Publicité

Le blogue de Richard Levesque

24 juillet 2011 - 23:36

Cartier et les 17 vaches de race

11 Commentaire(s)
24 juillet : 1534, un 24 juillet.  Jacques Cartier prend possession du Canada au nom du roi François 1er.  Fallait-il avoir du front tout le tour de la tête…  S’amener sur un continent nouveau avec une couple de petits bateaux et quelques dizaines de marins, et décider que ce continent dorénavant nous appartient!  Le pire, c’est que ça marchait.

25 juillet : Une petite énigme pour raviver un peu vos cellules grises engourdies par l’été :
Un cultivateur lègue à ses trois fils 17 vaches de race, en précisant que le plus vieux devra en avoir la moitié, le deuxième le tiers et le petit dernier un neuvième.  Les trois frères veulent bien respecter les volontés de leur père, mais ils ne savent le diable pas comment répartir l’héritage (par exemple, comment diviser 17 vaches de race par deux)…

Ils vont donc demander conseil au maire du village, et celui-ci trouve tout de suite la solution à leur problème.
Comment le maire s’y est-il pris?  Réponse demain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

11 réaction(s)
  • Bof!
    J'en donnerais 9 au premier (1/2); 6 au deuxième (1/3) et 2 (1/9) au dernier et je me présenterais comme maire de mon village.
    Malheureux cependant de ne pouvoir en mettre une dans une enveloppe brune.
    Salomon
    La Palice - 2011-07-25 13:27
  • Intelligent ce Cartier!
    S'il avait choisi un continent habité, il aurait été reçu avec une brique et un fanal.
    Y avait bien les "Indiens", mais ils étaient trop préoccupés à se battre entre eux.
    Conclusion!
    Avec de la jugeotte et de la volonté, tout est possible. Malheureusement, l'ambition démesurée de certains sinon plusieurs adultes laisse croire que cette recette est la bonne pour réussir dans la vie. Pas surprenant que nos jeunes veuillent les copier.
    La Palice - 2011-07-25 13:36
  • Je pense que certaines vaches devront être la propriété de plus d'un des frères..

    Donc, si le plus vieux possède 8 vaches, et en partage une neuvième avec l'un de ses frères, il aurait la moitié des 17.

    Mais j'ai bien le sentiment que l'explication doit être plus logique, non?
    M.Thériault - 2011-07-25 13:52
  • Bien essayé, Monique et La Palice! Mais ce n'est pas tout à fait ça... Même si vous êtes très près de la solution, laquelle bien sûr est simple comme tout!

    À demain donc pour la réponse, si l'ami François n'oublie pas d'installer mon texte de demain 26!...
    Richard Levesque - 2011-07-25 17:31
  • :P

    Il ne faut pas confondre oubli et temps. ;-)
    François Drouin - 2011-07-25 17:38
  • Juste pour m’amuser…. Un autre essai ;o)

    Supposons que le maire du village sait que Ti-Brune, la plus belle et aguichante de toutes les vaches du troupeau du village, apprend au moment où les héritiers viennent le consulter, que celle-ci est enceinte…

    Il calcule donc , à ce moment-là , 18 vaches à donner en héritage.

    Le plus vieux, en aura la moitié, donc 9 : Ti-Brune et son futur petit. Le deuxième fils en aura le tiers, donc 6, et le petit dernier le neuvième de sa part qui donne 2.
    Donc, 17 vaches, et les fractions : ½ au plus vieux qui nous donne 9, le deuxième fils le tiers donc 6, et le 1/9 au petit dernier qui donne 2.

    J’ai hâte de voir la vraie réponse… Quand même amusant votre truc. ;o)
    M.Thériault - 2011-07-25 22:13
  • En fait, si on fait la somme des fractions (1/2 + 1/3 + 1/9), on obtient 17/18 et non pas 18/18. Une erreur du père, mais qui simplifiera les choses.

    Sur la base de 18, on peut donc séparer les 17 vaches. 9 au premier, 6 au deuxième et 2 au petit dernier.

    Je me trompe?
    Olivier - 2011-07-26 13:07
  • Faut va venir dire qu'une vache doit vêler éventuellement!
    Ce ne serait pas des mathématiques pures, mais un façon de tromper le client..
    J'ai fait le même raisonnement qu'Olivier sachant qu'on ne peut couper une vache en deux, ce qui ferait deux moitiés qui ne seraient plus des vaches entières.
    La Palice - 2011-07-26 15:07
  • Et quant à jouer "mathématiques", prenez le temps de lire ce fait des temps anciens.
    Toutes les vieilles choses ne sont pas nécessairement "plates" comme ament dire certains.
    http://nicolai.over-blog.com/article-24521195.html
    La Palice - 2011-07-26 15:28
  • J'aurais aimé savoir que le maire avait des vaches car je le croyais collet blanc, peut être député.
    À moins que ce ne fût Jean D'Amour?
    La Palice - 2011-07-26 17:28
  • Les mathématiques c'est pas mon fort! J'abonde dans le sens de M. Thériault (que je connais bien et dont je ne dévoilerai pas l'identité) et je suppose qu'une vache est enceinte...

    J'attends la bonne réponse.
    Marie Paquet - 2011-07-26 23:26