Publicité

Le blogue de Richard Levesque

28 mars 2011 - 11:37

La largeur du cul de deux chevaux côte à côte (suite et fin)

28 mars : « Suite intéressante à cette histoire :  « Quand nous regardons la navette spatiale américaine sur sa plate-forme de lancement, nous pouvons remarquer les deux réservoirs additionnels attachés au réservoir principal.



La société qui fabrique ces réservoirs est située dans l'Utah. Les ingénieurs qui les ont conçus auraient aimé les faire un peu plus larges, mais ces réservoirs devaient être expédiés par train jusqu'au site de lancement.


La ligne de chemin de fer entre l'usine et Cap Canaveral emprunte un tunnel sous les montagnes rocheuses.  Les  réservoirs additionnels devaient pouvoir passer dans ce tunnel. Le tunnel est légèrement plus large que la voie de chemin de fer, et la voie de chemin de fer est à peu près aussi large que deux arrière-trains de chevaux .


« Conclusion :  lors de la construction de la navette spatiale américaine, que l'on peut considérer comme le moyen de transport le plus sophistiqué de notre planète, les ingénieurs devaient respecter la contrainte d'une conception vieille de 2 000 ans, qui était la largeur du cul de deux chevaux côte à côte! »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: