henri est le seul qui dit la vérité, partant de cette prémisse, il ne peut y avoir qu'un seul coupable...
    Sarah - 2013-01-06 22:00
  • Si on y va avec le coupable, je pense aussi que c'est Charles qui les a mangés car c'est le premier à s'être défendu du contraire...
    Annie - 2013-01-07 06:22
  • Sarah, tu me fais douter de mon raisonnement.

    Il semble qu’il y a un truc qui m’a échappé, car tu affirmes qu’Henri est le seul à dire la vérité et tu pars avec cette affirmation…

    J’aimerais bien revérifier toutes mes hypothèses.

    M. Lévesque, soyez gentil, attendez un peu avant de donner la réponse, je vous reviens là-dessus au courant de la journée…..
    M. Thériault - 2013-01-07 08:29
  • Partant de l'hypothèse que Henri est le seul qui dise la vérité, les 3 autres affirmations sont donc fausses, pointant alors vers un seul coupable : Charles.
    Sarah - 2013-01-07 08:54
  • @ M. Thériault: Pas de problème pour attendre! En fait je vais attendre jusqu'à mercredi, donc jusqu'à ma prochaine page.

    Je vous regarde aller et il me semble voir tourner les petits engrenages dans vos têtes...
    Richard - 2013-01-07 11:51
  • Bon ben, j’ai tout vérifié et je ne change pas d’idée....

    Je suis toujours sous l’impression que c’est Guylaine qui dit la vérité, et que c’est son père Henri qui a mangé les fameux biscuits.
    À ce moment-là, elle serait la seule à dire la vérité.

    Si c’est Charles qui dit la vérité, c’est Philippe qui les a mangés.
    Donc, si Henri prétend que ce n’est pas lui, il y a 2 affirmations de vraies.

    Si Philippe disait vrai, c’est Guylaine qui aurait mangé les biscuits. Donc, Henri en disant que ce n’est pas lui dirait aussi la vérité ce qui donne 2 affirmations véridiques.

    Et finalement, si c’est bel et bien Henri qui dit la vérité, alors le coupable est définitivement Charles.
    Mais Guylaine, quant à elle, affirme dans cet énoncé que Philippe a menti quand il dit que c’est elle, donc si c’est bien Charles qui les a bouffés, elle dit la vérité ce qui donne 2 affirmations vraies.

    Donc, j’ai bien hâte de voir les autres commentaires et la réponse et si j’étais à la place de la dame, j’accuserais Henri dans la cuisine avec ses grosses mains sales en espérant ne pas accuser à tort.

    Engrenages, PETITS seulement..? grrrr
    M. Thériault - 2013-01-07 12:17
  • J'oserais en ajouter une: pourquoi le titre ""Petit" voleur, "petit" menteur" si c'est le père qui ment?
    Annie - 2013-01-07 12:38
  • Après une seconde réflexion, y allant par élimination en ayant toujours en tête la phrase clé : un seul dit la vérité, je crois que c'est Henri qui a mangé les biscuits. Seule Guylaine dit la vérité, ce qui implique que les trois autres mentent. Donc Henri, en affirmant « En tout cas, ce n’est pas moi », se culpabilise.

    Mon raisonnement :

    Si Charles dit la vérité, (Philippe a mangé les biscuits), Henri dit aussi la vérité=impossible;
    Si Philippe dit la vérité, (C'est Guylaine la gourmande), Henri dit aussi la vérité=impossible;
    Si Henri dit la vérité (En tout cas, ce n’est pas moi), les 3 autres mentent et rien ne nous permet d'identifier le voleur de biscuits.
    Si Guylaine dit la vérité (Philippe a bien menti quand il a dit que c’était moi), les 3 autres mentent et Henri s'identifie comme le voleur.
    Sarah - 2013-01-07 15:10
  • Voici la réponse... Mais plusieurs d'entre vous l'avaient déjà trouvée. Je suis découragé! Pas moyen de vous embêter pendant toute une semaine...

    RÉPONSE DONC: le coupable est Henri. En effet, si Charles avait dit la vérité, Guylaine et Henri l’auraient dit aussi, vu qu’une seule personne ne ment pas. Et si Philippe disait la vérité, Henri dirait aussi la vérité… La personne coupable (et gourmande) ne peut donc être ni Philippe ni Guylaine. Donc Guylaine dit la vérité, et Henri ment quand il prétend n’avoir pas mangé les biscuits…

    Demain je vous présente une vieille amie: Mademoiselle Brind'amour.
    Richard - 2013-01-09 09:22
  • Moi qui pensait que les papas disent toujours la vérité! Quelle déception...

    Je retourne à mes Tylenols!...
    Annie - 2013-01-09 12:40
  • @ Annie: Éh! oui! il faut croire qu'il y a des papas gourmands et menteurs en plus. Mais bien sûr cette histoire devait se passer dans un autre pays, loin, loin... Nos papas à nous pouvaient bien être un peu gourmands, mais jamais menteurs!
    Richard - 2013-01-09 17:10
  • Un peu de beaume sur ma plaie... mais je sens que la prochaine ne sera pas piquée des vers, vu votre découragement parce que les autres sont trop bons et ont trouvé la solution... Ai-je raison de la craindre? Serais-je vraiment mieux de m'en tenir à ma résolution? Bien hâte de voir...
    Annie - 2013-01-09 18:20