Publicité

Le blogue de Richard Levesque

4 février 2021 - 05:42

Regarder vers l'avant

11 Commentaire(s)

Dans mon billet précédent je vous parlais de souvenirs. Aujourd’hui je vous parlerai d’avenir. Avec deux questions simples :  qu’arrivera-t-il si l’ensemble ou presque du parc automobile devient électrique? Qu’arrivera-t-il si la plupart des voitures (électriques) deviennent autonomes?

Il semble que les réponses à ces deux questions nous seront révélées avant longtemps : certains parlent de 10 à 15 ans pour que la plupart des véhicules soient propulsés par des moteurs électriques plutôt que par des moteurs à essence ou au diésel.  Je n’ai pas compté le nombre de pompes à essence qu’il y a sur le territoire de notre ville, de notre MRC, de notre région.  Ça voudrait dire que la presque totalité de ces pompes seraient appelées à disparaître.  Avec peut-être les stations-service dont le chiffre d’affaire est constitué en très grande partie par la vente de carburant.  Comment ces multiples commerces pourraient-ils se convertir?  En installant des bornes de recharge? En diversifiant leur offre d’autres produits?  En vendant leurs propriétés à des promoteurs immobiliers? C’est aujourd’hui qu’il faut y réfléchir.  Surtout que les propriétaires doivent envisager des coûts importants pour le jour où ils devront faire décontaminer le sol où sont enfouis leurs réservoirs d’essence!

Et les voitures autonomes?  Elles ne relèvent plus de la science-fiction.  On les craint encore, on pense encore qu’une voiture sans conducteur humain est plus dangereuse qu’un bon vieux véhicule avec chauffeur.  Pourtant les statistiques révèlent que 90% des accidents de la route sont dus à une erreur humaine.  Mais ce n’est pas seulement à la sécurité qu’il faut penser, même si la sécurité sera sans doute le facteur prédominant qui fera accepter les véhicules autonomes.  Il y a bien d’autres aspects à considérer, pour les urbanistes, les architectes, les assureurs, les politiques…  Qu’arrivera-t-il quand la plupart des gens pourront « appeler » une voiture de leur téléphone pour les conduire où ils veulent?  Est-ce que chacun voudra encore posséder une voiture individuelle?  Y aura-t-il encore des garages accolés aux maisons?  Qu’arrivera-t-il des immenses espaces de stationnement qui longent les rues, entourent les édifices, les centres commerciaux, les lieux de culte, les lieux de divertissements?  Comment les compagnies d’assurance vont-elles s’adapter si le nombre des accidents est coupé de 90%?

Je vous raconte une histoire qui, paraît-il, est vraie.  Au début du XXe siècle, il y avait aux États-Unis deux compagnies très prospères qui fabriquaient des fouets, en particulier des fouets pour les cochers.  Le PDG de l’une de ces compagnies était fier de dire qu’il fabriquait les meilleurs fouets au monde, et que sa compagnie avait trouvé la recette d’une rentabilité stable.  Le PDG de l’autre compagnie, pour sa part, disait qu’il n’avait pas spécialement une manufacture de fouets, mais plutôt qu’il travaillait dans le domaine des transports.  Quand l’automobile s’est développée, vous l’aurez deviné, la première compagnie a rapidement décliné et a fini par faire faillite.  La deuxième, par contre, a tout de suite cherché si ses cuirs, ses caoutchoucs, ses outils, son expertise ne pouvait pas évoluer, servir à fabriquer autre chose que des fouets; la manufacture a commencé à produire des sièges d’auto, puis des pneus, des poires en caoutchouc pour les avertisseurs, bref…  Vous voyez où je veux en venir.

Si j’étais actionnaire ou propriétaire d’un garage, d’une station-service, d’une compagnie d’assurance, si j’étais urbaniste, architecte, politicien, j’essaierais de regarder vers l’avant.  Car demain vient vite en diable!

En attendant, pour nous reposer un peu les méninges (?), que diriez-vous d’un quatuor de charades?  Bonne chasse!

POUR COMMENCER
Mon premier est la moitié d’un œuf d’enfant.
Mon deuxième peut arriver si l’on mange trop vite un œuf…
Mon troisième peut être le refus enfantin à l’offre d’un œuf.
Mon quatrième commence la plupart du temps dans un œuf.
Mon dernier habite la patrie des œufs de Fabergé.
Mon tout en aura fait, des dégâts!

POUR CONTINUER
Mon premier est du brun dans les fruits.
Mon deuxième double presque tout.
Ma dernière calcule la rentabilité en soustrayant toutes les dépenses de tous les revenus.
Mon tout était un ancêtre français d’un célèbre Américain.

POUR PROLONGER (deux mots)
Mon premier est un arbrisseau à fleurs jaunes qui ne sent pas bon!
Mon deuxième?  On peut les publier ou s’asseoir dessus!
Ma troisième, elle, on la trouve sur les pneus, les crayons, les dents, les épinettes…
Mon dernier, ne cherchez pas, c’est celui de Marie!
Mon tout est long, étroit, collant, mais bien commode!

POUR FINIR
Mon premier est un ordre de marche.
Mon deuxième est la quatorzième grecque.
Mon troisième est une courte Nathalie.
Mon dernier, positif ou négatif, est toujours petit, petit!
Mon tout est l’objet de tous nos espoirs.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

11 réaction(s)
  • POUR PROLONGER (deux mots)
    Mon premier est un arbrisseau à fleurs jaunes qui ne sent pas bon : Rue
    Mon deuxième? On peut les publier ou s’asseoir dessus : Bans ou Bancs
    Ma troisième, elle, on la trouve sur les pneus, les crayons, les dents, les épinettes : Gomme
    Mon dernier, ne cherchez pas, c’est celui de Marie : mois de Mai
    Mon tout est long, étroit, collant, mais bien commode : Ruban gommé

    M. Thériault - 2021-02-04 12:18
  • POUR FINIR
    Mon premier est un ordre de marche.Va
    Mon deuxième est la quatorzième grecque : Ksi/ Xi
    Mon troisième est une courte Nathalie : Na
    Mon dernier, positif ou négatif, est toujours petit, petit : Ion
    Mon tout est l’objet de tous nos espoirs : Vaccination

    M. Thériault - 2021-02-04 13:06
  • Pour Nathalie, c'est Nat et non Na.
    M. Thériault - 2021-02-04 13:34
  • Je vais essayer de ne pas m'encoller!!!
    POUR PROLONGER (deux mots)
    Mon premier est un arbrisseau à fleurs jaunes qui ne sent pas bon! = Rue (fétide)
    Mon deuxième? On peut les publier ou s’asseoir dessus! = ban(s)
    Ma troisième, elle, on la trouve sur les pneus, les crayons, les dents, les épinettes…= Gomme
    Mon dernier, ne cherchez pas, c’est celui de Marie! = Mai
    Mon tout est long, étroit, collant, mais bien commode! = RUBAN GOMMÉ




    Gilles - 2021-02-04 14:31
  • Bonjour M.Lévesque,
    À la lecture de votre article, il me vient une autre question au sujet de l'abandon des voitures à essences au profit des voitures électriques , la voici: comme vous le savez déja nous payons une multitudes de taxes à chaque fois que nous achetons un litre d'essence, comment le gouvernement compensera t-il ce manque à gagner en taxe lorsque nous aurons tous des voitures électriques?
    Denis - 2021-02-04 17:14
  • Oui pour ruban gommé et pour vaccination. Bravo M. Thériault et Gilles, les grands esprits se rencontrent!
    Richard - 2021-02-04 18:05
  • @Denis: j'ai bien peur que les gouvernements trouveront moyen de nous taxer sur l'électricité. Il se pourrait par exemple que les bornes de recharge, payantes, comprennent dans leur tarif une part importante de taxes; par ailleurs les voitures autonomes ne seront pas gratuites non plus. Je pense par contre que notre qualité de vie serait meilleure dans ce futur prévisible... À moins que des pandémies à répétition ne viennent tout gâcher!
    Richard - 2021-02-08 17:23
  • Il reste toujours les deux premières charades. J'en suis surpris!
    Richard - 2021-02-09 19:58
  • Allons-y pour les deux premiers!
    1) Co (moitié de coco)
    2) Rot
    3) Na!
    4) Vie
    5) Russe
    Corona Virus!

    Deuxième:
    1) Rot
    2) Bi
    3) Net(te)
    Robinette (Joe Robinette Biden!)
    PO - 2021-02-11 11:51
  • POUR COMMENCER
    Mon premier est la moitié d’un œuf d’enfant : Co pour coco
    Mon deuxième peut arriver si l’on mange trop vite un œuf : Rot
    Mon troisième peut être le refus enfantin à l’offre d’un œuf : Na
    Mon quatrième commence la plupart du temps dans un œuf :Vie
    Mon dernier habite la patrie des œufs de Fabergé : Russe
    Mon tout en aura fait, des dégâts : Coronavirus
    M. Thériault - 2021-02-11 12:12
  • PO et M. Thériault: vous avez tous deux trouvé Coronavirus, et en plus PO a décodé Robinette. le deuxième nom de Joe Biden.
    Bon, vous m'avez eu encore! Mais je ne me désole pas: il faut "regarder vers l'avant..."

    Richard - 2021-02-11 14:41