Publicité

Jo-Annie se fait son cinéma , par

27 octobre 2017 - 15:04

Quand Halloween rime avec horreur

Il y a de cela (très) longtemps, alors que j’étais encore jeune et fringante, j’adorais les films d’horreur. On parle ici de la fin des années 90, dans l'ère des Frissons, Légendes Urbaines, Le Cercle et mêmes les suites du film Halloween avec Michael Myers... des longs-métrages qui faisaient parfois rire par leurs incohérences. Ceux où, par exemple, les femmes courraient vers le danger, directement dans le garde robe ou l’attendait un meurtrier impassible et surtout, expéditif.

Maintenant que je suis vieille, je préfère rire devant une vraie comédie. Les films d’horreur étant de plus en plus réalistes, sanglants, terrifiants.

La vie est trop belle et surtout trop courte pour que j'en gaspille, ne serait-ce qu'un instant à avoir peur de mon ombre! Si je peux me permettre la témérité d’aller voir un film de science-fiction à l’occasion, s’il est une catégorie de films où vous ne me verrez pas assise dans la salle de projection, c’est sans aucun doute, l’horreur.

Pour les inconditionnels de ce genre cinématographique, l’approche de l’Halloween rime souvent avec nouveautés au cinéma. Cette année ne fait pas exception à la tradition alors que deux choix sont proposés aux amateurs d’épouvante.

Décadence l'héritage

Dans un premier temps, en nouveauté, il y a le film Décadence l’héritage. Huitième opus de la série Décadence, ce dernier film se déroule 10 ans après la mort de John Kramer et la fin de Jigsaw. Alors que tous croyaient le dossier résolu, la police découvre des morts suspectes qui laissent penser que l’affaire Jigsaw n’est pas totalement terminée. Un nouveau jeu vient de commencer, et le tueur repousse les limites de l’horreur pour les fanatiques de la franchise.

 

Bonne fête encore

Pour ceux qui préfèrent y aller plus léger dans le genre horreur, le film Bonne fête encore peut être un agréable compromis. Naviguant entre horreur et dérision, le film vous fera tantôt sourire, tantôt sursauter. Il raconte l’histoire d’une étudiante qui revit chaque jour son meurtre jusqu’à ce qu’elle parvienne à découvrir qui la déteste au point de vouloir sa mort.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: