Publicité

Le blogue de Richard Levesque

15 avril 2011 - 13:03

Vous aimez les histoires?

2 Commentaire(s)
15 avril    : Pour méditer un peu en ce milieu du mois, une citation de Mère Térésa :  « Aujourd’hui, la pire maladie n’est pas la tuberculose ou la lèpre.


C’est le sentiment d’être indésirable, délaissé, abandonné.  C’est le manque d’amour et de charité, l’indifférence… »





16 avril


Ce matin je suis allé marcher le long des rails, derrière la gare de Rivière-du-Loup.  Ça m’a toujours attristé, cette gare pratiquement abandonnée, où les trains de voyageurs ne s’arrêtent plus que la nuit.



Entre les rails poussent des mauvaises herbes, des morceaux se détachent des traverses goudronnées, le « trottoir » est encombré de cailloux et de tessons de bouteilles.  On dirait, le modernisme du bâtiment excepté, on dirait un décor de western!



17 avril


Vous aimez les histoires?


Écoutez-moi bien, je vais vous raconter une histoire vraie.  Ceux qui ne voudraient pas me croire, qu’ils aillent entendre les derniers discours de nos bons politiciens.


Mon histoire se passe dans une bibliothèque.  Quelle bibliothèque?  N’importe laquelle; disons celle qui se trouve le plus près de chez vous.  Vous savez comment c’est, une bibliothèque : c’est plein de livres, de magazines, de journaux, de Cds, de cassettes, de DVDs…  Et peut-être que vous ne le saviez pas, mais c’est vivant, tout ça.  Une bibliothèque, ce n’est pas un cimetière pour enterrer des personnages morts dans des cercueils de cuir ou de carton.  Une bibliothèque, c’est plein de vie et de vivants!  Les livres ne sont pas des tombes, les livres sont des maisons!


Vous imaginez-vous que D’Artagnan, le Survenant, Sherlock Holmes, Émilie Bordeleau, le Petit Prince, le Fantôme de l’Opéra, le Vieux du Bas-du-Fleuve, vous imaginez-vous que ces personnages, et les milliers d’autres, se laissent vieillir sans se défendre?


Détrompez-vous!  Ils sont bien en vie, et tout ce qu’il leur faut pour remonter à cheval, pour entrer à pied au Chenal-du-Moine, pour confondre les criminels, pour faire l’école, pour voyager de planète en planète, pour hanter la loge de Christine Daaé ou pour chiâler un bon coup, tout ce qu’il leur faut, c’est un lecteur ou une lectrice.  Quelqu’un qui va ouvrir la porte (ce que vous appelez une couverture de livre).  Ils n’attendent que ça .


Une bibliothèque, c’est la plus belle ville du monde.  Chaque livre est une maison.  En plus, chaque livre est une machine à voyager dans le temps : rencontrez D’Artagnan et il vous amène au XVIIe siècle, ouvrez la porte au Survenant et vous vous retrouvez autour de 1900, prenez un roman d’Asimov et vous voilà en 2130!


Mon histoire ne vous intéresse pas tant que ça?  Je vous comprends.  Il y a de bien meilleures histoires dans n’importe quelle bibliothèque.  Celle qui se trouve le plus près de chez vous, par exemple…

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

2 réaction(s)
  • Oui!
    J'aime les histoires et j'en ai une pour vous.
    C'est quoi des calories Mesdames?

    Ce sont des bactéries qui s'introduisent la nuit dans votre garde-robes et qui rétrécissent vos vêtements.
    La Palice - 2011-04-16 20:13
  • Citation de Jules RENARD:
    tiré du Journal (Gallimard)

    La paresse: habitude prise de se reposer avant la fatigue.
    La Palice - 2011-04-17 19:19