Publicité

Le blogue de Richard Levesque

13 juin 2012 - 21:06

MANOIR ET MYSTÈRES…

15 Commentaire(s)
J’aimerais inviter tous mes lecteurs à visiter le Manoir Fraser, cet été.  Il serait dommage que seuls les touristes de passage sachent apprécier des endroits comme ça!




Il y a plein de découvertes à faire au Manoir.  Les jardins ont été magnifiquement reconstitués, avec des bancs pour se reposer, lire un peu, respirer le parfum des fleurs, écouter le chant des oiseaux, admirer la vue sur la Pointe, voir le soleil descendre sur la rive nord...  Il y a l’ancien hangar, l’ancienne glacière, les arbustes fruitiers.


Quand vous entrez par la porte du côté ouest, vous vous retrouvez dans le décor des dernières familles seigneuriales : vaisselle, habits, meubles, ustensiles, objets de la vie quotidienne…  En haut, il y a les armes, la chambre d’enfant, d’autres expositions.  Et puis il y a la Galerie d’art –de loin la plus importante de la région, puisqu’elle présente une quinzaine d’artistes et près de 150 oeuvres. Ils sont peintres, aquarellistes, dessinateurs, sculpteurs…  On paie (quelques dollars) pour visiter la partie « musée » du Manoir, mais l’entrée à la Galerie d’art est gratuite en tout temps!






J’ajoute qu’il y a au sous-sol, un café-boutique fort sympathique et toujours frais même aux jours de la pire canicule.  Avouez que c’est bon à savoir!


Dans un autre ordre d’idées, je vous annonce pour la semaine prochaine le début du feuilleton dont je vous parle depuis quelque temps.


NOUVEAUTÉ À VENIR ...



Des mystères, des énigmes, un enlèvement, des méchants, du sang, une belle, un héros qui n’en a pas l’air, un vieux grognon de médecin, une crypte…  saurez-vous trouver les réponses avant mes personnages, pourrez-vous trouver les explications avant que je ne vous les donne?  Je vous mets au défi!


L’histoire commence le 17 août 1969, à onze heures quarante, sur le perron de l’église de St-Honoré…

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

15 réaction(s)
  • Depuis le temps que tu en parles, j'ai bien hâte qu'il commence, ton feuilleton! Ça va s'appeler comment?
    Curieux - 2012-06-13 21:20
  • Tiens, c'est vrai, je ne vous ai jamais révélé le titre de mon feuilleton. le voici:

    LE GRAND DADAIS.

    Définition de "grand dadais", selon Larousse: "jeune homme gauche, niais, nigaud". Mais parfois il ne faut pas se fier aux apparences...
    Richard - 2012-06-13 21:24
  • Vraiment hâte de lire ce feuilleton, en effet :) Et merci pour la suggestion du manoir fraser, c'est un incontournable pour quiconque s'intéresse à l'histoire de notre région!
    Tristan - 2012-06-13 21:29
  • Tu sais, ami Tristan, ne le dis à personne, mais j'ai un intérêt particulier pour le Manoir: ma femme Andrée est artiste-peintre et elle expose des toiles à la galerie du Manoir depuis une douzaine d'années. Cette année elle est juste en haut de l'escalier tournant... Malheureusement, ce n'est pas elle qui va illustrer les épisodes du GRAND DADAIS!

    J'ai hâte de lire vos commentaires (à Tristan et aux autres) tant sur le feuilleton que sur le Manoir en général et la galerie d'art en particulier!
    Richard - 2012-06-13 21:47
  • Tant qu'à faire, Richard, tu aurais pu dire que Mme Andrée a aussi des belles peintures au restaurant St-patrice.
    Anne - 2012-06-13 22:02
  • BON, UN PETIT MESSAGE CODÉ POUR S'ENTRETENIR LES MÉNINGES? IL FAUT TROUVER LA SOLUTION AVANT MERCREDI!

    Est-ce que le bon vieux téléphone est dépassé? Je ne pense pas. Peut-être serez-vous d’accord quand vous aurez percé le secret du message suivant?

    Comme je suis généreux, j’ai même laissé l’espace requis entre chaque mot! On y va?

    45 - 3288 - 86 - 738 - 3’46244628466 - 7687 – 3326887- 47 – 53 - 7367 - 33 - 23883 – 747273
    Richard - 2012-06-15 20:50
  • Bonjour Richard,
    En réponse à ce que donne l'énigme... il en faut davantage pour s'appercevoir qu'il ne devrait pas y avoir d'espace entre le 3326887 et le 47 ;-)

    Passe une belle fin de semaine et aux plaisirs de lire cette suite.
    Marie Josée - 2012-06-16 08:00
  • 36 33338, 45 36 3288 2436 86 738…
    M. Thériault - 2012-06-16 10:49
  • @Marie-Josée,
    Ben oui, j'ai commis une faute de frappe! il ne devrait pas y avoir d'espace et le mot complet est: 332688747. J'en déduis que tu as percé le code. Décidément, mes énigmes sont trop faciles.

    Mais dans le feuilleton LE GRAND DADAIS, elles seront plus costaudes, je vous le promets!
    Richard - 2012-06-16 21:44
  • @ M. Thériault: De quoi faut-il bien un peu, au juste? Est-ce que ton message se rapporte à mon énigme ou bien au commentaire de Marie-Josée? En tout cas, il semble bien que tu as saisi l'astuce toi aussi, ce qui n'est pas pour me surprendre!
    Richard - 2012-06-16 21:47
  • Ma réponse s'adressait bien à vous seul, en rapport direct à votre énigme. C'est bien vrai que ce n'était pas du tout évident...

    Et je vous dirais que j'ai vraiment hâte de voir celles du "grand dadais".
    M. Thériault - 2012-06-17 10:40
  • Serait-ce par hasard :

    Il faut un peu d'imagination pour découvrir le sens de cette phrase ?
    Tristan - 2012-06-18 18:07
  • D'où le message de M. Thériault, qui disait "en effet, il en faut un peu"...

    Donc, Marie-Josée, M. Thériault et Tristan ont tous déchiffré le "code du téléphone". Pas si facile, quand même, puisqu'à chaque chiffre correspondent trois lettres!

    Bravo à tous...
    Richard - 2012-06-18 20:37
  • Pour en revenir au Manoir, ce soir mercredi 20 juin, il y a un 5 à 7 pour marquer l'ouverture officielle de la galerie d'art pour la saison 2012. Vous êtes tous invités! Qui sait? Ce sera peut-être pour moi l'occasion de rencontrer des gens dont je ne connais que le pseudo: Paul, Tristan, la Palice, Marie-Josée et tous les autres.

    Si vous nous faites le plaisir d'être là, comme disait mon grand-père, "faites-vous à connaître!"
    Richard - 2012-06-20 11:18
  • Il est 20 h 36, nous sommes revenus enchantés d'avoir rencontré, au 5 à 7 du Manoir, plusieurs figures connues et estimées.

    Merci d'être venus, et retournez au Manoir cet été... si vous avez de la visite, amenez-la! et amenez-la manger au St-Patrice. Et si cette visite a apprécié votre hospitalité et vous offre un cadeau, suggérez-lui de vous acheter une toile... Ou, du moins, un paquet des cartes imprimées à partir des toiles d'Andrée. Et tant qu'à faire de la réclame, offrez à vos visiteurs un exemplaire du RELIQUAIRE pour leur faire connaître l'histoire de Rivière-du-Loup.

    Diable! j'ai la fibre commerciale ce soir. Il est temps que commence l'histoire du GRAND DADAIS... demain!
    Richard - 2012-06-20 20:45