Publicité

Le blogue de Richard Levesque

13 juin 2019 - 05:06

Le Jour le plus long

17 Commentaire(s)

Non, je ne vais pas vous parler du 6 juin 1944.  Avec tout ce qui a été dit dans les journaux, les magazines, la télé et le reste, vous savez probablement tout ce que vous voulez savoir sur le débarquement de Normandie qui a eu lieu il y a 75 ans cette année.

Je voudrais plutôt vous parler du jour de l'année le plus long en lumière.  Cette année ce jour sera le vendredi 21 juin.  D'ailleurs les astronomes ont fixé très précisément l'arrivée de l'été 2019 à 11h54 ce jour-là!

Pensez-y :  à 11h53 le vendredi 21 juin 2019, nous serons encore au printemps.  Une minute plus tard, nous serons en été.  Bien hâte de voir ce qui aura changé pendant ces 60 secondes...  Comme disait mon ami Roland :  « Quand son étiquette dit MEILLEUR AVANT LE 3, qu'est-ce qui se passe dans la canne de beans pendant la nuit du 2 au 3? »

Ici je vous place une charade :

PREMIÈRE

Mon premier?  Ancien à Rome, actuel à Lima.

Mon deuxième est pour sacrer court.

Mon troisième peut être personnel ou démonstratif.

Mon tout est bien dans le sujet.

Mais redevenons sérieux.  Le jour le plus long de l'année, comme Noël ou le Jour de l'An, ça n'arrive qu'une fois par année.  Mais comme les festivités (et surtout les publicités) de Noël et du Jour de l'An, ça dure pas mal plus qu'une journée...  Dès le milieu de mai et jusqu'au début d'août, le soleil n'en finit plus de se coucher, et le matin il nous réveille avant le réveille-matin.  Ça, bien sûr, c'est quand ledit soleil n'est pas emmitouflé dans les nuages.

Quel temps fera-t-il à 11h54 le vendredi 21 juin?  Quel temps aura-t-il fait, si vous lisez ceci le 22 ou plus tard?  (Mais oui, il se peut que j'aie des lecteurs qui ne sont pas des modèles d'assiduité!).  Toutes les Miss et tous les Mister Météo de ce monde sauront bien vous dire, à partir du 22, comment il se fait que ce qu'ils avaient prédit le 20 ne s'est pas produit le 21.  Au fait, quand ils nous annoncent de la pluie à 40%, pourquoi ne disent-ils pas plutôt qu'on a 60% des chances qu'il ne pleuve pas?

Autant passer à une autre charade :

DEUXIÈME

Mon premier n'est plus ce qu'il était.

Mon deuxième n'est pas loin, encore faut-il qu'il soit rendu.

Mon dernier est maintenant plutôt en Suisse qu'en Israël.

Mon tout est une manière de dire...  parfois sans trop de manières!

Et puis, tiens, pourquoi pas cinq autres?

TROISIÈME

Mon premier est un prénom, et avec mon deuxième il devient bien élevé.  De mon troisième, on prend l'air.  Mon dernier est saint-pierre.  Mon tout est le rôle essentiel des Maya de ce monde!

QUATRIÈME

Mon premier est possessif, mon deuxième apparaît, mon dernier est personnel et mon tout tourne, tourne...

CINQUIÈME

Mon premier est un autre prénom.

Mon deuxième pique.

Mon troisième est un pronom.

Mon quatrième se mange.

Mon tout peut être nationale ou même royale!

SIXIÈME

Ma première parle trop, mon deuxième commence la monture et ma dernière vient après le repas (ou pendant, si on la pousse).  Mon tout se joue avec les dames.

SEPTIÈME

Mon premier peut être d'oie ou de sénateur.

Mon deuxième ronge ou lésine.

Mon dernier fait s'ouvrir mon tout...

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

17 réaction(s)
  • QUATRIÈME
    Une belle façon de commencer tôt la journée!
    QUATRIÈME
    Mon premier est possessif, =ma
    mon deuxième apparaît, = nè
    mon dernier est personnel = je (ge)
    et mon tout tourne, tourne = manège

    Je reconnais que j'ai choisi la plus facile!
    À +

    Gilles - 2019-06-13 07:41

  • En lisant votre article M. Lévesque, je m’interroge sur ceci.
    « Au fait, quand ils nous annoncent de la pluie à 40%, pourquoi ne disent-ils pas plutôt qu'on a 60% des chances qu'il ne pleuve pas? »
    C'est que j'écoutais il y a quelques mois un supposé « spécialiste » de la météo qui affirmait que 40% de probabilité de pluie ne veut pas dire qu’on aura 40% de possibilité qu’il pleuve, mais bien que sur le territoire desservi, 40% seront touchés par les averses. C’est pas pareil pantoute. Alors si vous ou quelqu'un qui nous lit peut nous éclairer là-dessus, j'aimerais bien en avoir le coeur net.
    M. Thériault - 2019-06-13 16:17
  • J’ai envie d’essayer la troisième, mais...
    Mon premier est un prénom: Paul
    et avec mon deuxième il devient bien élevé : Li pour Poli
    De mon troisième, on prend l'air : nez
    Mon dernier est saint-pierre. zee
    Mon tout est le rôle essentiel des Maya de ce monde : Polynésie
    M. Thériault - 2019-06-14 16:22
  • M. Thériault, tu as bien commencé la troisième, mais... La réponse est polliniser. C'est du nid qu'on s'envole (prend l'air), et le zée se prononce zée et non zie... Et Maya, ça ne te fait pas penser à une abeille? Bravo quand même, c'était un fort bel essai!
    Richard - 2019-06-15 18:33
  • Éh! bien, je ne pensais pas que mes énigmes étaient aussi difficiles... Seuls les numéros 3 et 4 ont été résolus. Puis-je me proclamer gagnant cette fois-ci?
    Richard - 2019-06-27 15:38
  • Quant à moi, oui, vous pouvez vous proclamer gagnant.
    La seule syllabe que je crois avoir trouvée est la deuxième de la septième.
    Mon deuxième ronge ou lésine. Rat.
    Alors, vous êtes le plus fort. On attend les réponses.
    Annie, tu penses qu’il mérite ses nouvelles bretelles?
    M. Thériault - 2019-06-30 10:33
  • Merci à M. Thériault pour sa dernière intuition. J'avais déjà, pour ma part, le "pas"; ainsi le reste devenait facile! (Du moins, je le pense!). Tout n'est pas encore terminé, Richard!
    SEPTIÈME
    Mon premier peut être d'oie ou de sénateur. = pas (le pas de l'oie, ou un pas de sénateur).
    Mon deuxième ronge ou lésine. = rat (ra)
    Mon dernier fait s'ouvrir mon tout... = chute = PARACHUTE
    P.S. Ne pas y voir un symbole avec la "Fête du Canada"!!!! Merci!

    Gilles - 2019-07-01 11:53
  • DEUXIÈME
    Mon premier n'est plus ce qu'il était. = Mon idée est: FUT, mais je n'ai pas trouvé à cause de la suite, je mets donc: SUP
    Mon deuxième n'est pas loin, encore faut-il qu'il soit rendu. = PRÈS
    Mon dernier est maintenant plutôt en Suisse qu'en Israël. = SION (ville de Suisse)
    Mon tout est une manière de dire... parfois sans trop de manières! = SUPPRESSION
    (Mais je pense bien n'avoir pas trouvé le premier terme).

    Mais comme disait le lanceur Yogi Berra (1925-2015): "Ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini"!!!
    Gilles - 2019-07-01 12:47
  • ENCORE LA DEUXIÈME: Je me corrige!
    Mon premier n'est plus ce qu'il était = SU (comme dans l'expression AVOIR SU, i.e. que les choses ne sont plus ce qu'elles étaient!). Non, professeur?

    De là la logique de SUPPRESSION!
    Espérons!
    Gilles - 2019-07-01 12:59
  • PREMIÈRE
    Mon premier? Ancien à Rome, actuel à Lima. = SOL (dieu soleil dans la mythologie romaine; monnaie actuelle du Pérou)
    Mon deuxième est pour sacrer court.= STIE (je confesse l'avoir utilisé quelques fois en te lisant, Richard!)
    Mon troisième peut être personnel ou démonstratif.= CE
    Mon tout est bien dans le sujet. = SOLSTICE (pour être dans le sujet, évidemment, stie...)

    La semaine n'est pas terminée et les nouvelles bretelles de Richard ne sont pas encore achetées!

    Gilles - 2019-07-01 13:38
  • Woh! M. Thériault, je pense qu'il y a un autre génie parmi les lecteurs de M. Levesque! Je lui aurais concédé la victoire mais là, j'ai de gros doutes!!! Peut-être ses nouvelles bretelles devront attendre... Bravo à Gilles et à M. Thériault!
    ANNIE - 2019-07-01 17:43
  • Gilles, disons "ex" au lieu de su ou sup... Et ça fait "expression" pour la deuxième. Tu as tout bon pour un et sept. On peut dire que je me fais remonter les bretelles! Il ne me reste que cinq et six, je crois... Et la semaine n'est pas finie, en effet. Bravo!
    Richard - 2019-07-02 07:53
  • Gilles, vous m’avez donné le goût de continuer à chercher alors voici ma tentative. De toute façon, des bretelles, le blogueur, il en a déjà plusieurs paires à son actif! ;o)
    CINQUIÈME
    Mon premier est un autre prénom : Jean
    Mon deuxième pique :Dard
    Mon troisième est un pronom : Me
    Mon quatrième se mange : Riz
    Mon tout peut être nationale ou même royale : Gendarmerie
    M. Thériault - 2019-07-02 15:27
  • M. Thériault, piquée au vif, a trouvé ma gendarmerie! Me voici avec juste un tit bout de bretelle usagée... Ne suffirait que d'une pichenotte pour que tout soit résolu...
    Richard - 2019-07-02 16:11
  • @M. Thériault: Je prends la liberté et le (petit) risque de vous féliciter, avant le prof!
    Pour ma part, j'avais bien le "dard", mais je n'avais pas eu le temps de creuser davantage!
    Et... non, la semaine n'est pas finie!!!
    Gilles - 2019-07-02 18:23
  • « Ne suffirait que d'une pichenotte pour que tout soit résolu... » R.L.
    Bon là, M. Lévesque, vous vous montrez bon prince.
    Ma première parle trop : Pie
    mon deuxième commence la monture : Che pour le début de cheval
    et ma dernière vient après le repas (ou pendant, si on la pousse). Note, l’addition ou l’expression pousser la note.
    Mon tout se joue avec les dames. La pichenotte pour que tout soit résolu.
    M. Thériault - 2019-07-03 10:41
  • M. Thériault, tu viens de découdre le dernier fil de mes bretelles! Il est vrai que mon indice était... Généreux.
    Un autre texte demain matin! Mais pas de charades, cette fois. Il sera question de la pire question du monde...
    Richard - 2019-07-03 11:58