Publicité

Le blogue de Richard Levesque

7 avril 2011 - 13:55

Les livres sont comme les repas

1 Commentaire(s)
7 avril : Il y a des livres qu’on savoure, et d’autres qu’on consomme.




Un « policier » moyen, un « thriller » qui ne fait que reprendre pour la ènième fois l’histoire du secret des Templiers ou de l’Homme au masque de fer, un « roman de gare », comme disent les Français… On le parcourt rapidement, on s’y amuse le temps de la lecture, puis on l’oublie.


C’est un produit de consommation. Mais d’autres livres vous marquent, vous hantent, vous poursuivent. On ne voudrait jamais en sortir, on y revient, on se souvient de l’intrigue et des personnages, mais on les relit quand même et on y trouve chaque fois une richesse nouvelle.


Les livres sont comme les repas : la plupart sont ingérés et digérés en quelques heures; mais parfois un festin nous laisse son goût pendant longtemps!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Ou, comme dirait Tonton Pankréak: "certains bouquins sont de nutritifs repas pour l'esprit et le coeur dont la consommation permet de stocker la substantifique moelle à laquelle on pourra retourner puiser par jours de disette."
    Louis-Philippe Thouin - 2011-04-09 05:07