Publicité

Le blogue de Richard Levesque

23 mai 2019 - 05:00

Le premier café du matin

18 Commentaire(s)

Fidèles lecteurs, quand me lisez-vous?  Pas toujours au même moment, probablement, mais en général, le plus souvent, la plupart du temps?  Je sais que nous avons tous nos habitudes de lecture, particulièrement pour la lecture des journaux.

Moi, par exemple, je parcours au moins un journal avant mon premier café matinal.  Je passe tout ce qui ne concerne que Montréal, je saute les guerres, massacres, meurtres et catastrophes diverses.  Je lis en diagonale les reportages sur la politique.  Ça va vite...  Puis je m'attarde à ce qu'il y a de plus rare :  les bonnes nouvelles, les chroniques qui font parler des vraies affaires le vrai monde de tous les coins du Québec, les avancées médicales, les découvertes scientifiques et technologiques, les promesses de l'Intelligence artificielle.  Certains articles sur le monde de la culture, parfois une page de sport.  Bref je m'efforce de me tenir au courant sans sombrer dans la désespérance!

Mais vous?  Quand me lisez-vous?  À quel moment de la journée vous mettez-vous en frais de résoudre mes charades, de partager mes réflexions, de vous amuser (j'espère) à lire mes contes et autres élucubrations?

Avez-vous un rituel?  Ou bien me lisez-vous un peu n'importe quand, au hasard des heures, au hasard des jours?

Si j'osais, je vous demanderais aussi :  pourquoi me lisez-vous?  Qu'est-ce qui vous intéresse le plus dans ce blogue -et qu'est-ce que vous aimez le moins?

En tout cas moi, ce que je trouve le plus intéressant, ce sont vos commentaires!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

18 réaction(s)
  • Bonjour M.Lévesque,
    Il semble de toute évidence, que vos lecteurs n'aiment pas se dévoiler sur votre site, je vais donc casser la glace et répondre à vos interrogations. En ce qui me concerne étant encore sur le marché du travail je vous lis tôt le matin ou en soirée sur semaine et les fins de semaine c'est le matin en commençant ma journée. Pourquoi je vous lis, c'est tout simplement parce ce que je trouve intéressant vos sujets et comme vous, j'aime voir les réactions de vos lecteurs. C'est toujours instructif de voir ce que pense les autres et de se comparer! Maintenant, ce que je préfère lire c'est lorsque vous amener des articles historiques sur la région ou autre. C'est comme cela que j'ai commencé à vous lire, le sujet était alors, le pont Couturier. Je ne peut pas dire qu'il y a des choses que je n'aime pas, tout vos sujets apporte une réflexion. Merci de continuer à l'alimenter.
    Denis - 2019-05-26 08:01
  • Pour ma part, je vous lis généralement sur mon heure de dîner ou en pause. J'aime vos histoires, on sent votre coeur d'enfant, vous êtes un excellent raconteur. Vos énigmes me donnent la migraine mais je ne peux pas m'empêcher d'essayer d'en plancher quelques-unes par parution. Cependant, elles me trottent dans la tête jusqu'à leur résolution, soit par moi (ce qui est quand même assez rare!!!) ou plutôt par Mme Thériault ou, dernièrement, par quelques autres. Il me semble avoir déjà lu que vous étiez professeur. J'aurais sûrement apprécié vos cours. Vous semblez avoir des connaissances à l'infini. Enfin, j'aime la qualité de votre français et celle de vos lecteurs. Merci d'être vous.
    ANNIE - 2019-05-26 10:14
  • Merci à Denis d’avoir cassé la glace…
    Moi, chaque matin, en buvant mon premier café, je parcours tour à tour les sites de LCN, Météo Média, et souvent RDS quand il y a des articles qui m’intéressent. Vient Info-Dimanche pour m’informer des nouvelles régionales et de là, bien évidemment sur le blogue de Richard Lévesque. J’aime beaucoup vos textes qui dénotent beaucoup de sensibilité, vos phrases d’auteurs qui demandent réflexion, les poèmes que vous nous servez à l’occasion. Et il y a les énigmes et les charades, bien sûr, vos fameuses charades auxquelles je reviens à toute heure du jour quand me prend le goût de me casser la tête. Bref, je vous lis depuis longtemps et je le fais encore, donc, ce doit être parce qu’on y retrouve quelque chose d’intéressant qui nous interpelle.
    M. Thériault - 2019-05-27 10:53
  • Je ne suis pas très énigme mais je viens régulièrement regarder ce que tu écris. C'est toujours très intéressant ! Je me demande parfois où tu prends toutes ces idées !! Continue ! Et oui, c'est fréquent que je vienne lire le matin avec mon café...
    Lily - 2019-05-27 15:25
  • Merci beaucoup, Denis, Annie, M. Thériault et Lily, pour vos commentaires fort intéressants... et inspirants! Je note soigneusement toutes vos suggestions. Déjà il me vient des idées...
    Richard - 2019-05-29 07:17
  • Demain, je retourne au travail et j'ai pensé faire travailler ceux et celles, qui, demain matin prendrons leur café tranquillement en attendant les chauds rayons du soleil!!!! Je suis donc tombé sur des charades que je vous soumet bien humblement.

    Dans la charrue est le premier
    Proche parente est le dernier
    Formez un nombre avec l'entier.

    On fauche mon premier
    On rase mon dernier
    On chante mon dernier.

    Cherche mon premier en Italie
    Et mon second en Ibérie
    Quant à mon tout, à ton dîner, il apparaîtra sans manquer.
    Amusez-vous bien et bonne journée!
    Denis - 2019-06-02 22:42
  • On fauche mon premier : pré
    On rase mon dernier : face
    On chante mon dernier : préface ???
    M. Thériault - 2019-06-04 15:15
  • Bravo M.Thériault, vous en avez trouvé une. Vous êtes dur la bonne voie, il en reste deux.
    Denis - 2019-06-04 16:53
  • Je participe aussi, ami Denis; pour la dernière, potage. Le Po est un fleuve d'Italie et le Tage un fleuve d'Espagne (Ibérie). Ai-je raison?
    Richard - 2019-06-05 18:19
  • Ne sachant pas si M.Lévesque rafraîchira son blogue cette semaine, je vous donne les réponses à mes deux énigmes restantes:

    Dans la charrue est le premier; Sep
    Proche parente est le dernier : Tante
    Formez un nombre avec l'entier. Septante. Cela signifie soixante et dix.

    Cherche mon premier en Italie: Pô
    Et mon second en Ibérie: Tage
    Quant à mon tout, à ton dîner, il apparaîtra sans manquer. Potage. Ce sont deux fleuves.
    Amusez-vous bien et bonne journée!
    Denis - 2019-06-05 18:59
  • Bonjour,
    Etant donné que M.Lévesque n'a pas rafraîchit son blogue je me permet de vous écrire un petit commentaire historique ayant rapport avec le café et J.S. Bach. De plus je vous propose une autre énigme si le cœur vous en dit.
    Mon premier est un adverbe
    Mon second est un instrument de culture
    Mon troisième exprime la surprise
    Mon tout est une boisson très aimée.

    Saviez vous que:
    Johann Sebastien Bach a composé la cantate BWV 211 dite du « café

    Contrairement aux autres cantates profanes de Bach, celle-ci n'est pas dédiée à une autorité mais représente une scène comique de la vie bourgeoise à Leipzig : M. Schlendrian (basse) essaie au moyen de terribles menaces d'amener sa fille Lieschen (soprano) à perdre cette mauvaise habitude de boire quotidiennement du café. C'est seulement lorsqu'il laisse entrevoir la possibilité d'accepter qu'elle se marie qu'elle semble céder, mais elle fait savoir secrètement qu'elle n'acceptera qu'un mari qui la laissera boire autant de café qu'elle voudra.

    Ce n'est donc pas d'aujourd'hui que les femmes savent ce qu'elles veulent!!!!!
    Bon dimanche.
    Denis - 2019-06-09 07:36
  • Pas facile celle-là, Denis!
    Je te promets (à toi et aux autres) un nouveau texte pour jeudi prochain... En attendant, merci d'alimenter si joliment mon blogue!
    Richard - 2019-06-09 16:18
  • Ce n'est donc pas d'aujourd'hui que les femmes savent ce qu'elles veulent!!!!! ;o)
    Effectivement! Et moi je sais ce que je veux: c’est ce que je réclame souvent à M. Lévesque, un indice...
    Votre culture, correspond à quelle sorte de culture, la culture maraîchère ou celle de l’esprit?

    M. Thériault - 2019-06-11 15:36
  • Bonjour M.Thériault
    En réponse à votre questionnement, la culture maraîchère est celle qu'il faut considérer afin de résoudre mon énigme. Je vais même vous donner un autre indice afin que vous trouviez la réponse. Le tout de mon énigme est en lien avec le sujet de M.Lévesque.
    Denis - 2019-06-11 17:09
  • Chocolat? Chaud adverbe, ah! Pour la surprise, mais col? Ce serait un instrument de culture maraîchère? Ou alors je suis "dans le champ" comme un vrai maraîcher! À l'aide, M. Thériault!
    Richard - 2019-06-12 06:38
  • Merci pour l'indice...
    M. Lévesque, je ne peux pas beaucoup vous aider, moi ce que j'avais en tête en voyant l'indice c'est qu'il s'agissait d'une sorte de café. J'essayais de coller l'expresso.
    la presse pour la culture maraîchère, et le oh pour la surprise, mais dans mon cas, c'est l'ex qui accroche....
    M. Thériault - 2019-06-12 09:28
  • Ex est un adverbe, non? Alors tu l'as, M. Thériault. Mais c'est peut-être "espresso", et alors l'adverbe serait "es". Mais n'est-pas plutôt une conjonction? À Denis de nous le dire... Je n'avais pas pensé à la presse à foin...
    Richard - 2019-06-12 13:49
  • Je vais mettre fin à vos recherches, voici la solution

    Mon premier est un adverbe: ça
    Mon second est un instrument de culture: houe
    Mon troisième exprime la surprise: ah
    Mon tout est une boisson très aimée: Cahouah

    L'origine du nom du café vient du mot arabe Cahouah et qui désignait la boisson venant de la province de Kaffa. Les turcs transformèrent le mot en qahvé puis les italiens en caffè. En France le mot Café est dérivé de l'italien et apparait en 1600.
    Bravo pour votre ténacité jusqu'à la fin.
    M.Lévesque nous attendrons avec impatience votre prochain article demain.
    Denis - 2019-06-12 17:14