Publicité

Le blogue de Richard Levesque

7 juin 2011 - 11:51

Le bonheur n’est pas égoïste

7 juin : Vous qui travaillez dans votre jardin ces jours-ci, rappelez-vous cette pensée du grand poète allemand Wolfgang Goethe :  « Une plante est comme un homme obstiné, dont il est facile de tout obtenir…  pour peu qu’on le laisse faire à son idée! »


8 juin :

Le bonheur n’est pas égoïste, bien sûr;  toutefois il est...  privé, en quelque sorte, et on ne peut guère être heureux si l’on considère que “bonheur” veut nécessairement dire “bonheur de l’humanité”.  Vouloir en effet que tout le monde soit heureux en même temps, c’est vouloir effacer le péché originel, c’est vouloir oublier notre condition précaire de race imparfaite.

Ainsi, si je pose le bonheur de l’humanité comme condition préalable à mon bonheur, je ne serai jamais heureux.  Il me semble plus réaliste et plus positif à la fois de poser mon bonheur comme un point de départ au bonheur de l’humanité.

En effet, il ne sert à rien d’être malheureux parce que les autres le sont:  ça ne les avance pas, ça me nuit, bref ça n’a d’autre résultat que d’ajouter un malheureux de plus!

Tandis que si je suis heureux, cela fait déjà un îlot de bonheur dans la grisaille universelle;  et mon bonheur peut rejaillir sur mes proches...  Car il n’est pas meilleur marchand de bonheur qu’un homme heureux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: