Publicité

Le blogue de Richard Levesque

10 mars 2016 - 05:42

Rien

11 Commentaire(s)

Je ne sais pas quoi vous dire…  Je manque d’inspiration.  Allez-vous m’en vouloir?  Pas d’énigme cette semaine, pas de conte, pas de « billet d’humeur », pas de pensées plus ou moins profondes, pas de commentaires plus ou moins poétiques.

Rien.
Le vide.
La page blanche, ou plutôt l’écran blanc.  Je suis sans voix, ou plutôt sans mots.
Je pourrais faire comme Radio-Canada : sortir des boules à mites un de mes vieux textes publié en 2011 ou 2013.  Une « reprise », comme ils disent élégamment.  Qui sait, vous l’auriez peut-être relu avec plaisir.  Même avec nostalgie, peut-être.  Auriez-vous pensé :  « Tiens, Levesque écrivait de belles choses, dans ce temps-là »…
Je ne sais pas quoi vous dire.  Est-ce la fatigue, est-ce ce moment étrange entre la fin de l’hiver et le début du printemps?  Je me sens vidé, mais en même temps fébrile.  Je me sens comme un arbre qui dégèle, qui sait que la sève va recommencer à monter…
Ouais!  Savez-vous, avec tout ça, il m’aura fallu une grande page pour vous dire que je n’ai rien à dire.
Allez-vous m’en vouloir?

À bien y penser, je pourrais au moins vous proposer une petite charade :

Mon premier accroche,
Mon deuxième s’exprime avec force,
Mon dernier fait inutilement le fier.
On ne le dirait pas selon ce qui précède, mais je suis mon tout.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

11 réaction(s)
  • Encore une fois le webmestre François a réussi à trouver une image aussi amusante que pertinente pour illustrer ce texte pourtant vide... Chapeau, François!
    Richard - 2016-03-10 06:14
  • Qui serions-nous de vous en vouloir? Je me sens comme un parasite, qui profite de vos pensées, qui vous fait travailler pour nous "pondre" des énigmes qui me feront presque m'arracher les cheveux ou au mieux qui me donneront des maux de tête tellement elles sont compliquées, qui profite de vos mots en lisant vos histoires. Alors non. Je ne vous en voudrai pas et je vous souhaite une bonne semaine.

    Quant à l'énigme:
    Mon premier accroche: sac
    Mon deuxième s’exprime avec force: crie
    Mon dernier fait inutilement le fier: paon
    On ne le dirait pas selon ce qui précède, mais je suis mon tout: un sacripant? Non, je ne vous crois pas!
    Annie - 2016-03-10 07:40
  • @Annie: je suis époustouflé par ta réponse... Que je trouve tout à fait pertinente... Mais qui n'est pas la bonne! Au fait, je suis sans doute un sacripant, mais il faut croire que je suis aussi autre chose. En passant, je suis sûr que M. Thériault et d'autres trouveront que ta réponse DEVRAIT être la bonne!...
    Richard - 2016-03-10 09:34
  • Ce n'est pas la bonne réponse alors ça ne vaut pas la peine d'être la bonne réponse. Je retourne plancher! Comment on dit ça déjà? 100 fois sur le métier du remettras ton ouvrage... Je pouvais bien ne pas vous croire...
    Annie - 2016-03-10 09:57
  • Ce n'est pas facile de pondre un texte à chaque semaine. Encore moins des énigmes, tout en sachant que celles-ci sont attendues de pied ferme par des lecteurs/trices assidu(e)s !
    J'ai moi-même tenté de faire un blog avec mes dessins, je n'ai pas réussi à me motiver suffisamment pour y donner suite. Je compatis donc à votre vide créatif, bien que pour quelqu'un en panne d'inspiration, je vous ai trouvé pas mal loquace et ingénieux avec l'énigme (que je n'ai pas trouvée, et c'est vrai que la proposition d'Annie était intéressante)... ;)
    Yoann - 2016-03-10 12:08
  • @Annie: en fait, Boileau a dit: "Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, Polissez-le sans cesse et le repolissez"... Je ne sais pas pourquoi on a fini par dire "cent fois". Un autre essai, Annie?
    Richard - 2016-03-10 12:25
  • Ce n'est pas rien, je trouve. C'est une belle description de comment peut se présenter un vide...
    Annie m'a bien fait rire avec sa réponse et je me dis que ça va être drôlement difficile de trouver mieux que ce qu'elle a déjà trouvé...d'autant plus que ça concordait parfaitement et pourtant ce n'était pas la bonne réponse. ;o)
    @tous: Mon idée qu'il va falloir jouer avec les synonymes pour mettre le doigt sur le mot exact...;o))héhé
    M. Thériault - 2016-03-10 13:46
  • @M. Levesque: ça ne va pas bien pour nous! Nous sommes lundi midi et aucun de nous ne semble avoir trouvé la solution. Pouvons-nous espérer un indice sous peu?
    Annie - 2016-03-14 12:44
  • @Annie: votre consœur M. Thériault a trouvé la solution, mais comme je suis chanceux, elle a eu des problèmes pour l'envoyer dans les commentaires...
    Richard - 2016-03-14 16:14
  • Et la réponse est?
    Annie - 2016-03-15 07:21
  • La réponse est: ET, mon premier accroche, ou relie... CRIE, mon deuxième s'exprime avec force. VAIN, mon troisième fait inutilement le fier. Malgré la " page blanche", je suis un écrivain. Un sacripant d'écrivain!
    Richard - 2016-03-15 20:32