Publicité

Le blogue de Richard Levesque

22 mai 2014 - 06:00

Fascinantes énigmes…

16 Commentaire(s)

D’où vient la fascination pour les énigmes, les charades, les mystères, les devinettes?

Comme je le dis souvent :  « La curiosité est la maladie des gens intelligents. »  Le goût des énigmes serait donc une manifestation d’intelligence, que l’on soit ou non en mesure de les résoudre?  Je n’en doute pas.  Rester indifférent devant quelque chose qu’on ne comprend pas est une attitude dangereuse, voire une attitude…  minérale.

Regardez les animaux :  ils sont curieux, ils réagissent aux problèmes qu’on leur pose ou qu’on leur propose.  Installez une mangeoire que vous voulez réserver aux chardonnerets et autres petits volatiles.



Puis observez bien les écureuils, les suisses, les quiscales, pigeons et autres plus gros oiseaux.  Ils essaient de trouver des moyens pour contourner l’obstacle, pour résoudre le problème.  Souvent deux ou trois pigeons vont faire équipe pour équilibrer un silo et accéder aux graines.  Écureuils et suisses vont chercher une branche, un fil, un tremplin vers le silo qui leur est interdit.

L’expression « une cervelle d’oiseau » est employée parfois pour désigner une personne peu brillante…  C’est faire injure aux oiseaux!  Observez un couple de corneilles pendant quelques heures et vous verrez qu’elles ne manquent pas de cervelle!  Elles sont curieuses, adroites, créatives.

Voyez ce corbeau résoudre un puzzle de 8 étapes! (anglais)



Mais je m’égare :  nous parlions d’énigmes…  Alors en voici quelques-unes.  Réussiront-elles à vous résister jusqu’à jeudi prochain?


 

PREMIÈRE CHARADE

Quand on dit mon premier, on pense à deux.
Quand on dit mon deuxième, on a un accent méprisant.
Quand on dit mon troisième, on le dit tout bas d’un air gêné ou bien tout haut d’un air égrillard.
Quand on dit mon quatrième, on pense à un dessinateur d’avant les ordinateurs.
Quand vous dites mon tout, c’est souvent en parlant de mes énigmes.

DEUXIÈME CHARADE

On associe mon premier à un cheval lent et mon deuxième à une vache, mais les deux ensemble sont affectueux pour un aïeul.
Mon troisième est spectaculaire à Osaka et négatif à Liverpool.
Mon tout avait de la tête, il n’y a pas à dire!

TROISIÈME CHARADE

Mon premier finit un alphabet.
Mon deuxième n’est pas loin de couper l’alphabet en trois.
Mon troisième aussi, mais par l’autre bout.
Mon tout, en argot, est une tête; mais en bon français elle désaltère chaudement.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

16 réaction(s)
  • M. Levesque, il va vraiment falloir qu'on discute sérieusement, là...

    Mme Thériault vous avait demandé de les simplifier pour nous, pauvres mortelles... pas de les compliquer!
    Annie - 2014-05-22 12:44
  • @Annie: haut les coeurs! Tu ne réussiras pas à m'apitoyer...

    Je gage que les trois charades seront résolues avant la date limite. Ceci dit, j'espère que je me trompe! Mais je connais trop votre sagacité...
    Richard - 2014-05-22 20:06
  • ouain, pauvre corbeau! Avec tout le mal qu'il s'est donné, il a juste eu un échantillon de steak. Ça ne valait pas vraiment la peine!

    Val. T.-D - 2014-05-22 20:56
  • Sais-tu Annie, moi je ne suis pas surprise du tout, on savait à quoi s’attendre…. Il nous avait prévenus, qu’il fallait qu’on soit de bons chercheurs pour finalement réussir à en obtenir une p’tite facile dans nos cordes… Et on n’a pas trouvé la fameuse réponse concernant William Clarke, ce pelleteur de charbon, de quoi il est mort, où et de quoi. Ça fait que c’est de bonne guerre et légitime…. Faut vivre avec le châtiment prévu et équitable : des super compliquées.;o)
    M. Thériault - 2014-05-24 10:07
  • Je me lance pour la 2ième charade; je pense que c'est PAPINEAU:
    Mon premier: le PAS lent du cheval
    Mon deuxième' le PI de la vache
    Mon troisième: NEAU, je ne sais pas pourquoi, tu vas me l'expliquer Richard....
    Mon tout PAPINEAU, tout le monde la sait celle-là....
    Madeleine D. - 2014-05-24 12:11
  • Avec ma cervelle d'oiseau, je m'essaie pour la 1 ière charade:
    Je pense que c'est DIFFICILE
    Mon premier: DI pour deux
    Mon deuxième: FI , faire fi de quelqu'un de quelquechose, c'est un peu méprisant
    Mon troisième: on dit SI quand on n'est pas certain et les français crient souvent haut et fort SI(pour oui)
    Mon quatrième: LE ou LEU, je ne sais pas(richard, explique-moi svp)
    Mon tout: c'est évident que tes énigmes sont DIFFICILES....
    Madeleine D. - 2014-05-24 12:21
  • @Madeleine: Bon, je t'accorde 60%. Pour la charade numéro 2, tu as trouvé PAPINEAU, mais tu n'expliques pas tout. Pour le PAS et le PIS, c'est parfait. Mais tu oublies d'ajouter que PAPY est un surnom affectueux du grand-père (aïeul). Quant au NEAU, penses-y: le NO est un drame japonais et NO en anglais (donc à Liverpool) veut dire "non"... Pas moyen d'être plus négatif!

    Pour la charade numéro un, disons que tu partais bien, mais que tu arrives mal! Je ne t'en dis pas plus... Mais je pense bien que maintenant toi ou d'autres saurez finir le travail et me vaincre encore une fois! Pauvre de moi!

    Au moins il me reste un espoir pour la troisième...
    Richard - 2014-05-24 16:08
  • Ça y est, M. Levesque, vous venez de me faire perdre tous mes espoirs de trouver la première.

    J'en étais à "bi" avec mon premier mais là, il semble que le "di" soit bon. Vous avez anéanti 2 jours de réflexion d'un seul clic...

    Farce à part, je les trouve vraiment très compliquées cette semaine. Vous avez dû y penser vraiment longuement pour nous pondre ça!


    Annie - 2014-05-24 19:15
  • @Annie: ben non, sais-tu, ces charades ont été faites assez rapidement. Il faut croire que j'étais inspiré ce jour-là... ceci dit, il ne faut pas abandonner. Il s'agit de faire équipe avec Madeleine. À moins qu'un Vincent, un Yoann ou quelqu'un d'autre ne vous devance. Haut les coeurs!
    Richard - 2014-05-24 21:10
  • 1 ere charade
    1=di
    2=fi
    3=cul
    4=thé pour difficulté
    citoyen payeur - 2014-05-25 19:16
  • Bravo Citoyen payeur! Tu as trouvé, mais ton interprétation de la dernière syllabe n'est pas bonne. Pour le dessinateur d'autrefois, je ne pensais pas au thé (même si les dessinateurs pouvaient aimer en boire!) mais au té, cette règle double (en équerre) indispensable à qui veut tirer une ligne bien droite...

    Madeleine avait fait un bon bout de chemin... Comme je dis toujours, vous finissez toujours par casser mes énigmes, souvent en associant vos découvertes. pauvre de moi!

    Ne reste plus que la charade numéro 3... Je peux encore espérer...
    Richard - 2014-05-25 20:15
  • ...moi je désespère d'en trouver une un jour...
    Si "mon premier finit un alphabet", ça pourrait être le T (encore un), ça fait que mon tout pourrait être une théière puisqu'elle "désaltère chaudement", oui mais non, puisqu'en argot, la tête c'est plutôt "cafetière"...
    Yoann - 2014-05-26 07:41
  • @yoann: tu as la bonne réponse, mais il reste à trouver les explications des deux dernières syllabes...

    Au fait, on peut aussi dire la théière, en argot, pour désigner la cafetière... Pardon, la tête!
    Richard - 2014-05-26 12:31
  • #Richard : Je suis meilleur pour les explications que pour résoudre les énigmes !
    T : finit l'alphabet
    HI : 8e et 9e lettre ces deux lettres coupent presque l'alphabet (26 lettres) en trois
    ER : la lettre R, 18e lettre de l'alphabet, la coupe presque au 2/3.
    Dave - 2014-05-26 14:06
  • @Dave: bravo, tes explications complètent parfaitement la réponse de Yoann!

    Et je suis encore une fois déjoué...
    Richard - 2014-05-26 14:34
  • @dave : je cherchais ça aussi, mais je ne cherchais qu'une lettre, ça ne marchait pas...
    @Richard : Finalement, j'en ai trouvé une en prenant un gros raccourci, je n'ai même pas eu besoin de porter ma théière/cafetière à ébullition !
    Yoann - 2014-05-27 16:38