Publicité

Le blogue de Richard Levesque

9 juillet 2015 - 06:00

Insolubles?

14 Commentaire(s)

Ah!  Il existe donc des mystères insolubles…  même pour vous qui êtes légion, malins lecteurs.  Ainsi, sur mes sept problèmes de la semaine dernière, il en reste quatre que vous n’avez pas résolus…  du moins pas encore.  Je les rappelle ici, avec un indice pour chacun.

CHARADE (Vous l’êtes peut-être, ou je le suis…)
Mon premier entend mal,
Mon deuxième fait mal,
Mon troisième s'en moque,
Mon quatrième se couche,
Et mon cinquième aurait plus de goût s'il avait un accent.
Quant à mon tout, j'en désespère!
 
PHRASE UN (Nous l’avons sous les yeux chaque jour…)
Je suis une jumelle.  On ne m’emploie guère pour mes premiers, surtout s’ils sont petits.  Pour me fabriquer, il a peut-être fallu ma deuxième?  Quant à ma dernière, elle n’en finit plus!
 
PHRASE DEUX (Ce fut aussi un compagnon fort bienvenu…)
Commencé par une trahison et fini par un chiffre (qui peut être double), mon tout est une fin ou un début, selon l’époque.

IMAGE DEUX (Elle en a entendu, des sifflets !)

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

14 réaction(s)
  • Je pense que j’ai une chance de l’avoir cette fois avec votre indice…

    Mon premier entend mal : Hein?
    Mon deuxième fait mal : Corps
    Mon troisième s'en moque : Rit
    Mon quatrième se couche : Gît
    Et mon cinquième aurait plus de goût s'il avait un accent : Ble, blé
    Quant à mon tout, j'en désespère! INCORRIGIBLE

    M. Thériault - 2015-07-10 11:21
  • @M. Thériault: Ben oui, tu l'as, enfin! Tu le mérites, car tu as travaillé fort la semaine dernière... Juste une petite chose: ce qui fait mal: le cor (au pied), simplement, pas tout le corps, j'espère.
    Bravo! Et peut-être que mes trois autres mystères paraîtront maintenant plus faciles..
    Richard - 2015-07-10 12:22
  • M. Thériault, vous êtes géniale! J'espère que c'est la bonne réponse, comme ça je ne me casserai plus la tête.
    Annie - 2015-07-10 12:51
  • Trois fois BRAVO M. Thériault. Tu viens de nous enlever une épine du pied. Cette sacrée charade me rendait folle.... Bravo à l'incorrigible Richard ... Il va sûrement nous en concocter d'autres aussi difficiles et, incorrigibles comme nous sommes, nous embarquerons dans son jeu...
    Madeleine D. - 2015-07-10 17:42
  • J’essaie un truc pour la phrase 2. On verra bien ce que ça donne.
    Pour la trahison, on dit vendre quelqu’un dans le sens de le dénoncer pour de l’argent. Le compagnon fort bienvenu de l’indice pourrait être le Vendredi de Robinson Crusoé.
    Dans la religion catholique, le vendredi saint marque la fin de la vie de Jésus. Et le jour sacré des musulmans correspond au jour où l'homme et la femme (Adam et Ève) apparaissent dans le récit de la Genèse soit le sixième en commençant à compter par le dimanche, soit le vendredi. Ça expliquerait la fin et le début de l’énigme. Pour le chiffre, j’ai pas vraiment d’explication. Dix pour le di de vendredi. Un chiffre qui peut être double. 10. On a le 1 et le 0, c’est double… Non?
    En tout cas, peu importe, je trouve que c’est un bel essai. ;o)
    M. Thériault - 2015-07-11 11:22
  • Si c’était bel et bien « Vendredi » la réponse, ce serait plutôt le di en y repensant pour la deuxième syllabe.
    Du grec ancien δι-, di- (« deux » ou « double ») Là ça marcherait mieux, je pense.
    M. Thériault - 2015-07-11 17:23
  • Bravo M. Thériault! Encore dans le mille...
    Richard - 2015-07-11 20:57
  • Qu'est-ce qui reste? La phrase un et l'image deux... Pour cette dernière, j'ajoute un indice: elle n'est pas seule. Elles sont deux... Et puis, il faut toujours lever un peu les yeux quand on veut voir des étoiles!
    Richard - 2015-07-13 08:18
  • On ne perd rien à essayer...
    Phrase Un
    Je suis une jumelle et nous l'avons sous les yeux chaque jour :la poivrière,jumelle de la salière, pour ceux qui la laissent sur le comptoir.
    On ne l'utilise guère pour les petits pois.
    Pour la fabriquer, il a peut-être fallu utiliser une vrille.
    Et l'ère étant une période de temps qui commence à un point défini...et n'en finit plus, en tout cas pour l'ère actuelle dont la fin n'est pas définie.
    Pois-vrille-ère
    ??
    Cat - 2015-07-13 15:48
  • Bravo Cat, tu l'as tout à fait bien décortiquée! J'avais une autre façon de la présenter: mon tout contient mon début, et ma fin est proche (poivre, hier).
    Ne reste que l'étoile...
    Richard - 2015-07-13 19:10
  • Super géniales, M. Thériault et Cat! Bravo!
    Annie - 2015-07-14 08:37
  • BRAVO, 3 fois BRAVO....On va pouvoir se reposer un peu ...
    Madeleine D. - 2015-07-14 11:11
  • Ah oui, bravo. Ce n'était pas la plus facile! J'aurais eu des indices supplémentaires et je serais quand même restée dans le néant... ;o)
    J'ai hâte de lire la page de jeudi!
    M. Thériault - 2015-07-14 14:30
  • Il ne reste que jusqu'à ce soir pour identifier l'emplacement de mon étoile... Sinon je devrai vous donner la réponse demain!

    Il faut savoir prendre le train en marche...
    Richard - 2015-07-15 09:17