Publicité

Le blogue de Richard Levesque

27 mai 2021 - 05:22

Médecine populaire

6 Commentaire(s)

Mon épouse est bien bonne pour garder les vieilles affaires… Ce qui est très rassurant pour moi!  Toujours est-il que nous avons retrouvé dernièrement certains documents datant de ses années d’Institut Familial, dont celui-ci, qui fera sourire sans doute plusieurs d’entre vous, amis lecteurs!

Outre les sages-femmes, les arracheurs de dents, les arrêteurs de sang et les rebouteux, la Gaspésie a connu une médecine basée souvent sur le gros bon sens, sur l’intuition spontanée, surtout sur l’expérience… Une médecine dans laquelle tout n’est pas contraire à la science, mais dont certains aspects ne manquent pas de nous étonner. Parlant de bon sens, les Vieux disaient dans leur temps qu’il n’est pas étonnant de mourir, quand on est malade. Ce qui est étonnant, c’est de guérir! 

Voici donc quelques remèdes qui ont été populaires il y a… quelques années.  Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous en faire part!  Donc, pour soulager :

BRONCHITE : porter une camisole de flanelle rouge.

CLOUS : appliquer un cataplasme de feuilles de plantain.

MALADIE DE CŒUR : infusion de poils de porc-épic.

COQUELUCHE : tremper une flanelle dans du suif de mouton fondu (le suif, pas le mouton).  Appliquer sur la poitrine et recouvrir d’une autre flanelle.

COUPURE : appliquer un onguent fait de gomme de sapin et de saindoux. On peut aussi laver la plaie avec une infusion d’épinette rouge.

MAL DE DENTS : badigeonner la dent avec de l’eau de frêne bouillie. On peut aussi gratter la dent avec une épingle et aller ensuite piquer l’épingle dans l’écorce d’un arbre; mais malheur à celui qui ramasserait cette épingle : il contracterait, à son tour, le mal de dents!

EMPOISONNEMENT : boire du lait. On peut aussi boire une solution de moutarde et d’eau.

ENGORGEMENT : enrouler autour du membre engorgé trois rangs de laine blanche du pays qui n’a pas encore été lavée (la laine blanche, pas le pays).  N.B. Il faut enrouler dans un mouvement contraire à la direction du soleil.

ENTORSE : préparer un cataplasme avec de l’étoupe de France, des blancs d’œufs battus et de la résine. Lorsque le cataplasme se détache du membre, celui-ci est guéri.

HOQUET : boire sept gorgées d’eau sans respirer. On peut aussi guérir le hoquet d’un autre en lui arrachant un cheveu sans prévenir.

SAIGNEMENT DE NEZ : il vaut toujours mieux demander l’arrêteur de sang le plus proche. Mais en attendant, on peut verser un peu d’eau froide dans le dos du malade, pour le surprendre.

PIQÛRE DE CLOU ROUILLÉ : tremper une couenne de lard salé dans du pétrole et appliquer sur la plaie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

6 réaction(s)
  • C'est amusant ces trucs de grand-mère. Moi je me souviens très bien de la mouche de moutarde pour arrêter la toux ou une mauvaise grippe. C'était une préparation de moutarde sèche étendue sur un carré de laine qu'on faisait chauffer sur le poêle à bois. Une sur la poitrine et une sur le dos. Pas besoin de docteur, c'était miraculeux...
    M. Thériault - 2021-05-27 10:11
  • Bien intéressant!

    Mes parents connaissaient certains de ces trucs. Je me souviens que l'une de mes sœurs avait utilisé des cataplasmes de feuilles de plantain pour guérir l'abcès de notre chat, résultat d'une bataille dans l'une de ses multiples escapades. Et, à notre surprise, ça avait marché, ou bien le temps avait fait son œuvre.

    Pour le hoquet, se toucher la tempe avec les doigts règle le problème. Il faut soutenir le geste à peine quelques instants. Je croyais à une plaisanterie d'une amie qui m'a donné ce truc. Ça a fonctionné dans toutes les tentatives où je l'ai utilisé sauf une...

    Pour une dent qui fait mal, mâcher un clou de girofle aide à atténuer la douleur. Mais, il faut consulter le dentiste au plus vite.
    Sylvana - 2021-05-27 11:48
  • Merci, M. Thériault et Sylvana, pour ces nouveaux remèdes de grand-mère! Je n'ai pas souvent le hoquet, mais quand je l'aurai j'essaierai sûrement le truc des doigts sur la tempe. Mais je suis un peu sceptique...
    Richard - 2021-05-29 15:32
  • Et si ça marche pas avec le truc de Sylvana pour le hoquet, je vais vous donner le mien et je vous garantis qu'il est infaillible. Vous prenez une grande et profonde inspiration et vous la tenez aussi longtemps que vous le pouvez. C’est un peu difficile , mais ça vaut le coup… Succès assuré. ;o))
    M. Thériault - 2021-05-30 10:08
  • C etait pratique l arreteur de sang comme voisin d en face
    yOLAINE SOUCY - 2021-06-08 18:57
  • Oui, celui qui coupait le feu (les brûlures), le mal de dents ou autres. Ces dons étaient donnés au septième garçon consécutif ou une septième fille consécutive de la famille disait-on, mais avec les petites familles d'aujourd'hui, ça doit être rare en titi... ;o))
    M. Thériault - 2021-06-09 11:00