Publicité

Le blogue de Richard Levesque

10 septembre 2015 - 08:37

Le BUSHIDO, code des samouraïs

10 Commentaire(s)

Nous sommes en campagne électorale, je le répète.  La semaine dernière nous avons parlé du rire et de la politique.  Redevenons sérieux!  Quelles qualités devrait posséder celui ou celle qui veut consacrer sa vie au service de ses contemporains?  Vaste question!  

Pour y répondre, je vous propose ici le résumé d’un article de GÉOHISTOIRE, cahier pédagogique No 22, pages 114-115.  Bien entendu, personne ne va demander aux hommes et aux femmes qui « se présentent » de devenir de farouches guerriers.  Mais la politique n’étant, selon Clausewitz, que « la continuation de la guerre par d’autres moyens », est-ce qu’on ne devrait pas exiger de nos élus autant que ce que le Bushido exigeait des samouraïs?

Voyons donc brièvement :

INTÉGRITÉ :  Elle consiste à accomplir sans flancher ce que l’on croit juste, à suivre avec rectitude la ligne du devoir sans jamais s’en écarter.  Elle est « le pouvoir de prendre, sans faiblir, une décision dictée par la raison ».  L’intégrité exige un courage et une volonté sans faille, et une grande fidélité à son engagement et à son idéal.

COURAGE:  « Le courage est de faire ce qui est juste », disait Confucius.  Ne pas faire ce qui est juste est donc une preuve de lâcheté.  Mais attention : courageux ne veut pas dire tête brûlée.  Risquer aveuglément n’est pas de la bravoure.

BIENVEILLANCE:  faire preuve de compassion, c’est-à-dire être attentif à son prochain, montrer de l’attention et de l’indulgence, savoir calmer les esprits et porter assistance…  Mais aussi être sensible aux arts.  (Les grands samouraïs écrivaient de la poésie et pratiquaient la calligraphie).

RESPECT:  On pourrait aussi parler de politesse, de courtoisie.  Cette vertu consiste à tenir compte des sentiments d’autrui, en se montrant poli, prévenant et pudique.  C’est une façon de reconnaître la valeur humaine de son interlocuteur, une marque de civilisation, mais aussi une forme de maîtrise de soi.

HONNEUR:  Toujours garder l’estime de soi et le sens de l’honneur, veiller à conserver intacte sa réputation.  Comme le dit Inazo Nitobe :  « Le déshonneur est pareil à une cicatrice sur un arbre que le temps, au lieu d’effacer, agrandit tous les jours ».

LOYAUTÉ:  Être là pour servir.  Se conduire en fils et en sujet fidèle, même dans la pire adversité.

SINCÉRITÉ:  Le mensonge et l’ambiguïté sont des lâchetés.  Parole doit valoir engagement.


Voilà.  Qu’en pensez-vous, fidèles lecteurs?


Au fait, tout ceci est bien sérieux.  Que diriez-vous d’une charade ou deux?

EN PREMIER
On roule sur mon troisième, mon deuxième est comme un ver et cela se dit mieux que mon premier.  Quant à mon tout, c’est le sujet du jour.

EN SECOND
Mon premier est la moitié d’un besoin, mon deuxième est un pays allemand, mes deux autres vous demandent la bonne humeur, et mon tout s’effeuille comme une marguerite!

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

10 réaction(s)
  • M. Levesque, c'est vraiment trop facile:
    EN PREMIER
    On roule sur mon troisième: rail
    mon deuxième est comme un ver: mou
    et "cela" se dit mieux que mon premier: ça

    Quant à mon tout, c’est le sujet du jour: samouraï
    Annie - 2015-09-10 12:42
  • Je cherchais avec "nu" comme un ver, c'est pour ça que je ne trouvais pas....
    Yoann - 2015-09-10 15:39
  • La moitié d'un caca : ca
    Pays en allemand : land
    Nous demandent la bonne humeur : riez
    Le calendrier s'effeuille comme la marguerite!

    Cat - 2015-09-10 15:45
  • Bon! On m'a abondamment accusé d'être tordu, et maintenant on me trouve trop facile! Mais il est vrai que mon "samouraï" était assez évident. Je me console en pensant que cette fois je n'ai pas coûté cher en aspirines, n'est-ce pas, Annie?
    Richard - 2015-09-10 15:51
  • Bon, et voici Cat qui trouve l'autre... Décidément, la prochaine fois j'essaierai de redevenir tordu! En tout cas bravo à vous...

    Maintenant il faudra me dire ce vous pensez du Bushido...
    Richard - 2015-09-10 16:38
  • Ne vous en faites par M. Levesque, un jour je dirai "trop facile" et je me tromperai et là, je l'aurai dans les dents et vous pourrez rigoler... On en profite quand elles sont faciles, ça compense et effectivement, pas de Tylenol ce matin, en tout cas, pas à cause de vos énigmes! Bravo, Cat! Je ne la voyais pas du tout, celle-là.
    Annie - 2015-09-10 21:44
  • Pour répondre au texte, je dirais que c'est déjà très difficile de rencontrer une personne ayant toutes ces qualités. Mais si en plus il fallait qu'elle ait envie de faire de la politique, les chances d'en trouver une dans un parti s'amenuisent !
    Et puis, histoire de continuer mon pessimisme, je ne pense pas que la population veuille un(e) individu(e) de ce genre, mais plutôt quelqu'un qui va promettre des emplois, de l'argent, même si on sait qu'il ne tiendra pas ses promesses...
    Yoann - 2015-09-11 07:45
  • Pour commencer, je dirais l’intégrité à n’en pas douter. Il est essentiel de faire passer les intérêts du peuple avant les siens. Je trouve que ça va un peu dans le sens de l’honneur, car si tu es intègre tu es aussi une personne d’honneur; donc pour moi, ça engloberait également la sincérité. Tu ne peux pas mentir à tour de bras si tu es une personne intègre, tu en es incapable.
    J’ajouterais l’effort, une grande écoute et la persévérance.
    Mais on dit parfois qu’on a autant de défauts que de qualités, alors là, ça ferait peur. ;o)
    Et je me dis que cette personne, si parfaite soit-elle, confrontée au milieu de la politique aurait besoin d’une bonne dose de discipline personnelle pour ne pas se laisser corrompre.
    Ne dit-on pas que qui s’y frotte s’y pique?
    M. Thériault - 2015-09-11 16:05
  • Est-ce que ce sont des qualités qu'une personne peut posséder toutes ? Je les vois plutôt comme un idéal vers lequel tendre, en se pardonnant de ne pas toujours y arriver. Bien qu'ils aient été créés pour la guerre, je trouve qu'ils s'appliquent à toute la vie. Je les lis et je pense à mon travail, à mes enfants, à toutes les fois où adopter la bonne attitude demande un effort quasi surhumain. Et je me rassure : si c'était facile, on ne l'exigerait pas des samouraïs !
    Cat - 2015-09-12 01:46
  • Effectivement, une personne qui posséderait toutes ces qualités doit être difficile à dénicher. Seulement comme je suis assez idéaliste, j'ai tendance à penser que celui ou celle qui aspire à servir son peuple et son pays devrait faire partie des meilleurs. Mais je suis assez réaliste pour savoir que bien peu ont « le pouvoir de prendre, sans faiblir, une décision dictée par la raison ». J'ai bien peur que certaines décisions politiques sont prises en fonction du dernier sondage!
    Richard - 2015-09-12 17:09