Publicité

Jo-Annie se fait son cinéma , par

30 mars 2018 - 09:03

Sortez vos mouchoirs!

Certains adorent les films d’horreurs comme d’autres encensent les histoires d’amour. Ainsi, puisque j’avoue ouvertement avoir en aversion le premier style, on ne doit pas se surprendre que mon côté romantique s’extasie devant un film comme «Soleil de minuit».​

Du haut de sa chambre, derrière sa vitre protectrice, Katie Price a longtemps rêvé d’une vie normale. Chaque matin, en regardant Charlie passer devant sa maison, elle espère secrètement pouvoir lui parler. Mais sa maladie rare, le xeroderma pigmentosum, ou plus simplement appelée XP, l’empêche de s’exposer aux rayons UV du soleil, sous risque de développer une fulgurante progression de diverses affections, passant du cancer de la peau à une dégénérescence du système nerveux, jusqu’alors en dormance.

 

Pour lire la suite de la chronique, c'est ici

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: