Publicité

Le blogue de Richard Levesque

30 janvier 2014 - 06:03

Une semaine plus tard

7 Commentaire(s)

Une semaine après l’incendie de la Résidence du Havre de l’Isle-Verte, sans autre commentaire, je vous propose :

Quelques phrases tirées du livre de l’abbé Yvan Morin :  


Vous qui avez faim…

Le plus beau temps, c’est celui que nous vivons aujourd’hui, car c’est le seul qui nous appartient.

Vérité et sincérité ne sont vraiment pas la même chose.  On n’a pas le droit de douter de la sincérité d’une personne, mais on ne doit pas être naïf au point de croire que la sincérité et la vérité coïncident, habitent toujours ensemble.

Eckhart Tolle dit :  « Vous ne pouvez pas recevoir ce que vous ne donnez pas ».  Ce qui entre est le pendant de ce qui sort.

Fuyez la compagnie des gens qui parlent trop de tout le monde, un bon jour ils parleront de vous et pas toujours à votre avantage…

Êtes-vous capable de recevoir un compliment sans rougir et sans être mal à l’aise?

Racontez vos chagrins, ils seront plus légers.  Une réalité difficile qui est dite est toujours moins épeurante que lorsqu’on est seul à la porter.

 Harold Abbatt :  « J’étais triste de ne pas avoir de souliers, jusqu’à ce que je rencontre un homme qui n’avait pas de pieds ».

Michel de Montaigne :  « Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage, au moins, semons des fleurs. »

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

7 réaction(s)
  • @La Palice: c'est peut-être à cause d'Elvis Graton?... Ça peut dépendre aussi des déhanchements dudit chien: "Elvis thé Pelvis", tu te souviens? Ou plus simplement de l'affection: "Lové me Tender"...
    Richard - 2014-01-30 07:50
  • woua woua que des beaux messages qui font réfléchir.....
    Loulou - 2014-01-30 10:26
  • Il y aurait beaucoup à dire de tout ça... à l'occasion, il me ferait plaisir de pouvoir en parler de vive voix avec vous, Richard, et aussi avec les assidus de votre blog.
    Mais là, je préfère m'abstenir, ce serait trop long :)
    Yoann - 2014-01-30 14:34
  • La morale de cette histoire? Vivez donc au lieu de simlement exister! Mais il faut assumer qu'on veuille vivre pleinement et ça, ce n'est pas toujours simple.

    Bonne semaine...
    Annie - 2014-01-31 07:25
  • Bon, eh bien c'est fait, on vient d'emménager sous les projecteurs. Au moins, quand on dira où on habite, tout le Canada saura à peu près où c'est :)
    Yoann - 2014-02-04 07:58
  • @Yoann: ne sois pas trop optimiste. Bien sûr, à cause du drame, tous les yeux (ou plutôt toutes les caméras et tous les micros) ont été tournés vers l'Isle-Verte, et par extension la région de Rivière-du-Loup, pendant une semaine, deux semaines... Maintenant que les recherches sont terminées et que le deuil est commencé, les caméras et micros sont ailleurs. Et la mémoire est une faculté qui oublie vite en diable!

    Dans notre monde de l'extrême, rien n'est intéressant que les malheurs extrêmes, les catastrophes, les fléaux... dirait-on. Or nous autres, nous sommes des gens simples dans une région belle, nous vivons simplement, tranquillement, loin de la fébrilité et de l'excitation des grandes villes. Alors dans notre quotidien, nous ne présentons guère d'intérêt pour ceux qui tiennent les caméras et les micros, ni par conséquent pour ceux qui vivent par écran interposé.

    Et c'est très bien comme ça, à mon goût. La caméra de François Drouin est celle qui nous a montré les plus touchantes images de l'Isle-Verte; mais la caméra de Drouin nous montre souvent, aussi, des images de beauté et de bonheur. Dommage que les "nationaux" et "internationaux" n'en fassent pas autant!
    Richard - 2014-02-04 09:16
  • @Richard : c'était ironique de ma part. D'ailleurs, je n'aime pas les grandes villes, ni la recherche du sensationnel macabre par les vautours journalistes. Je n'ai d'ailleurs toujours pas compris pourquoi tout le monde s'est déchaîné sur l'Isle-Verte : sauf le respect pour les familles endeuillées, il ne s'agissait là que d'un énième incendie meurtrier, qui a cette fois tué des personnes qui n'allaient de toute façon pas tarder à rencontrer la camarde. À mon sens, il n'était ni pire, ni plus horrible qu'un autre.
    On est à deux doigts d'avoir les t-shirts "L'incendie de l'Isle-Verte, j'y étais", ou pire encore !
    Yoann - 2014-02-04 12:38