Publicité

Le blogue de Richard Levesque

9 août 2011 - 11:25

Sagesse ou poésie?

1 Commentaire(s)
9 août : Quand il tombe une pluie d’orage, les plantes s’inclinent, courbent leurs tiges, ferment leurs fleurs, font le gros dos.  Ensuite, quand le soleil revient (le soleil revient toujours), les plantes se redressent, lancent leurs tiges vers le ciel, ouvrent leurs fleurs à pleins pétales.  Elles se nourrissent de toute cette pluie qui semblait vouloir les écraser.  Elles grandissent.



Pourquoi les humains n’ont-ils pas la sagesse des plantes?  Quand le malheur nous frappe, quand le destin semble s’acharner sur nous, nous devrions faire le gros dos, attendre le retour du soleil (le soleil revient toujours), puis nous relever, nous enrichir.  Nous devrions grandir.

10 août : Aujourd’hui, c’est la fête de saint Laurent.  Il paraît que ce jour partage l’été par le milieu…  Voulez-vous compter?  En général, est-ce que la seconde moitié de l’été est plus belle ou moins belle que la première?

PALINDRÔMES



11 août : Curiosités de la langue :  les palindromes

Je tire le texte suivant du Livre des listes.

Un palindrome, c’est un mot (ou une suite de mots) qui a ceci de particulier : on peut le lire à l’endroit comme à l’envers, c’est-à-dire de gauche à droite ou vice-versa.  Exemples : kayak, radar, ressasser, rotor ou rêver (on ne tient pas compte des accents ou de la ponctuation).

Il n’y a pas de limite au nombre de mots que peut contenir un palindrome.  En 1969, un auteur français, Georges Perec, en a publié un de plus de 5 000 mots dans un livre intitulé 9691.

Voici une dizaine de palindromes.  Les quatre derniers sont attribués à la plume de l’écrivaine Louise de Vilmorin (photo).

1.    À Laval, elle l’avala.
2.    Et la marine va, papa, venir à Malte.
3.    Et Luc colporte trop l’occulte.
4.    Noël a trop par rapport à Léon.
5.    Sexe vêtu, tu te vexes.
6.    Tu l’as trop écrasé, César, ce port-salut.
7.    L’âme sûre ruse mal.
8.    Eh! Ça va, la vache?
9.    À l’étape, épate-la!
10.    L’ami naturel? Le rut animal

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Bonjour,
    je crois personnellement que l'humain est particulièrement doué pour se relever et grandir suite à des événements difficiles. Nous avons même un très joli terme pour ça... la résilience.

    Il reste beaucoup de chemin à faire, mais beaucoup de belles choses ont été faites, et souvent en réaction à des moments difficiles.

    Certains diront que je suis un éternel optimiste... peut-être. Mais je citerais Winston Churchill là-dessus: "Je suis un optimiste. Il ne semble pas être beaucoup d'utilisation étant toute autre chose."
    Olivier - 2011-08-09 12:17