Publicité

Le blogue de Richard Levesque

28 juin 2018 - 04:22

À Saint-en-Arrière

11 Commentaire(s)

Amis lecteurs, je vous amène aujourd'hui dans le village bien connu de Saint-en-Arrière. C'est qu'il s'y passe des choses assez mystérieuses! Les Anciens, en se berçant sur les perrons, y racontent des histoires plutôt... énigmatiques.

Je vous ai choisi trois de ces histoires pour égayer votre semaine. Saurez-vous en trouver la fin?

PREMIÈRE HISTOIRE

À Saint-en-Arrière, il y a deux barbiers, Albert et Berthier. Albert a toujours les cheveux bien coupés, tandis que Berthier... Disons que ça fait dur. Tous les hommes de Saint-en-Arrière vont se faire couper les cheveux chez Albert ou Berthier, naturellement. On pratique l'achat local...

Et vous, si vous habitiez Saint-en-Arrière, chez quel barbier iriez-vous vous faire couper les cheveux?

DEUXIÈME HISTOIRE

À Saint-en-Arrière toujours, un cultivateur meurt et lègue à ses trois garçons, Charles, Daniel et Eusèbe, 17 vaches de race, en précisant que le plus vieux (Charles) devra en avoir la moitié, le deuxième (Daniel) le tiers et le petit dernier (Eusèbe) un neuvième. Les trois frères veulent bien respecter les volontés de leur père, mais ils ne savent pas le diable comment répartir l’héritage (par exemple, comment diviser 17 vaches de race par deux)… Ils vont donc demander conseil au maire du village, un nommé Fernand, et Fernand trouve tout de suite la solution à leur problème.

Comment le maire Fernand s’y est-il pris d'après vous?

TROISIÈME HISTOIRE

Deux chasseurs, Gérard et Honoré, reviennent à Saint-en-Arrière avec l’un 5 perdrix et l’autre 3 perdrix. En sortant du bois, ils rencontrent un voyageur affamé avec qui ils partagent leurs perdrix, et le voyageur, très content de son repas, leur laisse 8 belles piastres rondes - une petite fortune, à Saint-en-Arrière! Comment vont-ils se répartir cet argent? Gérard prétend avoir droit à 5 piastres, puisqu’il avait 5 perdrix. Mais Honoré prétend que la générosité du voyageur était une marque de gratitude et non un paiement. Alors il revendique la moitié de l’argent, soit quatre piastres rondes, étant entendu qu’il remboursera à son camarade la valeur de deux perdrix (disons un gros trente sous? Les perdrix sont abondantes dans la région!). Comme ils ne parviennent pas à se mettre d’accord, à la suggestion d'Honoré, ils ont recours au jugement du maire Fernand.

Quelle sera d'après vous la décision du maire?

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

11 réaction(s)
  • pour le barbier, j'irais voir Berthier car c'est lui qui doit couper les cheveux d'Albert
    Hélène - 2018-06-28 07:55
  • Pour les vaches de races, j'ai une théorie. On attend qu'une des vaches mette bas. Il y aura 18 vaches. 1/9 au plus jeune: 2, 1/2 au plus vieux:9 et 1/3 à l'autre: 6. Total: 17.
    Madeleine D. - 2018-06-28 12:56
  • Pour la 2e histoire, j'utiliserais les arrondis. Ou bien le chiffre 18.
    C'est à dire : 18/2 = 9 pour l'ainé; 18/3 = 6 pour Daniel et 18/9 = 2. Et 9+6+2 = 17 (ou 17/2 soit 8.5 arrondi à 9; 17/3 soit 5,7 et 17/9 soit 1,9).
    lu-ne - 2018-06-28 13:18
  • Bonsoir à vous,
    J'abonde dans le même sens qu'Hélène pour le barbier, c'est logique. Je suis également d'accord avec Madeleine d'attendre la naissance du veau pour répartir l'héritage. Pour ce qui est de la troisième histoire voici la décision du maire selon moi: Comme le maire Fernand me semble équitable dans ses décisions, il fera plaisir aux deux. Je prends pour acquis ici que trente sous est bien trente sous et non .25$. Honoré s'est engagé auprès de Gérard à lui rembourser .30$ pour deux perdrix, donc .15$ de la perdrix,il y à 8 perdrix donc 8 fois .15 = $ 1.20. Si je soustraie le prix des perdrix du huit dollars il reste $ 6.80. Je divise en deux le $6.80 ce qui fait $ 3.40 à ,chacun et ensuite on paie les perdrix aux personnes à raison de $ .15 chaque.Ce qui fait que Gérard recevra $ 4.75 et Honoré $ 3.85. Le total de $ 8.00 y est et tout le monde est content!
    Denis - 2018-06-28 23:03
  • Hélène et Denis ont raison: c'est Berthier qui est le "bon" barbier. Pour les vaches de race, non, pas tout à fait. En fait, aucune vache n'est grosse, donc pas de naissance prévue... Fernand a trouvé une autre manière de résoudre le problème. Ceci dit, votre idée était fort ingénieuse...

    Et pour les perdrix... Désolé, Denis. D'abord un "trente sous" était bien un 25 cents. Encore là, Fernand a trouvé une meilleure solution. Au fait, Fernand a pensé à quelque chose que vous avez peut-être oublié...
    Richard - 2018-06-30 08:21
  • Bonsoir,
    Après avoir discuté avec Fernand, je crois avoir trouvé la solution pour le partage. Tout réside dans les règles mathématiques de base. Il suffit de mettre la demi, le tiers et le neuvième sur un même dénominateur et ont fait le partage. Charles en aura donc 9, Daniel 6 et Eusèbe 2 ça fait bien 17 vaches.
    Denis - 2018-06-30 19:21
  • Pour les vaches, je m'essaie encore: Fernand leur prête une vache. Il y en a 18. Le reste, c'est la même solution: 1/2 au plus vieux:9, 1/3 au 2ième:6, 1/9ième au dernier:2. Total 17, et Fernand reprend sa vache.
    Madeleine D. - 2018-06-30 19:22
  • Madeleine à la bonne réponse. Un rusé, ce Fernand... Que fera-il-maintenant avec les perdrix? Bravo Mado!
    Richard - 2018-07-01 07:09
  • Pour le barbier, c’est sûr : c’est logique que Berthier soit le meilleur, bravo, mais moi je me suis dit qu’à Saint-En-Arrière, on doit pas mal se ficher d’avoir une couette de travers… J’irais chez le moins cher. ;o)
    Pour la fameuse histoire de perdrix, vous dites qu’on a oublié quelque chose, c’est peut-être cette histoire de partage. La solution n’est pas 5-3 comme le veut Gérard, ni 4-4 comme le veut Honoré, sinon on ne serait pas là à chercher. Reste la possibilité de 6-2 pour un total de 8 pièces rondes, mais je ne trouve rien pour l’expliquer. J’ai envie de tenter un truc. Juste pour voir. Ce serait bizarre, mais j’essaie quand même. Ils ont peut-être séparé les perdrix en morceaux pour que chacun ait le même nombre. Si on sépare chaque perdrix en 3, ça nous ferait 15 morceaux disponibles pour celles de Gérard et 9 pour celles d’Honoré. 15 + 9= 24 et 24 ça se partage très bien en 3. Donc,
    Gérard 5 X 3 =15 morceaux : 5 flancs, 10 cuisses,
    Honoré 3 X 3 = 9 morceaux : 3 flancs, 6 cuisses,
    Si Honoré avait donné 1 flanc au voyageur, il lui aurait resté pour lui 6 cuisses et 2 flancs, donc 8 morceaux.
    Pour que le voyageur ait aussi 8 morceaux avec ce qu’Honoré lui avait déjà donné, Gérard a dû lui en donner 7, donc 2 flancs et 5 cuisses additionnels. Le voyageur avait donc 3 flancs et 5 cuisses.
    Il restait à Gérard exactement la même chose que le voyageur: 3 flancs et 5 cuisses pour aussi un total de 8 morceaux. Honoré, lui, avec ses 2 flancs et 6 cuisses pour aussi 8 morceaux ne dit pas un mot : il était aux anges, car le maire Fernand le connaît bien pour avoir souvent chassé en sa compagnie et il sait qu’il préfère de beaucoup le goût des cuisses, donc le partage était équitable.
    À ce moment-là, si le maire Fernand y va avec l’idée de Gérard, plus de pièces à celui qui avait le plus donné de perdrix au voyageur, il pourrait aussi bien donner 7 pièces à Gérard, une seule à Honoré, car ça équivaudrait au nombre de morceaux que chacun a offerts au voyageur. Si c’est le cas, mon idée qu’Honoré aurait dû tenir ça mort et prendre les 3 pièces d’argent que Gérard voulait bien lui laisser si jamais c’est un peu dans ce genre-là que le maire Fernand a tranché.
    M. Thériault - 2018-07-01 19:47
  • Bravo M. Thériault, tu as trouvé! Il ne fallait pas oublier, d'abord, que les chasseurs n'ont pas donné TOUTES leurs perdrix au voyageur affamé, mais bien qu'ils ont PARTAGÉ... Ils ont donc mangé chacun un tiers de l'ensemble des oiseaux. Mais 8 se divise mal par 3... Alors ils ont fait des parts -et pour le reste tout s'est passé comme l'explique M. Thériault. Sauf qu'il n'était pas nécessaire de spécifier quels étaient les morceaux préférés de chacun... Je soupçonne M. Thériault de s'être beaucoup amusée à découper les volailles!
    Richard - 2018-07-02 08:34
  • De nouvelles énigmes demain... Qui vous rappelleront le bon vieux temps!
    Richard - 2018-07-04 18:47