Publicité

Le blogue de Richard Levesque

20 septembre 2018 - 05:00

Les perles de l'assurance

1 Commentaire(s)

Une amie, abonnée à Planète Québec, me fait parvenir ce collier de perles.  Je ne peux résister au plaisir d'en partager une partie avec vous.  Elles sont savoureuses!
C’est devenu une tradition : régulièrement, le centre de documentation et d’information de l’assurance publie les bévues les plus amusantes trouvées dans le courrier des assurances. L’orthographe, le vocabulaire et la grammaire sont d’origine…
_______________________________________________________
* Je vous serais obligé de m’adresser le courrier concernant mon accident a un de mes amis M.. .. car, pour la passagère blessée, ma femme n’est pas au courant, et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas déshonorer un honnête père de famille… _______________________________________________________
* Il faut dire à ma décharge que le poteau que j’ai buté était caché par l’invisibilité du brouillard. _______________________________________________________
* Ma voiture gênant la circulation, un portugais m’a aidé à la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail. _______________________________________________________
* Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants majeurs considérés comme novices. _______________________________________________________
* En qualité du plus mauvais client de votre agence (neuf accrochages en un an), je vous demande d’avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d’échéance. _______________________________________________________
* J’ai été victime d’un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier. _______________________________________________________
* J’ai été blessé par une dent de râteau qui m’est tombée sur le pied. La dent était accompagnée du râteau. _______________________________________________________
* L’accident est survenu alors que je changeais de fille. _______________________________________________________
* J’ai bien reçu la fiche de mon épouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette dernière dûment remplie par mes soins. _______________________________________________________
* Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l’ai dépassée m’a suivi, c’est alors qu’elle m’a choqué en plein derrière et m’a forcé par la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant. _______________________________________________________
* Circonstances de l’accident: est passé a travers une porte vitrée lors de l’opération « portes ouvertes » de l’entreprise. _______________________________________________________
* En avançant, j’ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J’ai donc reculé, mais en reculant j’ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait. C’est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j’ai renversé un cycliste avec ma portière. C’est tout ce que j’ai a déclarer aujourd’hui. _______________________________________________________
* J’ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me faire connaître auprès de l’automobiliste. J’espère que vous serez content et que vous pouvez faire un petit geste en m’accordant un bonus supplémentaire. _______________________________________________________
* Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat amiable. Vous comprendrez en effet que je fus brusquement pris d’une émotion subite: arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourrait a ce que je mette des croix au hasard. _______________________________________________________
* Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n’y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient victimes d’un accident ? _______________________________________________________
* Vous me dites que d’après le Code Civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c’est vrai, les personnes qui ont écrit cela ne doivent pas avoir, comme moi, neuf enfants à surveiller. _______________________________________________________
* J’ai heurtè brutalement l’arrière de la voiture qui me précédait. Mais grâce à mon casque, ma blessure au poignet est sans gravité. _______________________________________________________
Le camion s’est sauvé précipitamment sans montrer ses papiers.
_____________________________________________________


Bon, il faudra bien que je donne les réponses aux charades qui n'ont pas été résolues...  les voici :

PREMIER PUITS :
Mon artiste ne commence pas vrai, continue comme un prix et finit par  un comte allemand...  

Réponse :  PHOTOGRAPHE commence par FAUX, continue par TAUX et finit par GRAF.  Comme le graf Zeppelin, disons.

DEUXIÈME PUITS :
Mon premier commence une justification, mes deux suivants forment une ville sud-américaine, ensuite j'y vais familièrement, puis je finis comme le nom d'Édouard, Charles, Gilbert, voire Stéphanie.  Mon tout nous fait rire sans dire un mot.  

Réponse :  CARICATURISTE commence par CAR, ICA est une ville du Pérou, TU est un pronom familier et RIST est (ou était) le nom de famille de gens prénommés Édouard, Charles, Gilbert et Stéphanie.

CINQUIÈME PUITS :
Mon premier est vital ou ne vaut rien.
Mon deuxième est une femelle du Tibet.
Mon dernier marque la surprise ou la terminaison.
Mon tout est bien utile pour éteindre...

Réponse : CENDRIER.  Sang est vital mais sans ne vaut rien; DRI est la femelle du yak, ÉH marque la surprise et ER est une terminaison verbale.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

1 réaction(s)
  • Je pense que la seule que j’aurais pu trouver est celle du cendrier. Mais je pensais interrupteur, extincteur, j’ai même cherché le nom de la poudre… Pour le comte allemand, j’avais cherché un nom propre. Alors vous m’avez eue encore cette fois !
    M. Thériault - 2018-09-22 10:14