Publicité

Sous les projecteurs, par

5 mars 2020 - 10:40

Triste, mais rock pareil

Quelques sorties musicales ont attiré mon attention au cours de la dernière semaine. Sans aucune attente, j’ai posé les écouteurs sur mes oreilles pour découvrir ce que l’auteur-compositeur-interprète Gab Bouchard offre comme proposition, avec son premier album complet intitulé «Triste pareil» sorti le 28 février 2020. 

Écrit sur une trame de fond de peine d’amour, on est cependant loin de la tristesse nostalgique de Safia Nolin et plus dans la musique country-rock. Gab Bouchard, originaire de Saint-Prime, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a collaboré notamment avec Olivier Langevin du groupe Galaxie et Fred Fortin.

C’est la pièce «Astronaute», qui est assurément mon coup de cœur de cet album. Bien que le thème universel de l’amour soit encore une fois de l’avant, on est bien loin des hits pop prémâchés et déjà digérés. Un album qui en vaut l’écoute, pour les amateurs de Bernard Adamus, Karkwa ou Phillipe Brach, ça devrait toucher une corde sensible.

 

En faisant ma recherche pour une entrevue avec Vincent Roberge, alias Les Louanges, je suis tombée sur une de ses pièces intitulée «Encéphaline», composée pour guitare et voix, avant qu’il ne prenne le virage jazz et plus électro qui a fait sa renommée. C’est souvent lorsque les auteurs-compositeurs-interprètes se retrouvent sans artifice qu’on se rend compte de leur sensibilité et de leur talent.

Pour Les Louanges, le show est le mercredi 25 mars au Cabaret des mauvaises habitudes de Rivière-du-Loup. J’avais envie aussi de vous parler de la nouvelle sortie d’album de Marie-Pierre Arthur, que j’attendais avec impatience. Ce sera pour un autre billet de blogue, je vais prendre le temps de bien m’arrêter pour l’écouter.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: