Publicité

Le blogue de Richard Levesque

26 juin 2014 - 07:03

Encore des mystères

22 Commentaire(s)

Comme tout n’a pas été résolu dans le blogue de la semaine passée, je reprends ici trois charades qui se trouvaient dans les derniers commentaires.

Première charade :

Mon premier est possessif;
Mon deuxième est fréquent chez l’ivrogne;
Mon tout se fête en mai.
Qui suis-je?

Deuxième charade (proposée par M. Thériault) :

Mon premier, comestible, porte aussi le nom d’un mammifère;
Mon deuxième a déjà été considéré comme sacré;
Mon troisième est parfois associé à des personnages célèbres;
Mon tout peut être profitable.
Qui suis-je?

Troisième charade (proposée par M. Thériault) :

Ma première est une ville de France;
On associe parfois ma deuxième à un poisson;
Ma troisième sert à une fonction donnée;
Mieux vaut se tenir loin de mon tout.
Qui suis-je?

Et j’ajoute cette question, bien en phase avec mon texte sur les nuances :  quelle est la différence entre « deuxième » et « second »?

Bonne chasse!

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

22 réaction(s)
  • @Madeleine : Pour ton PARRICIDE,désolée ce n’est pas ce que j’avais en tête.
    Et pour le texte sur les nuances, là je vais y penser, mais cette fois je pensais bien que ces deux mots avaient exactement le même sens… C’est pour dire.
    M. Thériault - 2014-06-26 10:09
  • Richard, on peut être le second de quelqu,un (l'aider dans sa tâche) sans être le deuxième..... Après tout, qui se souvient du deuxième (médailler d'argent) aux olympiques. On se souvient tous de Nadia Commaneci, qui avait gagné l'argent????
    Madeleine D. - 2014-06-26 10:48
  • Je ne sais pas vraiment la différence entre "deuxième" et "second", mais il y a des officiers en second dans l'armée, on "seconde quelqu'un" pour l'aider dans ses projets, alors que "deuxième" est juste ce qui arrive après le premier dans une course par exemple.
    Il doit bien y avoir une explication meilleure que la mienne...
    Yoann - 2014-06-26 14:42
  • Oups, je viens de réaliser que c'est en substance ce qu'avait dit Madeleine D. avant moi, j'aurais dû mieux lire !
    Yoann - 2014-06-26 14:44
  • @Madeleine: je t'invite à répéter ici ta solution à ma charade (la première ci-haut). Je te dis tout de suite: ta réponse était la bonne, mais ton explication de la deuxième syllabe n'était pas bonne. Nous y reviendrons.

    @Tous: les distinctions que vous faites entre "second" et "deuxième" sont bonnes, mais il y en a une autre: on dit "second" quand la série s'arrête à deux, donc qu'il n'y a pas de troisième, quatrième, etc. Si la série comporte au moins trois éléments, on doit dire "deuxième"... il serait donc fautif de dire: "c'est la seconde maison de la rangée (qui compte sept ou dix maisons...)".

    Nuances...
    Richard - 2014-06-26 21:01
  • @Richard: voilà une nouvelle chose que j'aurais apprise aujourd'hui!
    Yoann - 2014-06-27 07:57
  • Mon deuxième est fréquent chez l’ivrogne: Hik! (le hoquet du saoûlon!)?
    Annie - 2014-06-27 09:37
  • C’est instructif cette histoire de second. Je ne l’oublierai pas. Et comme nous faisait dire votre ami Bernier, quand on vient d’apprendre quelque chose, je vais me coucher tout aussi niaiseuse mais moins ignorante…
    Et si, pour la charade, j’ajoutais ceci ça aiderait:
    Mon deuxième a déjà été considéré comme sacré par un ancien peuple ; il sert d’ornement durant la période des Fêtes et on le considère comme étant un porte-bonheur.
    M. Thériault - 2014-06-27 10:03
  • @Annie: tu as trouvé. Avec le MON de Mado, ça fait donc Monique, dont la fête est au début de mai. Un autre clin d'œil...
    Richard - 2014-06-27 14:30
  • Pour la deuxième charade, mon deuxième: serait-ce GUI?
    Richard - 2014-06-28 14:32
  • @Richard: Oui, gui c’est bon. J’étais en train de me dire tout à l’heure que j’ai dû mal doser la difficulté (vous savez quand on n’est pas pro…) et vu que je suis bien gentille et doublement repentante je vais ajouter quelque chose.
    Pour mon premier, qui a une chair comestible, un meuble porte aussi ce nom
    Et pour l’autre charade, la troisième pourrait être aussi une période de temps de longue durée.
    M. Thériault - 2014-06-28 16:43
  • M. Thériault: Et dire que vous osez dire que celles de M. Levesque sont difficiles...
    Annie - 2014-06-28 19:11
  • M.Thériault, je m'essaie pour ta première charade.
    - mon premier: BAR ( peut être un meuble et un poisson comestible)
    - mon deuxième: GUI (trouvé par Richard)
    - mon troisième: NEZ ( les nez célèbres: Cléopâtre, Cyrano, Pinocchio)
    - mon tout: BARGUINER ( ça peut être profitable de marchander) C'était un essai......
    Madeleine D. - 2014-06-29 10:56
  • Annie, je ne le dirai plus jamais! PROMIS! Avec la réponse devant les yeux, ce n'est pas évident d'équilibrer. Et si jamais j'ose le redire, ramenez-moi à l'ordre!!!
    M. Thériault - 2014-06-29 11:10
  • Bravo Madeleine, tu as trouvé. J’ajouterais que lorsque je disais que le premier portait aussi le nom d’un mammifère, c’est que le bar commun est aussi surnommé loup. Voilà.
    M. Thériault - 2014-06-29 14:55
  • Correction pour ma première charade (résolue par Madeleine et Annie): quand j'ai écrit que "Mon tout se fête en mai", c'est que je me fiais à l'ancien calendrier liturgique, où sainte Monique était fêtée le 4 mai. Mais depuis la réforme de ce calendrier il y a quelques années, cette fête a été déplacée au 27 août. Dont acte!
    Richard - 2014-06-29 15:10
  • Merci M.Thériault pour avoir fait travailler mon imagination aussi fort! C'était un beau défi.... Pour l'autre charade, je suis impuissante....
    Madeleine D. - 2014-06-29 17:53
  • @Madeleine et M. Thériault (et tous les autres): le vieux prof en moi ne peut se retenir... En français international, le verbe BARGUINER n'existe pas. C'est un anglicisme, du mot BARGAIN, qui a donné "faire un bon barguine" dans le sens de faire une bonne affaire et "barguiner" dans le sens de marchander. Par contre, en français existe le verbe BARGUIGNER, qui ne s'emploie plus guère que dans l'expression "sans barguigner", qui signifie "sans hésiter, sans rechigner".

    Tiens, il me vient une autre petite charade pour vous:

    Mon premier est possessif,
    Mon deuxième ne sait jouer qu'avec un accent,
    Mon troisième est nourricier,
    Mon quatrième est négatif,
    Mon tout est un monument de Paris
    Richard - 2014-06-29 19:38
  • Mon premier est possessif: Ma
    Mon deuxième? Aucune idée
    Mon troisième est nourricier: sein
    Mon quatrième est négatif: ne


    Annie - 2014-06-29 20:31
  • Richard,comme tu as commençé dans une série de prénoms ( Annie, Monique), je pense que tu as osé faire une charade avec mon prénom....
    Mon premier: MA (un possessif)
    Mon deuxième: DE ( je ne peux jouer sans accent,on ne joue pas avec un DÉ sans accent)
    Mon troisième: LAIT (je suis nourricier)
    Mon quatrième : NE (je suis négatif)
    Mon tout : MADELEINE (Église Sainte Madeleine, c'est un monument très beau de Paris)
    Je souhaite t'avoir déjoué...
    Madeleine D. - 2014-06-30 23:32
  • Bravo Madeleine, bonne déduction! Annie avait trouvé le début et la fin, mais tu as bien dévchiffré le reste.
    Richard - 2014-07-01 08:22
  • En tout cas, le moins qu'on puisse dire c'est que M. Levesque, il en a dedans! Je ne sais vraiment pas comment vous faites, tous qui "pondez" ces charades.

    Il nous reste encore celle de M. Thériault, si je ne m'abuse?
    Annie - 2014-07-01 11:12