Publicité

Le blogue de Richard Levesque

21 avril 2016 - 05:24

Les Mystères Lescope (2)

6 Commentaire(s)

… Et soudain on entendit un gémissement venant du bureau, puis le petit bruit d’une clé tournant lentement dans la serrure.  La porte s’ouvrit à peine et Didier Lescope apparut, livide, la bave aux lèvres.  Il tenait dans sa main droite une liasse de papiers.  Il fit un pas, tomba sur les genoux puis glissa doucement sur le sol.

Vanessa étouffa un cri.  Marion, sans même se lever de son fauteuil, demanda :

—Il est mort?

Robert restait immobile, comme tétanisé.  Thomas et Albert se précipitèrent d’un même élan et se penchèrent sur Lescope.  Thomas chercha le pouls, secoua la tête.

—Il est mort, confirma-t-il.  Empoisonné, j’en ai peur.

Pendant ce temps, Albert avait arraché de la main du gisant la liasse de papiers et lisait fébrilement, tournant les pages à toute allure.

—Extraordinaire, murmura-t-il.  On dirait une sorte de testament.  Il y a une page pour chacun de nous…

Sortant de sa torpeur, Robert intervint alors :

—Ne croyez-vous pas qu’il faudrait le porter sur un lit, je ne sais pas, et appeler la police?  Ça n’est pas normal, ce qui se passe ici.

Il y eut un lourd silence, soudain rompu par Marion :

—S’il est empoisonné, ça ne peut être que par le champagne.  Personne d’entre vous ne se sent mal?

À ces mots Vanessa étouffa un autre cri en portant la main à sa gorge.  Les trois hommes se regardèrent, puis Thomas courut se pencher sur un précieux vase chinois et vomit violemment.  Mais Robert les rassura bien vite :

—Si notre champagne avait été empoisonné, nous serions tous déjà morts.  Non, ou bien seule la coupe prise par Lescope était empoisonnée, ou bien c’est autre chose qui l’a tué.  Nous devrions fouiller le bureau…

—Attendez, dit Albert.  Je pense qu’avant de faire quoi que ce soit, il nous faudrait lire ensemble ces pages

—Portons au moins le corps sur le canapé qui est là, reprit Robert en désignant une élégante ottomane à demi dissimulée derrière un luxueux paravent japonais.

Joignant le geste à la parole, il glissa ses mains sous les épaules de Lescope tandis que Thomas le prenait par les pieds.  Ils allèrent l’étendre sur le canapé et Robert, dépliant un plaid trouvé sur l’ottomane, en couvrit le corps.

—Ainsi, nous n’aurons pas l’impression qu’il nous espionne encore, murmura-t-il.  Puis il vint rejoindre les autres.

Aussitôt Vanessa glissa son bras sous celui de son mari.  Elle tremblait comme une feuille.  Robert la serra contre lui et murmura :

—Il nous a fait assez de mal comme ça.  Maintenant qu’il s’arrange avec l’enfer.

Pendant toute cette scène, Albert était resté planté au milieu du hall, les yeux rivés sur les papiers qu’il avait qualifiés de « testament ».  Les quatre autres s’approchèrent et Marion tendit la main.

—On peut voir? demanda-t-elle.

—Je vais lire ce que je peux, répondit Albert d’une voix sourde.  Mais…

Je m’arrête ici, avides lecteurs.  Et je pose la question :  qu’y a-t-il donc sur ces fameuses pages?  Essayez de l’imaginer, et faites-nous part de vos hypothèses.  À LA SEMAINE PROCHAINE POUR LA SUITE!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

6 réaction(s)
  • Vous êtes cruel. On a à peine le temps de rentrer dans l'histoire qu'elle est déjà finie -à suivre, plutôt. Pour ma part, je suppose qu'il aura légué à chacun et chacune ce que ceux-ci ont toujours attendu de lui, soit de l'argent, ou de l'attention, ou de la reconnaissance. Toutefois, ce qui m'intrigue le plus, c'est : comment est-il mort? Pire : est-il vraiment mort?
    Yoann - 2016-04-21 08:44
  • Bonnes questions! Y aura-t-il des réponses (au moins des hypothèses) avant la semaine prochaine?
    Richard - 2016-04-21 12:27
  • Comme Yoann, j’ai un sérieux doute sur la mort de Lescope. Je doute pas mal des compétences du « docteur Thomas » pour le constat de décès. Et le fait qu’ils n’appellent pas la police et le déplace seulement sur le canapé, ça permet de le ramener plus tard.
    J’ai aussi pensé qu’il y avait quelqu’un d’autre dans le bureau, ça expliquerait qu’il ait fermé à clef. Je continue de penser qu’il n’est pas impossible qu’il y ait un complice dans le portrait.
    Pour le testament, il a attiré certains d’entre eux à cette réception par l’attrait de bijoux, de timbres et d’autres parce qu’ils n’avaient pas intérêt à lui déplaire. Je pense qu’il doit y avoir des révélations sur chacun qui sont inconnues des autres et qui vont mettre la discorde dans le reste du groupe. Il doit tous les tenir par quelque chose…
    J’ai hâte de voir la tournure que ça va prendre.
    Toi Annie, c’était quoi l’idée tordue que tu avais? Ça me chicote.

    M. Thériault - 2016-04-22 11:45
  • @M. Thériault: je pense qu'il s'est suicidé et qu'il l'a fait dans ce contexte pour les faire accuser, tous autant qu'ils sont, mais comme je ne "vois" pas les choses comme vous tous (on l'a constaté dans le texte qu'on avait fait toutes les deux il y a quelques années...) j'ai de sérieux doutes sur ma suspicion.

    Par contre, ce dont je suis certaine: 1) je suis 100% d'accord avec vous quant au contenu des documents, 2) ils auraient d'abord dû appeler la police. Le fait qu'ils ne l'aient pas fait me fait penser qu'ils ont tous un petit quelque chose à se reprocher ... et surtout, 3) ne pas toucher au "corps". Ils viennent de contaminer la scène du crime!

    Lorsque le dernier texte aura été publié, je copie/collerai tous les textes pour me faire une vision globale de l'histoire et là, j'espère que je "verrai" ce que tout le monde aura sûrement trouvé en cours de route. Ce n'est vraiment pas pratique d'être auditive, sauf pour faire 3-4 choses en même temps!...

    Bonne semaine à tous.
    Annie - 2016-04-23 10:38
  • Mort, pas mort, meurtre, suicide... Au fait, s'agissait-il bien de Lescope ou d'un sosie? Et puis... Y a-t-il quelqu'un d'autre dans le manoir? Pourquoi, en effet, ne pas appeler la police? Pourquoi ne pas sortir de là très vite? Que de questions! Peut-être y aura-t-il quelques réponses à ces légitimes questions la semaine prochaine?
    Richard - 2016-04-24 06:28
  • Mort ou vivant, d’après moi c’est bien Lescope. Je ne crois pas trop à la thèse du sosie. Des sosies peuvent se ressembler comme 2 gouttes d’eau, mais il y a aussi la grandeur, la gestuelle, la voix… Ces gens connaissent tous très bien Lescope, il a dû aller les accueillir, donc ils sont avec lui depuis un bon moment, et personne n’a fait allusion à quoi que ce soit. Je ne pense pas qu’il ait pu tous les leurrer ainsi. Et si c'était un jumeau, ses ex seraient au courant. Je continue de penser que c'est bien Lescope qui est sur le divan et que c’est une machination. Et je peux vous dire que j’aimerais bien être un p’tit oiseau pour aller jeter un œil dans le bureau…. Vivement jeudi.
    M. Thériault - 2016-04-26 08:32