Publicité

Le blogue de Richard Levesque

7 mai 2011 - 21:50

Ah... la cuisine

2 Commentaire(s)
7 mai : Ah! La cuisine…  Notre région compte un nombre impressionnant de restaurants de tous genres, nos télévisions et magazines sont pleins de recettes qui vont du pur terroir à l’exotisme le plus lointain.





On mange (au moins) trois fois par jour, on parle de nourriture encore plus souvent (ne serait-ce que pour demander « Qu’est-ce qu’on mange? » ).  On cherche constamment les secrets de la bonne cuisine.  C’est simple, pourtant; comme le disait le célèbre Curnonsky, celui qu’on a surnommé le  prince des gastronomes :  « La bonne cuisine, c’est quand les choses ont le goût de ce qu’elles sont ».



Statistiques, statistiques....
8 mai :
Statistiques, statistiques…  J’ai eu la curiosité d’aller chercher dans le Larousse la signification « officielle » du mot statistique.  Voici :  « Ensemble des méthodes mathématiques qui, à partir du recueil et de l’analyse des données réelles, permettent l’élaboration de modèles probabilistes autorisant les prévisions. »  Mon œil!


Vous savez ce qu’on dit des soi-disant experts financiers qui se vantent de prévoir les mouvements boursiers à l’aide de statistiques?  On dit que ce sont des gens qui vont nous expliquer demain pourquoi ce qu’ils ont prévu hier n’est pas arrivé aujourd’hui!  On pourrait d’ailleurs dire la même chose des météorologues qui basent leurs prévisions à long terme sur les statistiques.


Et je ne parle pas des politiciens, des sondeurs d’opinion, des prophètes de toutes sortes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

2 réaction(s)
  • Votre article me ramène en tête une vieille citation.

    « Il ne faut pas tant regarder ce que l’on mange que celui avec lequel on mange ». [Épicure]

    Mais en ce jour de la fête des Mères, j’aimerais aussi partager avec vos lecteurs ce joli texte d’un auteur inconnu.

    Au Ciel, un enfant qui est sur le point de venir au monde, demande à Dieu :
    « On m'a dit que vous m'envoyez sur la Terre demain, mais comment est-ce que je vais vivre là, étant si petit et sans défense? »

    Dieu répond : « Parmi tous les anges, j'en ai choisi un pour toi. Ton ange t'attendra et prendra bien soin de toi. »

    L'enfant dit : « Mais dites-moi, ici au Ciel, je n'ai rien à faire que de chanter et de rire pour être heureux. »

    Dieu dit : « Ton ange chantera pour toi et sourira aussi pour toi tous les jours. Tu sentiras aussi l'amour de ton ange et tu seras très heureux. »

    L'enfant demande : « Comment serai-je capable de comprendre quand les gens me parleront, si je ne connais pas leurs langages? »

    Dieu dit : « Ton ange te dira les plus beaux et les plus tendres mots que tu n'entendras jamais et, avec patiente et attention, ton ange te montrera à parler. »

    L'enfant : « Et qu'est-ce je ferai quand je voudrai vous parler? »

    Dieu : « Ton ange placera tes mains ensemble et il te montrera comment prier. »

    L'enfant : « J'ai entendu dire que sur la Terre, il y a des gens méchants. Qui me protégera? »

    Dieu : « Ton ange te défendra même au risque de sa propre vie. »

    L'enfant : « Mais je vais être triste de ne plus vous voir. »

    Dieu : « Ton ange te parlera de moi et il te montrera la façon de revenir. Et je serai toujours là, à tes côtés. »

    À ce moment-là, c'était très calme au Ciel, mais des voix venant de la Terre pouvaient être entendues.

    L'enfant demanda : « Dieu, si je dois partir maintenant, s.v.p. dites-moi le nom de mon ange. »

    Dieu répondit : « Son nom n'est pas important, tu l'appelleras tout simplement MAMAN. »
    M. Thériault - 2011-05-08 13:12
  • Pour M. Thériault:

    Merci pour ce joli texte...
    Richard Levesque - 2011-05-08 19:36