Publicité

Le blogue de Richard Levesque

10 janvier 2019 - 05:17

Le dernier message de Steeve Jobs

3 Commentaire(s)

Steeve Jobs est mort milliardaire à l'âge de 56 ans.  Peu avant la fin, il a écrit (ou dicté, je ne sais) un dernier message.  Même si je ne suis pas un parfait bilingue, je l'ai traduit du mieux que j'ai pu.  Voici ce message:

« J'ai atteint le sommet du succès dans le monde des affaires.  Aux yeux des autres, ma vie est un exemple de réussite.  Toutefois, à part pour le travail, je n'ai eu que peu de joie.  En fin de compte, ma fortune est seulement un fait auquel je me suis habitué.  En ce moment, couché dans mon lit et repassant ma vie, je réalise que toute la renommée et la richesse dont j'ai tiré tant d'orgueil sont de bien pâles choses face à ma mort prochaine.

« Vous pouvez engager quelqu'un pour conduire votre voiture, vous pouvez avoir des employés qui vont faire de l'argent pour vous, mais vous ne pouvez pas avoir quelqu'un qui va endurer votre maladie à votre place.  Les biens matériels perdus peuvent être retrouvés ou remplacés.  Mais il y a une chose qu'on ne peut jamais retrouver quand on l'a perdue : la vie.  Quelle que soit l'étape de votre existence que vous vivez présentement, vous devrez regarder en face le moment où le rideau tombera...

« Thésaurisez de l'amour pour votre famille, de l'amour pour la personne qui partage votre vie, de l'amour pour vos amis.  Prenez soin de vous-même et chérissez les autres.  À mesure que nous devenons plus vieux, et (il faut l'espérer) plus sages, nous réalisons qu'une montre de 300$ ou une montre de 30$ donnent la même heure.  Vous vous apercevrez que le vrai bonheur ne vient pas avec les choses matérielles.  Que vous voliez en première classe ou en classe économique, si l'avion tombe, vous tombez avec lui!

« J'espère donc que vous êtes conscients, quand vous avez des camarades, des copains, de vieux amis, des frères et des sœurs avec lesquels vous communiquez, riez, parlez, chantez des chansons, jasez du nord, du sud, de l'ouest ou de l'est, ou du ciel ou de la terre,  que ÇA c'est le vrai bonheur.  N'apprenez pas à vos enfants à être riches.  Apprenez-leur à être heureux.  Ainsi, en grandissant ils connaîtront la valeur des choses, et non leur prix.  Mangez comme si votre nourriture était un remède, autrement vous mangerez des remèdes comme si c'était de la nourriture.

« La personne qui vous aime ne vous laissera jamais pour un autre parce que, même s'il y avait 100 raisons de le faire, il ou elle va trouver une raison de rester.  Il y a une grosse différence entre un être humain et être humain.  Peu de gens le comprennent vraiment...  Vous étiez aimé quand vous êtes né.  Vous serez aimé quand vous serez mort.  Entre les deux, c'est vous qui gérez ça!

« Les six meilleurs médecins du monde sont :  la lumière du soleil, le repos, l'exercice, une saine alimentation, la confiance en soi et des amis.  Gardez-les et profitez d'une bonne santé à chaque étape de votre vie. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

3 réaction(s)
  • C'est une belle leçon de sagesse. C'est quand même dommage qu'il n'ait pas eu une deuxième chance pour le mettre en pratique. Merci de nous l'avoir traduit.
    M. Thériault - 2019-01-14 12:10
  • Une deuxième chance, une deuxième vie? Y serions-nous vraiment plus sages?
    Richard - 2019-01-15 08:48
  • Dommage qu'il se soit rendu compte de ça à ce moment charnière là. Mais... c'est ça la vie. On sait ce qu'on gagnerait à écouter des gens qui disent des choses comme ça mais on fait tout de même le contraire. C'est bizarre, un être humain.
    Annie - 2019-01-15 12:32