Publicité

Le blogue de Richard Levesque

30 janvier 2020 - 05:07

Février, février…

1 Commentaire(s)

Il y a mai, le joli mois.  Novembre, le mois des morts.  Avril, ne te découvre pas d’un fil.  Mais février?

Bon, d’accord, c’est le seul mois qui compte moins de 30 jours.  Et on en est bien contents, parce que les 28 (ou 29 comme cette année) jours de février nous paraissent souvent bien longs, bien sombres, bien froids.  Février, c’est sans doute le plus mal-aimé des douze mois de l’année... Du moins dans l’hémisphère nord.

Qu’y a-t-il en février?  La marmotte, bien sûr, la fameuse marmotte qui est supposée nous prédire un printemps hâtif si elle ne voit pas son ombre, à moins que ce ne soit le contraire?  Qu’importe, nous le savons par expérience, le printemps n’arrive que de longs mois après le jour de la marmotte!  Pour les Anciens, on parlait de la Chandeleur plutôt que de la marmotte, mais qui se rappelle encore de la Chandeleur?  D’ailleurs l’Église fête-t-elle encore seulement la Chandeleur?

Au fait, saviez-vous que dans les années bissextiles, comme cette année, février commence le même jour qu’août, soit un samedi en 2020?  Dans les autres années, février commence le même jour que mars et novembre.  On se couchera moins ignorant ce soir!

Février, c’est souvent le mois des carnavals, festivals et autres mardis-gras.  On choisit des reines parmi des duchesses, on boit du caribou dans des flûtes et on se les gèle en visitant des châteaux de glace et en suivant des parades.  Tiens, justement, le couple venu de la royale Angleterre pourrait nous faire un pas pire bonhomme Carnaval (roux comme Badaboum) et une potable Reine des neiges, non?  Paraît qu’ils se cherchent justement de l’ouvrage…

Toujours est-il, amis lecteurs, que j’ai une recette à vous transmettre pour traverser février sans trop de dommage.  La voici :  mélangez un grand rire avec beaucoup de tendresse, incorporez une bonne portion de patience, faites mariner dans la tolérance;  ajoutez de la générosité selon vos goûts et vos moyens, chauffez au feu de l’amitié.  Séparez en autant de portions qu’il reste de jours en février.  

Bon appétit!

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • On me signale que la charade #3 de mon blogue précédent n'a pas été résolue. Je vous la redonne donc ici avec la solution:

    TROISIÈME JOUR
    Mes deux premiers sont affaire de gangsters... BANDE
    Mes deux derniers sont affaire d'acteurs... RÔLE
    Mon tout est affaire d'annonceurs... BANDEROLE

    Et voilà!
    Richard - 2020-01-30 17:23