Publicité

Le blogue de Richard Levesque

11 septembre 2014 - 10:30

Priorité maritime

23 Commentaire(s)

L'histoire suivante est véridique.  Ceux qui veulent vérifier peuvent s'adresser aux Affaires maritimes canadiennes : l'incident s'est passé en Octobre 1995.


Le porte-avion nucléaire USS Abraham Lincoln
 
Voici la transcription intégrale d'une communication radio entre un bateau de la US Navy et les autorités canadiennes au large de Terre-Neuve.
 
Américains :
—Veuillez vous dérouter de 15 degrés Nord pour éviter une collision. À vous.
 
Canadiens :
—Veuillez plutôt vous dérouter de 15 degrés Sud pour éviter une collision. À vous.
 
Américains :
—Ici le capitaine d'un navire des forces navales américaines. Je répète : veuillez modifier votre course. À vous.
 
Canadiens :
—Non, veuillez dérouter, je vous prie. À vous.
 
Américains :
—Ici c'est le porte avions USS Lincoln, le second navire en importance de la flotte navale des États-Unis d'Amérique. Nous sommes accompagnés par 3 destroyers, 3 croiseurs et un nombre important de navires d'escorte. Je vous demande de dévier de votre route de15 degrés Nord ou des mesures contraignantes vont être prises pour assurer la sécurité de notre navire.  À vous.
 
 Canadiens :
—Ici, c'est un phare. À vous.
 
Américains :
—…



Une petite charade avec ça?  Allons-y!

Mon premier est l’ennemi de mon deuxième.
Mon deuxième peut être sacrément utile s’il est blanc, mais sacrément nuisible s’il est d’une autre couleur.
Mon troisième est une particule.
Mon tout pose problème…

Un indice gratuit :  quand on combine mon deuxième avec mon troisième, on trouve un abri pour la flotte…
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

23 réaction(s)
  • Hahaha ! J'avais déjà entendu cette histoire, mais je ne savais pas si elle était véridique. J'adore!
    (pour la charade, on reviendra plus tard)
    Yoann - 2014-09-11 11:14
  • Mon cher Richard, ton histoire qui est semble t'il véridique, m'a beaucoup fait rire. Ces sacrés américains se croient tout permis mais, cette fois-ci, ils ont certainement été humiliés...Ah Ah Ah...
    Pour ta petite charade, si je ne me trompe pas, c'était un piège .... elle s'est décrite elle-même, n'est-ce pas? Je suis presque certaine que la réponse est CHARADE.
    Mon premier(CHAT) est ennemi de mon deuxième (RAT): le blanc est très utile en laboratoire et s'il est gris ou brun...je pense qu'il est nuisible
    Mon troisième: DE (la préposition DE placée devant un nom propre et qui est synonyme de noblesse est une particule) Et, Vive Google...
    Mon tout : C'est sûr que ça pose souvent problème(mais pas cette fois) Bien essayé Richard et, si c'est la mauvaise réponse, tu peux m'humilier....
    Pour ton indice, une RADE est une sorte de port ou de baie où les navires peuvent s'abriter

    Madeleine D. - 2014-09-11 19:08
  • Bien vu Madeleine! Ma charade était-elle trop facile? Ou mon indice était-il de trop? Ou n'est-ce pas plutôt que tu es très forte? Je penche pour la dernière proposition!
    Richard - 2014-09-11 20:36
  • Bien joué! Ou plutôt : Bien DÉjoué !
    Pour le deuxième, je pensais au drapeau qui peut être utile blanc (pour éviter de se faire tirer dessus en temps de guerre), mais sacrément nuisible si il est aux couleurs du pays ennemi. Mais "drapeau", ça n'a pas une place de choix dans une charade, je me doutais donc que ce n'était pas ça...
    Yoann - 2014-09-12 09:50
  • Brvo, Madeleine D., vous êtes vraiment très forte aussi. Avec M. Thériault, ça fait une sacrée paire d'As.
    Annie - 2014-09-12 12:19
  • Merci Richard! Une autre petite charade! Histoire de nous faire passer la semaine SVP! Un petit peu plus corsée, si ça te tente....
    Madeleine D. - 2014-09-12 12:31
  • Je ne l’avais pas vu venir le truc du phare, vraiment cocasse…J’aurais bien voulu être un petit oiseau pour voir le visage du capitaine du navire des forces navales américaines quand il s’est fait répondre par le p’tit Canayen, ça devait être quelque chose…
    Bon Madeleine, en suivant quelques conseils, moi, je retente l’expérience. En voici une, qui je le pense,n'est pas trop difficile…

    Mon premier est un passage
    Ma deuxième sert à assembler deux pièces
    Lorsqu’elles sont grandes, mes troisièmes peuvent apporter beaucoup
    Mon tout demande ce qui ne lui appartient pas
    M. Thériault - 2014-09-12 16:31
  • Une autre petite charade (sera-t-elle encore trop facile?)

    C'est au lit ou à l'autel que mon premier fait penser.
    Mon deuxième se pavane alors que sa femme est sotte.
    Mon troisième fait parfois de belles mains.
    Mon tout brasse de grosses affaires!
    Richard - 2014-09-12 17:17
  • @M. Thériault: je dirais que ton mot finit par "seur", car je pense que ton troisième parle des grandes soeurs. Mais pour le moment je ne trouve pas ton premier ni ton deuxième... J'espère que ceci donnera des idées aux autres!
    Richard - 2014-09-12 21:04
  • Une vraie "CHARADE" que votre charade.
    La Palice - 2014-09-13 10:15
  • Madeleine, ça t’apprendra à en demander une « Un petit peu plus corsée.. . » Tu ne peux pas dire que tu n’es pas bien servie !! J’espère qu’au moins tu progresses.. .;o))
    M. Thériault - 2014-09-13 15:05
  • Je me demande si avec l’idée que j’ai, je chauffe ou je gèle…
    C’est au lit ou à l’autel que mon premier fait penser. Roi. À l’autel, dans le calice on y va avec le sang de Jésus, Roi des Juifs…
    Mon deuxième se pavane alors que sa femme est sotte. On dit que « qui s’assemble se ressemble » donc, une sotte avec un Con.
    Mon troisième fait parfois de belles mains. Aux cartes, le sort.
    Mon tout brasse de grosses affaires : Roi Consort. Souverain d’un pays. Doit brasser des grosses affaires.
    Alors, encore un effort?
    M. Thériault - 2014-09-13 16:05
  • @M. Thériault, non, ce n'est pas le roi, même celui qu'on sort... Encore un effort!
    Richard - 2014-09-13 21:56
  • Chère M.Thériault, je travaille très fort pour ta charade et la nouvelle de Richard. Bien non, je ne progresse pas. Ça m'apprendra à en demander plus, je suis au point mort, mais je ne démissionne pas.....
    Madeleine D. - 2014-09-14 11:28
  • Vous avez beau rire… mais pour dire vrai, je me doutais bien que ça clochait, mais je voulais l’essayer pareil… Je m’étais dit que pour les deux autres syllabes, je réussirais peut-être à savoir si j’étais dans la bonne direction ou complètement dans le champ… N’empêche que dans le fond, vous ne pouvez pas nier qu’une petite sotte et un gros con, ça fait un beau petit couple… ;o)
    M. Thériault - 2014-09-14 11:35
  • @M. Thériault: pour ta charade, je pense que la deuxième syllabe pourrait être "vis", et donc le tout finirait par "visseur". Mais là je bloque: le seul mot qui me vient à l'esprit pour celui qui demande ce qui ne lui appartient pas est "ravisseur". Mais un rat, ou un ras, voire un raz peut-il avoir le sens de "passage"? Au secours!
    Richard - 2014-09-14 12:15
  • Bon, j'ai réfléchi un peu et je m'essaie pour la charade de Richard : OURAGAN. Cependant, mon raisonnement est incomplet.
    Mon premier: HOUX ( il peut décorer les autels, pour le lit ???)
    Mon second: RA ( je ne sais pas...)
    Mon troisième : GANT (fait parfois de belles mains)
    Mon tout: OURAGAN ( C'est certain qu'il brasse de grosses affaires)
    C'est juste un essai....
    Madeleine D. - 2014-09-14 13:13
  • @Madeleine D.: non, ce n'est pas "ouragan". Enfin, une vous tient en haleine...
    Richard - 2014-09-14 14:56
  • Ben là, vous l’avez. Bravo. C’est bien ravisseur avec les grandes sœurs en troisième comme vous aviez dit plus tôt cette semaine. En fait, j’ai pris la définition de « ras » sur mon logiciel d’antidote.
    Pour « ras » le nom masculin, il y a bien sûr la plate-forme et le chef éthiopien, mais aussi les deux définitions suivantes.
    -Courant marin violent qui se fait sentir dans un détroit, dans un passage étroit.
    -Détroit, passage étroit où se fait sentir ce courant.

    Elle n’était pas facile finalement…
    M. Thériault - 2014-09-14 15:20
  • Bon pour la fameuse charade, je pense que j’ai fini par allumer…
    C’est au lit ou à l’autel que mon premier fait penser : Dais
    Ouvrage de bois ou de tissu suspendu au-dessus d’un autel ou alors un ciel de lit.
    Mon deuxième se pavane alors que sa femme est sotte : Jars
    On dit faire son jars pour quelqu’un qui parade avec orgueil
    Mon troisième fait parfois de belles mains : Daim
    La super idée du gant de Madeleine + le tissu
    Mon tout brasse de grosses affaires!
    Les caisses populaires DESJARDINS
    M. Thériault - 2014-09-15 13:40
  • @M. Thériault: tu m'as eu encore une fois! La réponse est bien DESJARDINS pour les caisses... Bravo à toi. Et tu comprendras qu'il y a là un petit clin d'oeil à Madeleine D., qui avait trouvé ma charade CHARADE et m'en demandait une plus corsée...
    Richard - 2014-09-15 15:49
  • Bravo M.Thériault!!! Je suis jalouse, j'aurais bien aimé la trouver celle-là! Et toi Richard, tu m'as bien eue, je n'y avais pas pensé ! J'ai été bien déjouée à mon tour!!!
    Mdeleine D. - 2014-09-15 17:44
  • Très drôle votre histoire de bateaux! Les Américains dans toute leur puissance et leur arrogance!
    Valérie T.-D - 2014-09-17 11:51