Publicité

Le blogue de Richard Levesque

17 octobre 2011 - 14:01

Fini... c'est fini!

17 octobre : Le mieux est l’ennemi du bien.  À un moment donné, il faut mettre le point final : toute correction supplémentaire pourrait alourdir plutôt qu’alléger, embrouiller plutôt que clarifier.




L’écrivain à son clavier, le peintre à son chevalet, le menuisier à sa construction, le pâtissier à son fourneau, la couturière à son moulin…  Il faut tous, à un moment donné, décider que nous avons fini.


Ça n’est pas l’étape la plus facile de l’œuvre!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: