Publicité

Le blogue de Richard Levesque

18 avril 2019 - 05:10

Observer

6 Commentaire(s)

Georges Meredith, poète et romancier britannique, a dit quelque part :  « Observer est le plus durable des plaisirs de la vie ».  Selon moi il a bien raison, le monsieur Meredith.  Pour ma part en tout cas, l'observation de mes semblables, du monde qui m'entoure, de la nature et de la ville, des pigeons et des fleurs, de la girouette qui tourne au vent, de la rivière qui berce les goélands, tout cela m'enchante.

Ceci dit, il y a « regarder » et « observer ».  On peut regarder sans voir, comme on peut écouter sans entendre.  Je pourrais vous poser quelques questions simples pour vérifier vore sens de l'observation.  Par exemple :  combien y a-t-il de marches pour monter sur le perron de votre maison?  Je sais que plusieurs seront incapables de répondre correctement.  Un geste quotidien est souvent machinal, on le fait sans y penser, donc sans observer.

Autre question simple :  sans baisser les yeux, pouvez-vous dire la couleur de vos chaussettes?  Vous seriez surpris de savoir combien en sont incapables.

Observer devient une seconde nature pour certains.  Les artistes-peintres remarquent des formes et des couleurs que la plupart des gens ne voient pas.  Pour les écrivains, observer devient une seconde nature : les expressions du visage, les inflexions de la voix, la façon d'enfiler une manche de manteau...  Tout ça peut être révélateur, tout ça peut inspirer un personnage ou une scène qui parfois ne sera écrite que des années plus tard!

Mais revenons à la phrase de Meredith :  observer est un plaisir.  Pour l'écrivain, le peintre, le détective, le médecin, l'observation fait en quelque sorte partie du métier.  Mais pour tout le monde, il est amusant d'observer les choses et les gens.

Asseyez-vous sur un banc du Centre commercial, et laissez traîner vos yeux et vos oreilles.  Ne jouez pas les voyeurs, soyez simplement attentif(ve). 

Promenez-vous rue Lafontaine.  Promenez-vous au Parc Urbain quand la belle saison sera venue.  Regardez, écoutez.  Observez.

Vous verrez comme le monde et ses habitants peuvent être intéressants.  Vous verrez combien de petits gestes deviennent significatifs, vous verrez que Baudelaire n'était pas fou quand il écrivait que « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent »...  Vous verrez comme les fourmis sont organisées, comme des fleurs inattendues pointent dans les crevasses de l'asphalte.

Vous remarquerez des tatouages et vous vous demanderez leur raison d'être.  Vous verrez des leggings qui semblent n'avoir d'autre but que d'exalter la grosseur de certains postérieurs, et vous vous demanderez pourquoi la mode semble plus importante que la beauté.  Vous entendrez des jeunes échanger des propos d'une étonnante sagesse, d'une surprenante maturité.  Vous découvrirez très vite la différence entre ce que les gens sont et ce que les gens veulent paraître.  Et vous conviendrez que souvent ils sont bien meilleurs qu'ils ne paraissent.

Regardez, écoutez, observez.  Quel que soit votre âge, vous y trouverez toujours du plaisir...  À condition d'avoir non seulement les yeux et les oreilles, mais aussi l'esprit bien ouvert.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

6 réaction(s)
  • Regardez, écoutez, observez.: Très belle réflexion.
    Raymond - 2019-04-18 09:44
  • "... pour vérifier vore sens de l'observation."

    J'observe qu'il manque un "t"
    Seb - 2019-04-23 11:05
  • Seb, tu m'intrigues... Où manque-t-il un "t"? Mon sens de l'observation est donc pris en défaut?...
    Richard - 2019-04-24 20:03
  • Si je peux me permettre, deuxième paragraphe:

    ... voTre sens de l'observation. Par exemple : ...
    Annie - 2019-04-25 07:35
  • Vous avez raison. Je suis de ceux qui sont incapables de dire combien de marches il y a sur son perron sans aller les compter. Je ne suis pas une visuelle, mais plutôt une auditive… À dire vrai, je ne remarquerais un trou dans un tapis que si je m’y enfargeais, voyez! Mais je pense faire des efforts…
    Je vous envoie une petite pensée qui m’est parvenue ce matin.
    « L’observation est comme une flamme qui est attention et avec cette capacité d’observation, les blessures, le sentiment d’avoir de la peine, la haine tout cela est consumé, envolé. »
    Jiddu Krishnamurti
    M. Thériault - 2019-04-25 11:20
  • C'est bien vrai! Seb et Annie, bravo! Et honte sur moi...
    Richard - 2019-04-25 16:09