Publicité

Le blogue de Richard Levesque

27 février 2020 - 05:01

Les vieux calendriers

1 Commentaire(s)

J’ai la nostalgie des anciens calendriers.

Vous savez, ceux où il n’y avait pas seulement les dates, mais aussi toutes sortes d’icônes et de notes.  Un poisson chaque vendredi -et tous les autres jours « maigres » selon les décrets de l’Église.  La lune en ses différents quartiers.  Le nom du saint du jour ou de la fête -parfois les deux.  Et souvent d’autres renseignements utiles : premier jour de la saison, changement d’heure, début de l’année scolaire, mardi gras, mercredi des Cendres, mi-carême, dimanche des Rameaux…

Sans compter les images souvent édifiantes, sans oublier les annonces du marchand, du barbier ou du garagiste pour lesquels ces calendriers étaient souvent leur seule dépense publicitaire de l’année!

Ces vieux calendriers étaient de véritables agendas, presque des almanachs.  Que de souvenirs…

Je ne sais pas s’il y a parmi vous, amis lecteurs, quelqu’un qui collectionne ces objets de la vie courante.  Si c’est le cas, il serait intéressant qu’une exposition soit organisée, peut-être en collaboration avec la Société d’Histoire et de Généalogie.

Cela dit, quelles sortes de charades pourrait-on faire avec le mot CALENDRIER?  Tiens, je vous en suggère quelques-unes :

Mon premier épaissit la peau (CAL)
Mon deuxième dure douze mois (AN)
Mon troisième est souvent joyeux (DRILLE)
Mon dernier est une terminaison (ER)

Une autre?

Mon premier est la onzième (K)
Mon deuxième n’est pas vite (LENT)
Mon troisième commence un cordage (DRI, dans drisse)
Mon dernier est une interjection (HÉ)

Une troisième, allons!

Mon début était une désinence latine (CAS)
Mes deux autres ont été premier ministre au Québec (LANDRY)
Ma fin demande un accent aigu (É)

Mon tout, évidemment, est CALENDRIER dans chaque cas!

Vous pouvez m’en suggérer d’autres?  Attention, la syllabe DRI risque de vous poser des problèmes!

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Je me souviens aussi de ces vieux calendriers. Certains avaient un thermomètre.
    Mais le souvenir qui me revient, c’est quand nous recevions celui des maisons funéraires. Direction poubelle. Paraît que ça portait malchance de l’accrocher au mur…. ;o))

    M. Thériault - 2020-03-04 11:54