Publicité

Le blogue de Richard Levesque

9 octobre 2014 - 07:58

Des solutions en forme d’énigmes…

29 Commentaire(s)

Note préliminaire :  si vous lisez ce blogue pour la première fois, allez d’abord voir le texte de la semaine dernière, intitulé Juste un petit milliard…  et d’autres mystères.

Pour mes fidèles lecteurs : il me reste donc deux énigmes non résolues, et pourtant vous avez eu deux semaines pour les résoudre.  Que faire?  Vous donner les réponses?  Ce serait certes la solution de facilité.  Trop facile, justement.  Les remettre en ligne sans plus, en espérant que vous trouviez la lumière en cette troisième semaine?  Ce ne serait plus drôle.  Il paraît qu’Annie a liquidé sa provision d’aspirines, que M. Thériault n’a presque plus de cheveux et que Madeleine D. perd son légendaire sourire…  Sans compter tous les Yoann, Vincent, Valérie, Nic et autres Olivier de ce monde qui se rongent les ongles.

Bon, alors que faire?  J’ai pensé prolonger le plaisir en vous aidant à trouver les réponses, mais pas gratuitement.  Il va vous falloir travailler un peu, quand même!

Voici donc de nouvelles charades; si vous les résolvez, vous trouverez automatiquement les réponses de celles qui vous ont résisté.

Rappelons d’abord la première :

A

Quand vous faites mon tout, vous faites mon premier.
Si vous avez de mon second, c’est que vous avez reçu mon premier.

Je la reformule de la façon suivante :

A-1

Mon premier est un fleuve cher à Poutine,
Mon deuxième est une flûte oblique ou un maréchal sans peur.
Mon tout est un mot fréquent lors des téléthons.

Maintenant la deuxième :

B

Mon premier peut faire mal ou bien chanter.
Mon deuxième est un éclat (peut-être jaune?).
Mon troisième fréquente des génies.
Mon tout tient le milieu de la scène.

Sera-t-elle plus facile ainsi :

B-1

Mon premier peut être d’armée ou d’harmonie,
Mon deuxième est indispensable à la cuisine espagnole,
Ma troisième peut être au logis ou dans la neige.
Quand on parle de mon tout, on pense aux Grecs, aux grands airs ou aux petits rats.



 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

29 réaction(s)
  • Hahaha! Je crois que c'est pire ! Moi qui n'ai plus d'ongles....
    Yoann - 2014-10-09 09:01
  • Mon premier est un fleuve cher à Poutine : Don
    Mon deuxième est une flûte oblique ou un maréchal sans peur. Ney
    Mon tout est un mot fréquent lors des téléthons. Donnez
    Bon, on l’aura pas volé!!
    M. Thériault - 2014-10-09 11:03
  • @M. Thériault: bien, enfin! Maintenant, reprenons les termes de À: quand vous donnez vous faites un don. Si vous avez du nez, c'est que vous avez reçu un don. Facile, n'est-ce pas? Pour ma part je préférais À à À-1...
    Richard - 2014-10-09 12:24
  • Aaaah.... si on DONNE, on fait un DON, et on a du NEZ... j'en étais loin.
    Yoann - 2014-10-09 13:11
  • Mon premier peut être d’armée ou d’harmonie: cor
    Mon premier peut faire mal (cors au pied) ou bien chanter (corps?).

    Pour le reste, je donne ma langue au chat! J'espère que quelqu'un, si mon mot est le bon, rattrapera le chose.
    Annie - 2014-10-09 20:10
  • Corps... Cor... C'est pas bête, ça.
    Pour ce qui est indispensable à la cuisine espagnole, euh... étant d'origine espagnole, je dirais : huile d'olive, poivrons, tomates :)
    Quant au reste... je vois pas :(
    Yoann - 2014-10-10 08:45
  • Si ça continue de même, c’est bien vrai que ma tignasse en aura pris un méchant coup!!
    Les p’tits rats, ce sont des danseurs d’opéra, les grands airs d’opéra, le tout c’est relié à l’opéra, je suis presque certaine. Peut-être un opéra populaire….
    Pour la cuisine espagnole, je n’y connais rien. Et l’éclat, je ne vois pas non plus le lien.
    Pour le deuxième, moi j’avais pensé à fée : fée du logis : l’imagination, fée des neiges : le rosier. Et fréquente des génies, ça aurait pu aussi être une fée pour les génies des contes de fée.
    Mais je ne vois toujours pas. Si ça peut mettre la puce à l’oreille de quelqu’un, tant mieux. (la puce, pas le rat!)Alors, à nous tous, on tient quelque chose ou pas?
    M. Thériault - 2014-10-10 10:32
  • @Yoann: ail?
    Annie - 2014-10-10 10:37
  • Richard, je n'ai pas perdu le sourire, mais, ça s'en vient. Je ne m'arrache pas les cheveux comme M.Thériault, ne me ronge pas les ongles comme Yoann, mais je me ronge plutôt les sangs et, je ne trouve rien. Je suis frustrée........J'ai trouvé mon Waterloo....
    Madeleine D. - 2014-10-10 11:38
  • Ouin, j’étais pas mal dans la lune là. L’imagination, c’est la folle du logis, pas la fée. Pas grave, la fée du logis, ça exite aussi… et ça peut quand même être ça.
    M. Thériault - 2014-10-10 11:52
  • @annie : Ail ail ail, va-t-on trouver ? ;)
    Qui fréquente les génies... une lampe ? Mais que ferait-elle dans la neige ?
    Yoann - 2014-10-10 12:51
  • Oh ! "indispensable à la cuisine espagnole", ne serait-ce pas plutôt "à un plat espagnol en particulier" ? Le safran que l'on met dans la paella ? Il est jaune...
    Mais bon, cor, safran, lampe, je vois pas ce que ça vient faire au milieu de la scène !
    Yoann - 2014-10-10 15:39
  • Celle-là, M. Levesque, vous êtes allé la chercher vraiment loin. Mon vocabulaire ne comprenait pas ce mot, si c'est le bon:

    Mon premier peut être d’armée ou d’harmonie: cor
    Mon deuxième est indispensable à la cuisine espagnole: riz
    Ma troisième peut être au logis ou dans la neige: fée (merci M. Thériault)
    Quand on parle de mon tout, on pense aux Grecs (Chef de chœur, dans le théâtre grec ou les jeux choraux qui s’en inspirent), aux grands airs ou aux petits rats (jeunes élèves de l'école de danse): Coryphée (Le coryphée est le chef de chœur dans la tragédie et la comédie grecque antiques . Il se situe au milieu de la scène...)
    Annie - 2014-10-10 16:29
  • Bravo Annie, qui marque le but sur des passes de M. Thériault, Yoann etc. La réponse est bien CORYPHÉE... Pour Yoann: quand je dis que le riz est indispensable à la cuisine espagnole, je pense bien sûr à la paella, dans laquelle le riz est l'aliment de base.

    Beaux efforts, tout le monde!

    P.S. Pour la charade originale, l'éclat (parfois jaune) était bien sûr "Hi!", un éclat de rire... Il me semble que M. Thériault avait trouvé, mais personne ne s'y est accroché.
    Richard - 2014-10-10 20:07

  • Wow! Annie, un gros bravo! Jamais, au grand jamais, je n’aurais fini par la trouver celle-là, j’en suis absolument certaine!!! M. LEvesque, une sacrée chance que c’était une forme de solution… sinon on en aurait mangé une méchante claque pour les suivantes!!
    Ah oui! Faut pas que j’oublie de dire un gros à merci Annie, tu auras réussi à m’épargner quelques couettes finalement… Mais falloir attendre que les autres repoussent ;o)) On attend les prochaines… ;o))
    M. Thériault - 2014-10-10 21:04
  • Pour vous amuser encore un peu:

    Mon premier commence un négoce,
    Mon deuxième commence une sonnerie,
    Mon troisième finit un malfaiteur.
    Mon tout fut parfois considéré comme néfaste.
    Richard - 2014-10-10 21:22
  • Coryphée... eeeeh bé, je risquais pas de trouver. Bravo Annie.
    Qu'est-ce qui peut "finir un malfaiteur", maintenant ?

    Yoann - 2014-10-11 08:38
  • BRAVO Annie et surtout MERCI. Je vais bien dormir ce soir...
    Et toi Richard, avoue qu'elle était tordue celle-là! Et, en plus,tu en remets en nous proposant une nouvelle charade. Laisse-nous prendre un peu de repos !!!! Laisse au moins les cheveux de M.Thériault repousser Ah ah ah.....Farce à part, MERCI Richard de permettre à nos petites cellules grises de tenir la forme....
    Madeleine D. - 2014-10-11 12:28
  • Je tente une solution "raccourcie", de facilité. Il y a maintenant 2 semaines qu'on se casse la tête tous et toutes, là j'y vais avec mon pif:

    Mon premier commence un négoce: ?
    Mon deuxième commence une sonnerie: son
    Mon troisième finit un malfaiteur: eur
    Mon tout fut parfois considéré comme néfaste: j'aurais dit "déshonneur" mais le "dé" ne cadre pas. Bof, c'est un tout petit début... Quelqu'un a quelque chose de mieux?
    Annie - 2014-10-11 16:07
  • @Annie: j'étais dans le même raisonnement que toi, mais rien ne cadrait...
    Yoann - 2014-10-12 08:19
  • Y a pour la sonnerie que j’allais plus vers un air… Après tout, les sonneries sur les cellulaires commencent plus par des airs maintenant. Et pour la troisième, après être passé par la taule et la mort, j’ai fait comme toi et gardé le teur. J’ai essayé de ploguer ça avec « déserteur » pour le tout ce qui aurait pu être considéré comme étant néfaste dans le temps de la guerre, mais avec le négoce, mon dé ne colle pas plus que le tien. Voilà où j’en étais. Tu continues d’avancer ou pas?
    M. Thériault - 2014-10-12 14:31
  • @M. Thériault: Je suis complètement bloquée. Ce qui me donne la migraine, c'est que si on garde le "teur" ou le "eur" pour le 3e, il serait normal de prendre les mêmes choses pour les 2 autres étant donné que M. Levesque les énonce de la même manière mais le mauzus de "négoce" me donne des cheveux blancs. Quel mot pourrait commencer par "ne" ou tout simplement "n"?

    Si on essaie l'autre manière: le négoce c'est du commerce. Qu'est-ce qui commence un commerce, un bien, de l'or? Admettons de l'or. Pour le deuxième, si on garde votre "air", on a un horaire mais pour ce qui finit un malfaiteur, sauf la prison, je ne vois pas...
    Annie - 2014-10-12 20:40
  • Sais-tu Annie, je commence à penser que nous ne sommes pas dans la bonne direction avec nos lettres. Je ne vois pas où ça nous conduit.
    Pour le négoce, ce sont les opérations du commerçant. Donc, je serais plus terre à terre que toi, avant d’opérer un commerce, ça prend un marchand, un local, un produit, des achats, des prix, pour en arriver à la vente.
    Mais là, je me dis que je devrais peut-être attendre la deuxième charade plus explicative… ;o)
    M. Thériault - 2014-10-13 10:44
  • Qui a dit qu'il y aurait une deuxième charade "plus explicative"?
    Richard - 2014-10-13 11:53
  • Voici, pour ma première fois ici. Je me suis bien amusée à essayer de solutionner les charades précédentes, mais il y avait plus habile et plus rapide que moi. Je vois que j'ai ma chance, alors je me lance!

    Mon premier commence un négoce: prix
    Mon deuxième commence une sonnerie: S
    Mon troisième finit un malfaiteur: eur
    Mon tout fut parfois considéré comme néfaste: priseur



    Christine - 2014-10-13 16:11
  • @ Christine: bienvenue dans le cercle! Belle tentative, mais non, ce n'est pas "priseur". Un autre essai?
    Richard - 2014-10-13 20:13
  • Je vais en essayer une aussi mais j'ai peu d’espoir.
    Mon premier commence un négoce : Prix
    Mon deuxième commence une sonnerie : Son (le son de annie)
    Mon troisième finit un malfaiteur : Nier
    Mon tout fut parfois considéré comme néfaste : Prisonnier
    M.Thériault - 2014-10-14 12:16
  • @M. Thériault: Non. Encore une fois, c'est bien pensé, mais ce n'est pas ça!
    Richard - 2014-10-14 20:17
  • @tous: la réponse à la charade demain matin. Il vous reste une dernière chance de trouver ce soir...
    Richard - 2014-10-15 17:17