Publicité

Le blogue de Richard Levesque

2 septembre 2011 - 11:49

Je suis dans les nuages

1er septembre : Les scientifiques nous ont tout expliqué de la nature des nuages.  Cumulus, nimbus et autres stratus sont connus, catalogués, on sait tout de leur composition, de leur altitude moyenne, de leur poids.

Mais personne ne m’a jamais dit pourquoi ce nuage, à l’horizon, prend la forme d’une bouilloire, puis d’un poisson, puis d’un mouton.  Et cet autre, là, vers l’ouest, par quelle magie ressemble-t-il à une vieille locomotive, avec des bouffées de vapeur au-dessus de la cheminée?  Et celui-là, tiens, il figure exactement le caniche de garde Bégin.

Les savants sont bien utiles, mais parfois ils nous en apprennent moins que les poètes!


2 septembre :
C’est facile d’être heureux.  Il suffit de refuser d’être malheureux.

3 septembre : Quand un oiseau se pose sur le fil du téléphone, est-ce qu’il entend nos conversations?  J’espère que non!  Sinon, les oiseaux ne doivent pas avoir beaucoup d’estime pour les humains…

4 septembre : Il n’y a plus de saisons!  Les articles scolaires se vendent à partir de juillet, le catalogue de Noël arrive avant la fête du Travail, les professeurs du Cégep sont « disponibles » depuis plusieurs semaines déjà, les concessionnaires vendent les modèles d’automobiles de l’an prochain.

Est-ce que les magasins de linge ont commencé à liquider les vêtements d’hiver, pour faire de la place aux collections de printemps?

PAPILLONS ET PATTES DE MOUCHES

5 septembre :
C’est donc vrai, ce qu’écrivait Henri Troyat :  « En prenant de l’âge, on s’aperçoit que tout vous a été donné dans vos jeunes années, que des événements infimes, ou qui vous ont paru tels sur le moment, vous ont marqué pour la vie.

Et que, au fond, vous avez beau avoir des cheveux blancs, ce qu’il y a d’essentiel en vous, c’est l’enfant ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: