Publicité

Le blogue de Richard Levesque

27 février 2014 - 05:00

Maudit rhume!

9 Commentaire(s)

Je commençais à ne pas trop détester février, malgré la tempête de la Saint-Valentin, le vent, le froid…  Après tout il y a eu du soleil aussi, en février, et au moins nous avons évité la pluie.  Mais voilà : il a fallu que j’attrape le rhume!

Existe-t-il au monde quelque chose de plus agaçant que le rhume?  Bien sûr il y a plus grave.  La grippe, la vraie, est bien plus grave, et je ne parle pas des autres maladies mortelles.  Bien sûr, si j’avais le pouvoir d’éradiquer une maladie de la Terre, je commencerais par le cancer, ou l’Alzheimer, ou la dépendance aux drogues, pas par le rhume.  N’empêche que le rhume, avec sa manie de nous tomber dessus un hiver sur deux (et parfois une à deux fois par hiver, quand ce n’est pas à l’automne ou au printemps), j’aimerais bien pouvoir lui tordre aussi le cou!



Que de temps perdu à cause du rhume!  Une semaine à moucher, tousser, éternuer, avaler péniblement, parler comme un canard, traîner du lit au fauteuil et du fauteuil au lit…  Une semaine à se dire (et à se faire dire) qu’après tout ce n’est pas si grave, ce n’est qu’un rhume, ça dure une semaine si c’est soigné et huit jours si on ne le soigne pas!

Si l’on additionnait toutes les semaines de tous les rhumes de la planète pour une seule année, à combien de temps perdu croyez-vous qu’on arriverait?  Ça représente combien de dollars perdus dans l’économie mondiale, l’ensemble de tous les rhumes de la planète?

Il est vrai que ce n’est pas si grave.  Un enrhumé aurait bien tort de se plaindre quand il regarde (d’un œil larmoyant) les informations et qu’il voit ce qui se passe dans le monde.  Le rhume, c’est comme les maringouins :  ils nous rendent fous, mais c’est moins pire que les moustiques qui propagent la malaria.  On ne peut même pas se plaindre quand on est enrhumé :  on passerait pour égoïste, douillet, pleurnichard.

Maudit rhume!
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

9 réaction(s)
  • Vous parlez du rhuBe ?
    Ceci dit, dans votre texte, vous parlez de dollars perdus, mais ils ne le sont pas pour tout le monde : l'industrie pharmaceutique se frotte les mains à cette période l'année.
    Allez, courage ! C'est bientôt le printemps !
    Yoann - 2014-02-28 07:47
  • Berci, Yoann! Bais ça va déjà Bieux, Baintenant...
    Richard - 2014-02-28 08:36
  • Je n’oserais quand même pas jusqu’à aller vous dire, à vous, que, paraît-il, c’est « le méchant qui sort ». N’empêche que… ;o))
    Mais finalement, à bien y repenser, vous avez été bien chanceux de l’attraper fin février votre rhume, car faut pas oublier le dicton : « Le soleil de mars donne des rhumes tenaces »
    M. Thériault - 2014-02-28 17:22
  • Pas de devinettes!.....À cause du rhume, j'imagine?
    Néanmoins, à combien reviennent ces pertes de temps à travers le monde pendant une année?
    Un pot de Vick's pour la bonne réponse.
    La Palice - 2014-03-02 13:57
  • @M. Thériault: si au moins il peut t'avoir du soleil en mars!
    Mais si, comme tu dis, le rhume fait sortir le méchant... Ça expliquerait que mon rhume ait été très court!
    Richard - 2014-03-02 17:12
  • 2 citations.
    Un rhume de cerveau fait bien plus souffrir qu’une idée (Jules Renard)
    Rhume : tempête sous narine (Léo Campion)
    Monique. - 2014-03-03 11:59
  • @La Palice: les devinettes viendront jeudi... En fait il faudra plutôt parler de charades "pour ensoleiller février".
    Richard - 2014-03-03 21:18
  • @La Palice: oups! lapsus: je voulais dire "pour ensoleiller mars", et non février. un reste de rhume, sans doute...
    Richard - 2014-03-03 21:21
  • Les microbes ils font rien qu'à "rhuminer" !
    En tout cas, il y a du soleil en mars... aujourd'hui le 5, grand ciel bleu. Mais combien de degrés se sont aventurés à monter plus près du zéro ? Bien peu, hélas !
    Yoann - 2014-03-05 09:43